C’est sur ce circuit de la mort que sont testés les trains !

Porno ferroviaire

Les ingénieurs de General Electric viennent tout juste de boucler une année d'essais pour leur locomotive Evolution Series Tier 4. Quoi de plus naturel ? La véritable question est de savoir où sont testés ces engins de la mort

Certains de ces tests sont effectués à haute altitude sur le circuit de la Federal Railroad Administration situé à proximité de Pueblo, Colorado. Cette terre aride est considérée comme un des environnements les plus difficiles à pratiquer en Amérique du Nord, ce qui la rend idéale pour repousser les limites de ces appareils.

Désormais, nous pouvons profiter d’un aperçu de ce terrain vu d’en haut, grâce à pléthore de photos aériennes réalisées par le photographe primé, Vincent Laforet, et un hélicoptère dédié. Autant vous prévenir par avance, il y a du « porno ferroviaire » en perspective.

Les ingénieurs de GE ont torturé la bête sur ces voies ferrées longues de 32 kilomètres, y compris en faisant passer la locomotive par une boucle infernale, à des vitesses vertigineuses atteignant les 112 km/h. Les tests comprennent la vitesse, les longues distances, le transport de marchandises lourdes ou encore les émissions de particules, d’hydrocarbures, de monoxyde de carbone, et bien d’autres indicateurs de performance. Dernier point mais non des moindres, ces trains étant destinés à être connecté à l’Internet industriel, les différents logiciels subissent également une batterie de tests, tout est passé au crible pour garantir la sécurité de tous.

Invalid Displayed Gallery

Photos: @VincentLaforet

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ouais… Nous on a un tégévé qui fait du 320 km/h et qui relie Paris à Marseille en 3h.
    Pas pour faire mon coq, mais là dessus, les Américains ne sont pas vraiment au top.
    Cela dit, vu les distances, ils s’en tapent un peu. Les gens prennent naturellement l’avion et les marchandises le train.

  2. En France c’est mieux.
    Pour tester un train la sncf utilise la gare de Bretigny sur orge.
    C’est imparable : toutes les failles du train sont étudiées après l’accident.

    1. Tu faire re-traduire la page par google, cette foi-ci de français vers l’anglais cela sera parfaitement identique à l’originale…

  3. « vitesses vertigineuses atteignant les 112 km/h »

    ah ouais, ça donne effectivement le vertige ! une fois, en voiture, j’ai presque atteint les 100km/h… mais j’ai eu le vertige alors j’ai ralenti ! ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité