Test : Samsung Galaxy Edge, superbe, mais préférez le Galaxy S6 !

Samsung Galaxy Edge

Le Galaxy S6 de Samsung est un excellent téléphone, si ce n’est le meilleur de sa catégorie. Toutefois, il reste banal, au moins dans sa forme. Vous pourriez ainsi être plus attiré par le surprenant Samsung Galaxy Edge et ses bords incurvés, nous l’avons donc testé pour vous aider à vous décider.

C’est quoi ?

Samsung Galaxy Edge

Le Edge c’est la version « originale » du Samsung Galaxy S6, car fondamentalement, leurs spécifications techniques sont similaires, seul le design les différencie. En effet, le Edge a divorcé des traditionnels bords droits des téléphones, pour proposer une façade avant et un écran arrondi, épousant les côtés du mobile. L’écran se déroule ainsi jusqu’aux bords, effilant le mobile et réduisant considérablement son épaisseur, tout en offrant une dalle de belle taille. En sus, il propose la même taille, la même résolution que le S6.

Et sans surprise, le Galaxy S6 Edge est vendu plus cher que le S6. Ainsi, sa version 32 Go est proposée à 849€, alors que ses déclinaisons 64 Go et 128 Go sont respectivement vendues 949€ et 1 049€.

Doté de matériaux nobles et de Gorilla Glass 4 de part et d’autres, le Galaxy S6 Edge offre la même configuration technique que le Galaxy S6 : écran 5,1 pouces QHD, processeur Exynos 7 Octa, puce graphique Mali-T760 signée ARM, stockage UFS 2.0, capteur à l’arrière de 16MP et à l’avant de 5 MP, batterie de 2 600 mAh, le tout sous une version grandement remaniée de TouchWiz sous Android 5.0 Lollipop.

Pourquoi c’est important ?

Samsung Galaxy Edge

La mode est aux téléphones courbés, comme le démontre le premier Note Edge de Samsung ou le Flex de LG. Les dirigeants de Samsung se doivent d’être les premiers sur ces domaines innovants, seulement cette fois-ci, le modèle n’est pas un simple prototype ou un brouillon, c’est un véritable smartphone innovant, fonctionnel et impertinent.

Samsung aime jouer la disruption, preuve en est, la firme est responsable de l’avènement des phablettes grâce à la gamme des Note. Elle est donc légitime à proposer quelque chose de nouveau, à prendre des risques. Si le succès est au rendez-vous le Edge pourrait devenir une nouvelle catégorie de produits à part entière. Qui plus est, sachant que la branche mobile de la marque est à perte, un tel joujou, s’il se démocratise, pourrait amplement la relancer.

Et à l’usage ?

Samsung Galaxy Edge

Le design

Lors de la première prise en main, l’utilisateur est de suite dérouté, comme si quelque chose n’allait pas. « Plat arrondi » résonne comme « clair obscur », si bien qu’on a presque l’impression de le tenir à l’envers, et de ne pas avoir de prise en main ferme et sécurisante (ce qui fait un tantinet peur à ce tarif)… Toutefois, tout ceci n’est qu’une question d’habitude, comme nous mettions du temps à passer d’un Alcatel à un Nokia, d’un Windows Phone à un Android ou d’un iPhone 6 à un iPhone 6 Plus.

Si le Edge n’avait pas ses bords incurvés, il subirait les mêmes critiques que le S6 à savoir qu’il ressemble à un iPhone et de façon assez flagrante. En témoignent la place des haut-parleurs ou celle de la prise de branchement. Au moins, le Edge ne subit pas cet écueil.

Le dos en verre de l’appareil est une belle réussite. Après une semaine dans un sac à main contenant clefs et tournevis (et alors ?), il n’arbore aucune rayure, ce qui est dû à la présence de Gorilla Glass 4 sur l’ensemble de l’appareil. Cette façade arrière en verre est douce au toucher et mais n’empêche pas le téléphone de glisser dans la paume de la main, bien qu’il lui confère une certaine élégance. Dans la même veine, il faudrait être de bien mauvaise foi pour ne pas remarquer la qualité des finitions et l’attention portée aux détails.

En revanche, il est conçu d’un bloc unique, ce qui rend la batterie inamovible. Reste également que Samsung a sacrifié le design de son téléphone pour qu’il soit le plus fin possible, en laissant le capteur photo déborder d’un millimètre, ce qui casse un tantinet l’esthétisme de l’appareil.

Un écran superbe, mais…

L’écran du Edge annonce un très généreux ratio de 577 PPI (401 PPI pour l’iPhone 6 et 518 pour le Note 4), c’est sans doute superflu au cours d’un usage quotidien, mais une telle définition sera appréciable pour les personnes utilisant des casques à réalité augmentée. Les couleurs sont superbes, les contrastes poignants, c’est un écran d’une qualité remarquable.

Concernant l’écran du Edge à proprement parler, la lecture n’est pas toujours très heureuse puisque certains textes et images sont déformés par ce bord. Par ailleurs, on finit irrémédiablement par swiper entre les pages comme sur un écran traditionnel, au lieu de s’accrocher constamment le doigt sur ce bord incurvé. Lesdits bords incurvés subissent un autre écueil agaçant : ils captent la lumière et créent des zones réfléchissantes qui ne sont guère heureuses pour la lecture.

En revanche, si nous étions sceptiques sur la prise en main du joujou, en pensant légitimement qu’il serait impossible de ne pas constamment appuyer sur un bord et d’activer on ne sait quoi en le tenant en main, ce n’est pas le cas et la prise se sécurise même à force d’utilisation.

La puissance du processeur

Puissant, véloce, impressionnant, les termes ne manquent pas pour décrire les capacités du smartphone qui profite d’un processeur dernier cri, l’Exynos 7420 octocœur (#nerdgasme). Nous n’avons remarqué aucun lag entre le basculement des applications, la gestion du multi-tâches, le panneau de notification, le lancement de l’appareil photo ou encore au cours de l’utilisation de jeux particulièrement gourmands (GTA: San Andreas fonctionne par exemple du feu de Dieu).

A coup sûr, le Edge vous offrira une expérience sans accroc, rapide, fluide, malgré la présence de la lourde surcouche de Samsung, Touchwiz (quoi que toujours plus épurée itération après itération). Cependant, aux vues de son écran, le Galaxy S6 sera sans doute (légèrement) plus performant puisqu’ils ont les mêmes spécifications mais l’écran du Edge réclame nécessairement plus de ressources.

Surcouche, en progrès

Justement, parlons un peu surcouche. L’interface Touchwiz de Samsung est encore bien présente mais nettement moins envahissante et gênante à mesure que les années ne passent, la marque écoute ses consommateurs. On se souvient avec douleur et dédain de la surcouche du S5, qui entachait les performances du téléphone à cause de sa lourdeur.

Si certains raccourcis comme les boutons de notifications rapides sont les bienvenus, Touchwiz reste toujours et sempiternellement bourrée d’options gadgets qui ne vous serviront sans doute jamais.

APN, en veux-tu en voilà

Petite nouveauté sympathique de l’appareil photo, il est désormais possible de lancer l’application en double cliquant sur le bouton home, ce qui évite l’ajout d’un énième bouton sur les fins côtés de l’appareil, ce qui est heureux pour le Edge. L’application est véloce, tant au lancement, qu’à l’usage et la qualité est au rendez-vous. Samsung prouve à nouveau ses talents lorsqu’il s’agit de concevoir des appareils photos, la photo et la vidéo sont stupéfiantes en 4K.

Le dilemme de la batterie

Oui, la batterie de la S6 est intégrée… Mais elle reste très performante, et de là à ce qu’elle ne meure, votre smartphone sera obsolète (certes, pour le principe ce n’est pas bien, ni pour l’obsolescence programmée des appareils, mais ça en devrait pas vous impacter au quotidien). En usage classique, vous ne subirez pas de décès du téléphone, qui plus est, le S6 dispose d’une fonction de recharge rapide particulièrement efficace et désormais, de la recharge sans fil. Cependant, au prix de l’appareil, on aurait sans doute pu s’attendre à mieux, si tout ceci est très cohérent, ce n’est pas impressionnant.

On a aimé

Samsung Galaxy Edge

L’appareil photo est une valeur sûre chez Samsung et c’est fort heureux vu le prix du joujou, quoi qu’il en soit celui du Edge est bourré de fonctionnalités en tout genre et d’une rapidité à toute épreuve. Même dans de mauvaises conditions de prises de vue, l’appareil reste qualitatif et ceux qui apprécient la macro seront également satisfaits de son travail.

La rapidité

Que dire des performances de ce processeur, si ce n’est qu’elles sont exceptionnelles et rendent l’expérience utilisateur fluide et sans heurt. Une variable que l’on ne peut qu’apprécier au cours d’un usage quotidien et qui devrait ravir les férus de jeux vidéo.

Le design premium sans plastique

Enfin ! Cela fait des années que le public attend que Samsung se réveille et cesse de mettre un horrible et cheap plastique sur ses smartphones haut de gamme. Par ailleurs, si le design du Edge est particulier (et donc, ne pourra plaire à 100% des usagers), Samsung a eu le mérite de tenter quelque chose de nouveau et de différenciant dans ce monde où les smartphones ne sont plus que des carrés noir ou blanc dotés d’écrans tactiles. +1 pour l’initiative.

On n’a pas aimé

Samsung Galaxy Edge

Touchwiz

TouchWiz – qui depuis une longue tradition n’ a de cesse que d’handicaper les appareils Samsung – a progressé. L’épuration un bien fou, bien que la surcouche soit améliorée, elle est encore loin derrière HTC en termes de convivialité, et c’est à des kilomètres d’un Android pur, intégré par exemple dans les derniers smartphones Motorola. Par ailleurs, l’écurie d’applications inclue en natif est encore énorme, tout autant qu’inutile pour la majorité des apps.

L’autonomie

La durée de vie de la batterie aurait pu être plus convaincante. Elle est tout a fait correcte, entendons-nous bien. Toutefois au regard du prix de l’appareil, on pouvait espérer mieux. Qui plus est, l’écran incurvé du Edge tire nécessairement plus sur l’autonomie que celui – classique – d’un Galaxy S6.

Ca nous a étonné

Samsung Galaxy Edge

Oh, un vrai capteur d’empreintes digitales !

Voici ce que nous pensions du capteur d’empreintes digitales du S5… « Concernant ce gadget… C’est capricieux, au mieux. Non fonctionnel, au pire« . Pour cette itération, le scanner digitale tient ses promesses : il est efficace et précis, il s’agit d’une réelle amélioration. Au lieu de l’horreur que nous avions connu au lancement, celui-ci fonctionne a peu près 9 fois sur 10. Chapeau.

Il n’avait pas une utilité ce bord ?

Lorsque Samsung a présenté pour la première fois le Note Edge, il ne disposait que d’un seul bord arrondi qui était utilisé pour pléthore de fonctions pratiques et de raccourcis. Or aujourd’hui, celui ne sert à rien, si ce n’est à exploiter l’écran de veille d’une manière différente (et malheureusement, fort peu pratique) ou à coller des étiquettes de couleur à vos contacts lors d’un appel et de les apercevoir téléphone retourné. On est bien loin du SDK promis aux développeurs, pour qu’ils s’amusent de cette nouveauté.

edge 2 edge

Ô rage, ô désespoir, où es-tu ô slot microSD ?

Encore une fois, lorsque l’on voit le prix de cet appareil en simple version 32 Go, il est regrettable que Samsung ait négligé l’ajout d’un port microSD particulièrement puisqu’ils l’ont fait pendant des années. Par ailleurs, si vous commencez à filmer en 4K ou à prendre des photos en haute résolution, vous allez rapidement déchanter sur le stockage interne du téléphone…

Et alors ? J’achète ?

Il est important de prendre conscience d’une chose. Intrinsèquement, le S6 et le Edge sont les mêmes, aussi, ce design original représente 50% de l’équation et de la décision d’achat. Ce n’est pas aussi anodin qu’un énième design, puisque le pendant, tout aussi performant, existe sur le marché, pour 100 euros moins cher : le Galaxy S6.

La seule chose que vous achetez finalement pour 100 euros de plus, c’est un sujet de conversation, un design audacieux et non une fonction réellement pratique. Le Note était innovant, de part la taille de son écran et son stylet, deux atouts de taille. Le Edge est superbe, certes, mais la vie de la batterie est légèrement plus faible que sur le S6 et il manque d’application destinée à ses seuls bords incurvés.

La plupart des gens n’auront pas autant d’argent à investir pour une (très esthétique) commodité et seront sans doute bien plus heureux avec un Galaxy S6. Toutefois, à ceux qui ont les moyens, qui pensent que le Edge représente le futur des designs des smartphones et qui veulent pouvoir dire : « Je l’ai eu en premier« , foncez. Une telle stratégie fonctionne avec Apple et ses fanboys early adopters, il y a forcément un segment à prendre pour Samsung. Mais peut-être pas vis-à-vis du commun des mortels.

Invalid Displayed Gallery

Tags :Sources :samsung
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Si le truc commençait plutôt bien j’ai changé d’avis quand j’ai vu processeur s810 si vous aviez fait quelques recherches supplémentaires vous auriez su que c’est un Exynos 8XXX……….

  2. Très bon test, parce contre la réfléxion sur le manque du port microsd n’a pas lieu d’être vous avez jamais utilisé cette réflexion pour les idevice

    1. @Insomnia : Parce que contrairement à Samsung, Apple n’intégrait pas cette possibilité dans les autres téléphones. Ce retrait est donc clairement une régression de la part de Samsung, d’où la précision.

      Je sais, réfléchir, c’est dur.

      1. C’est toi qui te voile la face plutôt, c’est pas parce que Samsung le proposait avant que c’est un soucis…une minorité d’utilisateur auront besoin d’ajouter une microsd et pas la majorité donc inutile..contrairement à toi je réfléchi

        1. Non je suis d’accord avec BliZo, un port MicroSD était un avantage, il n’est plus ça devient une regression… tout ça pour gagner du poids et vendre des GO super cher…

      2. Ton argument est intéressant et tout à fait valable.
        Mais pourquoi vouloir à tout prix rabaisser ton interlocuteur par ta dernière phrase ?

  3. Depuis quand la prise chargeur en bas et le haut parleur en haut de l’écran sont une invention d’apple ?

    Dans ce cas la pomme aurait « copié » la position du bouton du déverrouillage sur le côté.

    Mais ou on va la sérieux

  4. Comment peut on écrire autant de bêtises. Article rempli d erreurs, non cohérent, … c est vraiment pitoyable. Le pire torchon lu sur ce sujet

  5. Vous vous attendiez à un vrai test ? Sauf si Norédine s’y mettait j’en attendais pas grand chose pour ma part…. à la limite le test d’un coussin péteur serait cohérent sur Gizmodo mais le reste….

  6. Je prédis un échec retentissant, voir cuisant !! franchement… aucun intérêt d’avoir des bords en écrans incurvés, ça sert a rien, c’est pas pratique pour tenir le tel et ça n’apporte rien de plus par rapport aux autres tél. Samsung veux faire du « sensationnel » par pêché d’orgueil vis a vis de la concurrence, mais la ils se tirent une balle dans le pied. Je sais, je vais avoir des fanboys qui vont me démontrer le contraire avec du bla bla de geek… mais on verra les chiffres dans 1 an !
    Je vais rester sur mon S4

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je viens de quitter mon pour le edge et franchement je ne regrette en rien ! Plus véloce plus rapide plus fluide bref rien a voir avec le s4 désolé.

  7. Ayant acheté le samsung S6 Edge je peux garantir que le 3/4 de l’article est faux. Les côtés incurvés ne gêne strictement pas (vu certain commentaire) à l’utilisation du téléphone. Mais alors PAS DU TOUT. De plus, je n’ai jamais eu de problème pour lire un article ou autre à cause des côtés incurves. Je conseil largement ce téléphone. Il est extra, la batterie tiens très très bien, il est rapide et la qualité photo est juste génial. Tout les défauts qu’il y a dans cet article son faux me concernant. Je n’ai rien à reprocher au S6 Edge !

    1. je suis d accord j ai le même le edge et au top et la batterie plus puissance que sur le s6 normal article plutôt bas de gamme…

  8. « La plupart des gens n’auront pas autant d’argent à investir »

    Ca fait sourire avec une intro pareil :

    « Et sans surprise, le Galaxy S6 Edge est vendu plus cher que le S6. Ainsi, sa version 32 Go est proposée à 849€, alors que ses déclinaisons 64 Go et 128 Go sont respectivement vendues 949€ et 1 049€. »

    On parle quand même d’un téléphone a 800€ minimum … Comme quoi, si Android est différent d’IOS, Samsung calque très bien sur la cible des consommateur Apple.

    même le dernier Nexus de Google n’est pas loin de ces tarifs, j’éspère que les gens se réveilleront bientôt pour se tourner vers des fabriquant chinois comme Huawei, Xiaomi, ZTE, OnePlus, Lenovo etc… qui fabriquent leurs téléphone également dans les mêmes usines aux pratiques désastreuse, mais qui prennent pas les consommateur pour des pigeons.

      1. Sauf que le « soucis », c’est que même Apple et Samsung fabriquent leurs téléphones dans les mêmes usines que Lenovo, Huawei, ZTE et consorts à savoir celles de Foxconn. A ma connaissance seul Sharp fabrique ses tels au Japon (Et encore, ce n’est que la batterie et l’écran, le reste c’est fait en Chine)

        1. Je pense que si OnePlus fabriquait des téléphones de mauvaise qualité, il n’aurait pas reçu le trophée du meilleur smartphone d’Engadget, et OnePlus n’aurait pas vendu 1 million d’unités ! Après si tu ne veux pas de petites marques, il suffit d’aller chez Darty, de regarder le Zenfone 2 ! Pour 300 € tu as un téléphone très performant, plus que le S5, certes un peu moins que le S6 et S6 Edge mais on parle quand meme d’une différence de prix de 400 à 500 €… Sinon tout à fait d’accord avec Rocancourt, les Nexus sont sur la mauvaise pente, mais à priori, retour à LG ainsi qu’à Huawei pour les prochains Nexus donc le prix devrait revenir à un niveau plus « Nexus » !

    1. Cette réflexion est très intéressante et on se peut se demander ce qui motive l’achat d’un téléphone identique à un autre mais beaucoup plus cher. On peut supposer qu’il s’agit d’une réaction neurologique au stimulus que constitue la valeur de l’objet lequel active la zone du cerveau entrant en fonction dans le processus de la récompense. Il a été démontré que l’achat est souvent motivé par le besoin de valorisation de soi, car l’objet est un signe.
      En résumé quand on paie 1000 euros pour acquérir un appareil de ce type ce n’est pas uniquement pour la possibilité de prendre sa bobine en photo mais aussi parce qu’on a :
      1. L’impression que plus le produit est cher, plus il est de qualité, ce qui est souvent trompeur.
      2. Le sentiment de gagner en valeur en s’appropriant l’objet prestigieux. Un peu comme lorsqu’on s’achète une Aston Martin ou une Lotus.
      Des études cliniques ont été menées à ce sujet.
      La stratégie marketing de Samsung est donc cohérente si elle s’inspire de la marque Apple. Les deux concurrents souhaitent se placer sur le marché du luxe et la segmentation qu’ils en on fait est assez claire.

  9. Entre le S6 et S6 Edge c’est pas 100€ d’écart car 709 pour le S6 et 849€ pour le S6 Edge donc 140€ . Dire que le Touchwizz est loin de sense sa reste plutôt une histoire de goût car depuis le Note 4 le Touchwizz est vraiment au top et bien plus complet que Sense sur certain point.

    1. Et puis c est bon toujours dire que touchwizz reste encore lourde comparé a…… Le sence de htc ! Vous rigolez j espère comme truc bien lourd je demande la surcouche de htc ! De plus vous ne pouvez pas dire que il faut préférer le s6 au s6edge c est justement le pourquoi j ai changé de phone le edge, sans lui je n allais pas changer de phone. Par contre une chose l écran n est pas inrayable, mon conseil mettez un film de protection!

  10. Snapdragon hahahaha!!!!!arrêté la beuh les gars, ça situe le niveau de l’article, sponsorisé par une pomme l’ami Mdrr ..

  11. touchwiz à des année lumière d’un Android pure et loin d’un sens ???? sa dépend de la personnes pour moi Android = Samsung car le reste je le trouve vraiment mais vraiment dégelasse le Sense de HTC je trouve que c’est une vraiment merde et le touchwiz de Samsung beaucoup plus pratique. Je change souvent de téléphone la je suis sous Windows phone (que je kiff) mais quand je retourne sous Android c’est pour du Samsung car le reste beeeuuurrrrrrkkkkk

  12. SAV et produit KO au bout d’un mois (-)

    Achat début mai d’un Edge 64G 960e soit plus cher qu’un Iphone 6 128G au bout d’un mois la touche power est KO.
    Certe l’écran est sympa mais pour être fan d’Iphone depuis la 1ere heure avec un remplacement à neuf en cas de pépin, Samsung malgré mes relances et mes gueulantes me propose uniquement une réparation… Arf un produit défectueux au bout d’un mois d’une telle valeur c’est une honte….

    SAMSUNG N’ASSUME PAS ET DONC PLUS JAMAIS … JE REPASSE CHEZ APPLE

    1. Bonjour a tous,étant chroniqueur en nouvelles technologies,suite a tous se que j entend sur samsung et appels,dit vous bien que se sont 2 marques de productions au pouvoir financièl indétèrminé,a présent rèstant neutre et non critique,sam octo-core 2 ghz,qhd super amoled 580 dpi,3 gb ram ddr4 et un désign de luxe pour le edge et un iphone 6 dual core 1.4 ghz 1 gb ram ddr3 avec full hd 430 dpi pour le 6 plus et aux test sur une semaines le s6 est plus pèrformant ok mais la diffèrence est de 20 pourcents,donc en préparation en ce moment du ios 9 re travaillé pour optimisé a partir iph 4s et au mois de septembre vois le jours iph 7 quadri core,2 gb ram ddr4,full hd rétina et j en passe.

      dit vous bien et selon la préfèrence de tout a chacun l écho systéme appels restera et sera toujours le top et luxe de la tèchnologie.

      Remarques:chez samsung,il y a toujours un bug et meme un icone qui disparait bref,chez appels quand il sont un soucis,croyez moi tous les ingènieurs sont rappellè pour trouvé une solution.et niveau garantie c est le top (il allume,il constate un soucis,c est remplacé avec un èxtension de garantie….

      b.journée
      au plaisir de communiqué

  13. très décevant sur lauronomie …mais surtout sur la surchauffe derrière l’écran en haut à droite.le téléphones à même pas un mois et depuis l’achat c’est une vraie bouilloire il est monté dernièrement à 44°C. Je me suis brûler l’oreille je suis a 2 doigts de déposer plainte contre ces requins toujours à l’affût d’euros au détriment de nos santé ! !!
    Ps . Mtn que j’ai le téléphone entre les mains à part la qualité photo il est pas terrible vive apple mon ipad mini a bientot 2ans il est plus efficace sur tout les points !!! le test est à revoir!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité