Ni Pigeons Ni Espions, la mobilisation des acteurs français du web

Espionnage

Décidément, la loi renseignement n'en finit plus de faire parler d'elle. Certains s'insurgent, d'autres n'y voient aucune menace. Les acteurs du numérique français, eux, ont décidément d'exprimer leurs craintes d'une seule voix via la campagne "Ni Pigeons Ni Espions".

L’instauration d’une surveillance généralisée d’Internet est, pour eux, « inefficace et dangereuse« . Inefficace parce que ceux qui souhaiteront vraiment se cacher « utiliseront facilement des outils de chiffrement pour y échapper » et dangereuse « pour la croissance […] Les hébergeurs français, qui connaissent une croissance de 30% par an, se verront obligés de délocaliser leurs datacenters et leurs emplois à l’étranger pour que leurs clients internationaux continuent à leur confier leurs précieuses informations. »

Sur « Ni Pigeons Ni Espions« , ils rappellent aussi que rares sont les textes de loi à avoir tant fait l’unanimité contre eux-mêmes : « le Conseil d’État, la CNIL, l’ARCEP, le Défenseur des droits, le patron de la commission de surveillance des écoutes téléphonique […] les fournisseurs de services en ligne de l’ASIC, les membres du CNNum, Renaissance Numérique, etc… ont clairement communiqué leur crainte« .

Une pétition a même déjà réuni plus de 50 000 signatures en à peine quelques jours. Parmi les signataires, on retrouve Cozy Cloud, OVH, Alwaysdata, Gandi, Emakina, IDS, Seed4soft, Lomaco, Silicon Comté, Firstheberg, Ikoula IP Solution, Abilian, Linagora, Neovote, Octopuce, Si7v, Agence PouipouiDesign et Elao.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Tout ce battage médiatique pour si peu …
    Ceux qui n’ont rien à cacher n’ont rien à craindre, si vous croyez que les services secrets s’intéressent à vos petites histoires d’adultère ou de téléchargement de musique vous vous trompez.
    Ceux qui les intéressent ce sont les terroristes, les pirates, ceux qui défacent les sites, qui aspirent vos numéros de carte bancaire, qui envoient des virus…
    Pensez que grâce aux petites boites noires chez le FAI on va pouvoir identifier ceux qui envoient des spam.
    .
    ça va mettre un bon coup de karcher dans internet tout ça !
    en taule les terroristes !
    en taule les pirates !

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. « Pensez que grâce aux petites boites noires chez le FAI on va pouvoir identifier ceux qui envoient des spam. »‘

      Tu rêves, pour ça il faudrait mettre une boite noire sur chaques serveurs mails.
      Et le top : Une boite noire sur toutes nos machines perso.
      Parce qu’il ne faut pas oublier le piratage local. C’est si simple de pirater du wifi 😉
      Un pirate va pouvoir te spammer au travers d’un particulier et tu mettra ce pauvre particulier innocent en prison car ta boite noire indiquera que le mail vient de cette connection.
      Mais il ne faut pas oublier que sur internet : Une connection peut en cacher une autre.
      Cela signifie aussi qu’un terroriste peut se cacher derrière ton application smartphone préférée et agir dans l’ombre : Tu sera alors le vilain terroriste.
      Comment te défendre ? Difficile… On a la cybercriminalité, on a les cyberflics mais la cyberjustice n’est pas encore capable de prouver quoi que ce soit ! Meme avec cette loi.

      1. Je pense qu’il faudrait tout simplement employer des Precogs, comme dans Minority Report. On peut se douter aussi qu’à l’avenir, il n’y aura plus de vie privée et que l’IA sera particulièrement utile aux démocratures qui sous le prétexte de protéger leurs citoyens les fliquent en réalité. Si cette loi est votée et il y a de forte chance qu’elle le soit il est évident qu’une étape supplémentaire sera franchie dans notre asservissement par l’oligarchie capitaliste.

        « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

        Benjamin Franklin

    2. En taule les mecs comme toi qui crachent sur la liberté, la vie privée et de penser.

      « Ceux qui n’ont rien à cacher n’ont rien à craindre », la phrase à la con pour justifier toute violation de vie privée.

      Médite donc cette citation de Benjamin Franklin :
      « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux. »

  2. prochaine étape :
    Pour lutter contre le terrorisme, vous devez :
    _ donner un double de vos clés au commissariat
    _ créer un compte avec des droits ADMIN pour l’Etat sur vos systèmes informatiques
    _ mettre des webcams dans toutes vos pièces
    _ vous collez un GPS dans le cul pour etre suivi en temps réel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité