Voilà pourquoi les applications « gratuites » tuent la batterie et la mémoire de votre téléphone

Batterie

Croyez-le ou non, les applications payantes sont meilleures que les applications "gratuites"... pour votre smartphone tout du moins. En effet, selon une récente recherche, il devient évident que les applications supportées par la publicité consomment bien davantage que celles qui n'en ont pas.

Réussir à générer des bénéfices d’une application mobile n’est pas une mince. Il convient de bien choisir son modèle économique. L’application gratuite a le mérite de toucher une cible plus large mais intégrer des publicités peut en rebuter plus d’un… et nuire au smartphone de l’utilisateur.

Des chercheurs de l’Université de Californie du Sud (USC), de l’Institut de Technologie Rochester (RIT) et de l’Université Queens au Canada ont découvert que les applications supportées par la publicité utilisent jusqu’à 16% de batterie de plus et jusqu’à 22% de mémoire de plus que les applications payantes, débarrassées de ces mêmes publicités. Elles utilisent aussi 79% de data supplémentaires.

Autrement dit, si vous voulez profiter le plus longtemps possible, et conserver au maximum votre forfait data, évitez d’en laisser un trop grand nombre ouvertes simultanément.

Les chercheurs mettent l’accent sur le fait que les développeurs doivent vraiment prendre cela en compte en concevant leurs applications, les problèmes de performances – tant dans leur fonctionnement général que pour votre smartphone – étant un critère important dans les évaluations laissées par les utilisateurs…

Tags :Via :BGR
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le dernier paragraphe est totalement sorti… Morgan :
    « This strikes us as unfair, however — after all, app developers need to make money some way and it’s either going to come through users paying money directly or through support from advertisements. If users want to have a better experience on their mobile devices, they should probably be more willing to pay for apps. »
    Littéralement, le clash est injuste ….
    Tu rapporte des propos et tu les transforme pour leur faire dire n’importe quoi.
    Sérieusement, je suis developpeur (d’appli iphone et android pas de jaloux =) ) et la pub est totalement gérée par des grosse centrale d’une part et donc le developpeur juste :
    lancerPubDeTelCentrale() grosso modo.
    Donc la seul influence que j’ai c’est de le mettre pour l’appli gratuite et de la retirer pour l’appli payante. Je caricature mais crois bien que l’experience utilisateur EST notre priorité.
    Apparement ton confrère anglophone l’avais compris. Pas toi.

    1. En tant qu’utilisateur justement, je peux te dire que l’expérience utilisateur N’EST PAS la priorité des dévs (ou plutôt des éditeurs). Il s’agit juste de vendre, vendre, vendre à tout prix, n’importe quoi, n’importe comment ! L’appli ne se lance pas, ce n’est pas grave. Un bug bloquant est signalé par 3/4 des utilisateurs ? On ne le corrige pas, etc. Pourquoi le faire d’ailleurs, puisque l’appli est déjà achetée !

      Enfin, je tempère. Car ce que je dénonce est plutôt le fait des gros éditeurs (surtout pour les jeux). Je ne parle pas de ceux qui développent leur appli en solo ou mini-structures. Généralement, ils sont plus accessibles et pour le coup, tiennent compte des remontées des utilisateurs.

    2. d’appli iphone et android pas de jaloux =)
      ben si justement ! les utilisateur Windows phone ou BlackBerry sont bien trop souvent évincé, alors que se sont de très bon produit au niveau hard et software, pour ne pas dire bien meilleurs que les autres !
      le jour où les devs d’appli pour smartphones et tablettes seront reellement multi-plateformes, alors là oui, je pourrais croire qu’ils ne pensent pas juste au fric !

        1. Grossière erreur de calcul pour BlackBerry ( ça vaut Windows Phone) : le parc d’application natives étant plus réduit, tu as plus de chance de vendre si l’application est bonne. Tu te retrouves moins noyé dans la masse.
          Et puis l’argu temps de développement nécessaire est bidon… adapter une application sur BlackBerry 10 est rapide et relativement aisé. Faut-il encore s’y intéresser sérieusement pour le savoir…

      1. J’avais développé une application payante sur iOS, Android et Windows Phone. Résultat: profits pour l’application iOS, pertes sur les applications Android et Windows Phone. Il ne s’agit pas de penser qu’à l’argent, mais si vous passez du temps à développer une application pour une platforme et que les gens passent leur temps à la pirater (Android) ou bien qu’il n’y a pas assez d’utilisateur pour rentabiliser le développement (Windows Phone), alors ça n’encourage pas les développeurs (surtout quand il y a des coûts serveurs derrière !)

        Résultat dans le cas de mon application:
        – App iOS restée payante et mise à jour
        – App Android rendu gratuite mais avec de la publicité et sans mises à jour
        – App Windows Phone supprimée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité