Pour fêter les 50 ans de la Loi de Moore, Intel a interrogé son « créateur »

Gordon E. Moore

Le 19 Avril 1965, Gordon E. Moore, directeur R&D de Fairchild Semiconductor - et plus tard cofondateur d'Intel -, publie un article relatant ses observations concernant le taux de croissance exponentiel des circuits intégrés. Depuis 1959 et les premiers transistors, il semblerait que l'on assiste à un doublement des composants électroniques et ce à coût constant. La fameuse Loi de Moore était née.

Pour fêter cette date anniversaire, Intel a décidé de publier une interview de l’homme qui, sans le savoir, venait à l’époque de lancer une course effrénée à la miniaturisation et à l’innovation des circuits intégrés de nos processeurs.

C’est en observant simplement les puces sur lesquelles ils avaient travaillé et celles sur lesquelles ils travaillaient que Gordon E. Moore a constaté que le nombre de transistors semblait doubler chaque année. Pas question pour autant de dicter quoi que ce soit, il s’agissait là simplement d’une « direction générale dans laquelle allaient les semi-conducteurs ». Et cette tendance allait rapidement devenir la plus économique. Dès lors, cette technologie rendait l’électronique bien plus économique. Et dès le début des années 1960, un collègue de Gordon E. Moore a commencé à désigner ce phénomène sous le nom de « loi de Moore ».

Mais il n’était alors pas question d’imaginer que cette simple observation perdure aussi longtemps. Observation qui, d’ailleurs, n’aura pas tardé à passer au statut de moteur pour l’industrie, les constructeurs faisant tout leur possible pour y coller et ne pas « prendre de retard technologique ». C’est finalement en partie grâce à cette loi que l’on jouit aujourd’hui de toutes ces fantastiques innovations intégrées dans processeurs.

Visionnaire, entrepreneur de génie (ou « accidentel » comme il s’est lui-même défini), Gordon E. Moore reste un éternel amoureux de la technologie. Et il ne fait aucun doute, d’après lui, que son impact s’étend bien au-delà de l’informatique pure. La fondation qu’il a créée avec sa femme est par exemple dédiée à la science et à la protection de l’environnement, mais de nombreux autres domaines en profitent.

Sans la Loi de Moore, Intel n’en serait certainement là aujourd’hui. Et le message de Gordon E. Moore est clair : « je continue de leur dire de progresser. Il existe de nombreux obstacles qui doivent être surmontés pour poursuivre l’avancée de la technologie sur ce parcours. »

Et lorsqu’on lui demande lesquelles de ses réussites il voudrait que nous nous souvenions, il répond, non sans hésiter : « Sans doute la fondation d’Intel a-t-elle été mon plus gros succès. » Mais la Loi de Moore reste très ancrée dans les esprits, et ô combien célèbre : « J’ai d’ailleurs recherché « loi de Moore » et « loi de Murphy » sur Google, et « Moore » bat « Murphy » avec au moins deux fois plus de résultats. »

Loi de Moore

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité