Star Wars : adieu Empire et Rebelles, bonjour Premier Ordre et Résistance !

Star Wars : Le Réveil de la Force

Vous le savez déjà certainement mais l'histoire de Star Wars : Le Réveil de la Force se déroule de très nombreuses années après celle de Le Retour du Jedi. Les choses ont changé... L'Empire, par exemple, porte un autre nom, tout comme les Rebelles qui se font appeler différemment.

C’est un changement assez important qui s’opère. Un petit tour dans les allées de la Star Wars Celebration permet de lire çà-et-là que l’Empire Galactique a été rebaptisé, il se fait désormais appeler Le Premier Ordre. Les Rebelles, eux, deviennent la Résistance.

Sur la fiche descriptive d’un tout nouveau Chasseur X-Wing de la Résistance, on peut lire : « L’incarnation moderne d’un design classique, le chasseur X-wing T-70 est le vaisseau de combat signature des forces de la Résistance dans leur lutte contre le Premier Ordre. » Et pour bien marquer le changement, les Stormtroopers arborent un tout nouveau costume – comme vous avez pu l’apercevoir dans le deuxième teaser -.

Les changements seront nombreux le 18 Décembre dans les salles, espérons que la magie Star Wars soit toujours au rendez-vous !

Star Wars Star Wars Star Wars

Tags :Via :io9
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Franchement c’est vraiment un film de prépuber adolescent. Comment on peut aimer un film avec un singe qui parle et des batailles de sabre laser.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Toi t’es grave passé à côté des messages de la première trilogie, tu aurais dû regarder le documentaire Arte qui était consacré à StarWars il y a quelques semaines de ça.
      Après on aime ou pas mais le réduire à « des singes qui parlent et des batailles de sabre laser » c’est juger à la va-vite.
      Trekkie, va!
      ^_^ »

  2. comment on peut aimer sa? sinon on fait que des films realistes qui retrenscrivent la realite limite documentaire….la fentaisie, limagination aucun interet

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Star Wars ou la plus grosse imposture de la science fiction. Il n’y a rien qui tient la route scientifiquement parlant. C’est un film pour pré-ado et encore c’est limite dangereux de leur faire croire ce genre de chose. C’est ce genre de film qui créer des monstres comme L. Ron Hubbard (créateur de la scientologie).
    C’est un peu comme DBZ, c’est abrutissant Ségolène avait raison.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Aucun fan de StarWars ne croit en la probabilité scientifique de cette hexalogie, nonalogie en devenir. Tout le monde sait pertinemment que StarTrek est bien plus plausible et inspirant pour la science.
      Il n’en demeure pas moins qu’outre les improbabilités scientifiques auxquelles tu fais référence, StarWars n’est, et heureusement, pas que ça, il y a des messages sous-jacents à comprendre (tout comme dans Star Trek au passage).
      Quant-à DBZ, je confirme, ça s’adressait à nous en tant qu’enfants et adolescents, jamais Toriyama n’a prôné la moindre possibilité scientifique de ces super-héros. Tiens d’ailleurs puisqu’on en parle, c’est mal barré pour Superman aussi dans ce cas 😉
      Que Ségolène ait raison ou pas, elle s’est avant tout trompé de combat (under 9000) en vilipendant le Club Dorothée et ses dessins animés pas forcément vérifiés avant diffusion mais c’était l’époque où il était tendance de suivre le diktat de Télérama qui souhaitait s’imposer à nos cerveaux comme un monument de référence de bien-pensance et de culture, heureusement qu’on n’est pas obligé d’aimer ce que les autres adorent et vice-versa, c’est aussi ça qui peut développer notre imagination et faire que nous soyons tous différents les uns des autres avec des références diverses.

    2. excuse nous le Jean-Charle Bobo, je préfère me maté un film comme celui là, que d’être abruti par une série de merde qui passe a 21h sur TF1.

      1. J’ai quand même réussi à obtenir quatre « J’aime » sur mon commentaire de haute voltige.

        « À force de jouer au con, on finit par le devenir. »
        « À force de jouer au troll, on finit par le devenir. »

        Cette « mode » du trolling pourrit internet. Une façon pour moi de dénoncer.
        J’en vois de plus en plus dans les commentaires de forum, blogs et autres sites. À force on finit par ne voir que ça, tellement ils se font nombreux et monopolise l’attention.

        Gizmodo, j’aimerais un article sur le trolling. Ça à déjà était fait sur la base d’une étude, mais j’aimerais quelque chose de plus complet et actuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité