Huawei P8: Qualité, A Prix Raisonnable

huawei-p8-hands-on_17

Après des semaines de rumeurs parfois intenses, Huawei a annoncé le P8 au cours d’un évènement à Londres. C’était attendu, car Huawei n’avait lancé aucun téléphone à Mobile World Congress 2015 (MWC) au profit de la Wearable Tech, avec une montre et d’autres accessoires plutôt intéressants.
Même si l’idée du P8 reste identique à celle du P7, c’est-à-dire du « haut de gamme à un prix raisonnable », l’implémentation du P8 est visiblement très supérieure, grâce a une construction en verre et métal, et un profil extrêmement mince.

[galerie photos]

Design

Le design industriel est beau et plutôt sobre. Les téléphones que nous avions sous la main n’avaient pas de marquage visible sur le devant (cela peut changer selon l’opérateur), ce qui les rend élégants et visuellement agréables. La forme du P8 est assez reconnaissable car, elle est proche du design général de la Série P chez Huawei : très rectangulaire (et plat) avec des coins légèrement arrondis.

[galerie photos]

huawei-p8-hands-on_17

Un rebord en aluminium arrondi fait le tour du téléphone, ce qui le rend doux, mais avec une nette sensation de solidité. C’est une recette qui a fait ses preuves, puisque l’iPhone 6 et le Galaxy S6 ont des rebords similaires.
En bas du téléphone, on retrouve le traditionnel port micro USB pour charger. Sur le côté droit, c’est le bouton ON/OFF et le contrôle du volume. Tout en haut, on peut voir le connecteur audio 3.5mm ainsi qu’un petit trou pour un des microphones. Il n’y a aucun bouton sur le côté gauche. Même les trappes pour les cartes SIM (1x nano et 1x micro) et la Micro SD sont à droite.

huawei-p8-hands-on_02

L’arrière du téléphone a un aspect métallique, sauf en haut, autour du module de l’APN. C’est peut-être du design pour, mais c’est sans doute aussi l’endroit ou une des antennes est située (les ondes ne passent pas à travers l’aluminium).
Tout en bas, il y a un peu de texte obligatoire (approuvé par la CEE etc…) qui est un peu trop visible à mon goût (c’est caché par le système antivol sur la photo). Néanmoins c’est quand même un beau téléphone de 6.4mm d’épaisseur (144.9 mm x 71.8 mm x 6.4 mm) que l’on aime avoir dans la main. Et il y a des couleurs pour tous les gouts, ou presque : Noir, Champagne, OR, ou Titane.

Hardware

huawei-p8-launch-event_99

Pour rester dans la logique « haut de gamme », Huawei utilises son meilleur processeur : le Kirin 930 qui affiche une performance (théorique) deux fois supérieure au Kirin 925 que l’on connait depuis notre test du Huawei Mate 7. Cependant, le haut de gamme reste relatif, car les processeurs les plus puissants de Qualcomm et Samsung (ou NVIDIA) seront vraisemblablement plus rapides lorsque le moment des tests viendra.
Une des raisons pour laquelle Huawei utilise son propre processeur, c’est le modem 4G LTE (intégré). Puisque plus de 50% des réseaux LTE du monde tournent sur l’infrastructure Huawei, la marque dit qu’elle est capable de fournir de la valeur ajoutée, que ce soit en vitesse, ou en consommation électrique. Malheureusement, il n’y a pas de tests objectifs et indépendants pour le prouver.
Le P8 possède au minimum 16 GO de stockage interne, auxquels s’ajoutent une carte Micro SD qui permet d’étendre la capacité à faible cout. La batterie fait 2680 mAh, ce qui est plutôt comparable, ou légèrement supérieur, à beaucoup d’autres téléphones de la même taille. Huawei a tendance à choisir les composants en fonction de leur consommation électrique, et c’est le cas par exemple de l’écran 1080p. Lorsque nous avons parlé aux responsables de Huawei à Shanghai, ils nous ont dit que les plus hautes résolutions comme le 2K sont intéressantes, mais que leur consommation était trop élevée. Ceci dit, ils n’avaient pas exclu leur utilisation quand le moment serait venu.
Le Huawei P8 tourne sur Android 5.0 (Lollipop), avec leur propre interface utilisateur EMUI 3.1 (Emotion UI). EMUI possède des fonctions pour faciliter la vie de tous les jours, comme des captures d’écrans plus simples ou des moyens faciles de retrouver son téléphone perdu dans la maison. Il y en a pleins d’autres et on pourrait même faire un test de EMUI 3.1 si les lecteurs voulaient vraiment connaitre tous les détails.

APN – la star du show

huawei-p8-launch-event_64

L’APN du Huawei P8 a un capteur de 13 mégapixels, et surprise, il n’apparaît pas comme une « bosse » à l’arrière du téléphone, comme le font tant d’autres. Et pourtant, il possède une stabilisation optique de l’image, ce que l’iPhone 6 aimerait bien avoir…
L’application APN présente aussi quelques nouveautés, comme le mode artistique appelé « Light Painting » qui permet des expositions longues pour voir la trajectoire des étoiles dans le ciel, ou faire apparaitre les mouvements de voitures dans la ville. C’est une bonne idée, et il y a pleins de choses à faire avec cet effet.
Le mode « Réalisateur » (Director) permet de prendre une photo avec le P8, mais aussi avec jusque trois autres téléphones qui sont synchronisés par réseau. C’est dommage qu’il y ait une limite, car on aurait pu imaginer des animations à la « Matrix ».

huawei_p8_launch_event_apn

Les prix débuteront à partir de 499€ pour 16Go de stockage interne.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité