Tidal, chronique d’un flop

Tidal

Il ne suffit pas d'être une star mondialement connue pour assurer le lancement d'un service de streaming musical. C'est en tout cas la leçon que Jay-Z et ses acolytes pourront retenir des débuts de Tidal.

La grande marée n’aura donc pas eu lieu. Tidal, qui signifie marée en français, peine très clairement à s’imposer auprès des utilisateurs. Ses débuts ont ainsi été marqués par un buzz autour de la mobilisation de stars (Jay-Z, Beyoncé, Rihanna, Madonna ou encore les Daft Punk pour la touche française). Mais les effets de ce lancement ont finalement été plus que limités, l’application se classant toujours à la 872ème position des téléchargements aux États-Unis où certain annonçait déjà un carton. Sur le seul thème musical, l’application Tidal remonte à la 51ème place.

Plus cher que Spotify, Tidal est censé offrir une meilleure qualité de son mais ne propose pas de service gratuit, un argument indispensable pour toucher le grand public. 25 millions de titres sont ainsi actuellement accessibles dans 31 pays pour 19,99 euros par mois, ou 9,99 euros pour une qualité standard.

Reste que le service connaît son petit succès … en Scandinavie. Tidal profite ainsi de ses origines norvégiennes, le service ayant été racheté par Jay-Z auprès d’Aspiro pour près de 56 millions de dollars. Mais avec 15 millions d’abonnés payants pour Spotify et 6 millions pour Deezer, Tidal reste encore très loin de ses objectifs concurrentiels après quinze jours de service.

Tags :Via :Elite Daily
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sûr qu’en peu de temps on ne peut pas faire de miracles, faut voir sur la durée, là c’est un peu pour démolir les stars qui ont participé non ?
    De toute façon, j’suis vieille école j’préfère mes titres uniquement sur mon phone

      1. Exact sur youtube t as tout ce que tu veux après faut juste un bon site pour en extraire le son au format mp3 mais c est enfantin. …

        1. Paye ta qualité. Des mp3 extrait de youtube sur un iPhone. Avec ca faut bien un casque beats histoire d’achever le morceau.
          Bah, tout les goûts et toutes les oreilles sont dans la nature…

  2. Comme pour les films, des personnes préfèrent regarder en TS, d’autres en divx 480p ou encore d’autres en 1080p ou maintenant 4K.
    Pour la musique c’est pareil. Perso j’utilise Spotify car je trouves le prix assez intéressant même si je n’aime pas le mp3. Pour les musique qui n’existe que sur YouTube et bien je les télécharge moi aussi…et il y arrive qu’elles soit de meilleur qualités que sur Spotify

  3. payer plein pot la musique de gens qui bouffent avec Obama le boucher et nous refourguent une philosophie barbare, immorale et belliqueuse : il est peut être là le hic , le gros foutage de gueule qui va peut être berner les 15 – 20 ans sans le sous mais pas leur parents qui commencent à remettre en cause l’immoralisme libertaire et l’incivisme généralisé qui va avec.

    Et puis bon voir ses enfants se traiter de négros et de connasses entre eux au bout d’un moment …

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
      1. ne projetez pas sur moi vos petites frustrations personnelles.

        si vous adhérez à cette philosophie de vie tant mieux pour vous mais moi je ne valide pas le système totalitaire qui en sera la conséquence.

        Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
        1. @lampoule tu dois pas avoir la lumière à tous les étages… mais bon j’ai bien ri c’était le but non ?

  4. Moi jai des playlist youtube ca fait le travail. C’est vrai que jecoute generalement des ost de film de jeu et des cover, des remix ou des morceaux no copyright mais bon jarrive toujour a trouver nimporte quel chanson et ça me coute pas un sous. 120$ minimum par année lool aussi bien mieux me payer 2 3 jeu avec cet argent la.

  5. Moi j’utilise SPOTIFY premium et j’en suis très satisfait. Chez TIDAL ils se sont dit « ouais on va faire un service de streaming et pour faire comprendre aux gens que c’est mieux on va être plus cher que les concurrents « . Je sais pas qui les a conseillé mais c’est vraiment con. Ils ont voulu se la jouer comme APPLE avec leur watch de merde au prix d’une voiture full option, d’ailleurs je comprends toujours pas pourquoi APPLE a fait ça mais c’est un autre sujet. Ils croient que comme ce sont les artistes eux même qui sont derrière ça, ça donnerait plus de valeur et de crédibilité. Mais les gens s’en foutent. Au revoir TIDAL, merci d’être passé.

  6. A vrai dire ça les vaut. Si la qualité de la musique est au rendez vous, l’app survivra sans problèmes.

    Mais, quoi qu’il en soit, cet article (et j’imagine l’énorme majorité des palais d’informations sur le secteur tech concernant les apps de musique) ne soulève pas le vrai problème.

    Quand ces boîtes veulent scorer avec 25 MILLIONS DE TITRES, et bien vous avez des catalogues complètement pourris. Certes, un noyau dur visible pour faire bonne figure, mais dès que vous commencez à creuser… c’est complètement daubé. Et au final il n’ y a pas grande chose.

    Youtube possède *toutes* les sources, quelles que soient les années, les époques, référencées très précisément par des millions de membres, le tout sans aucune restriction.

    L’innovation en terme de distribution musicale est chez eux, la plateforme à mettre en place.

    et pour les pseudos-25MILLION de titres, qu’il se les collent profonds

  7. C’était prévisible. Le marché est déjà occupé par Spotify et Deezer qui proposent des offrent addictives et des versions gratuites. Tidal arrive et nous propose un prix délirant en le justifiant par un son de meilleurs qualité dont la majorité des utilisateurs se moquent. Cela ne pouvait qu’être un échec.

  8. Deux raisons: cette plateforme est très mal faites dans le sens où elle arrive après la guerre sans proposer quoi que ce soit de nouveau voir en étant moins bien faites et avec des offres qui vont à reculons.

    Ensuite, parce que c’est de l’escroquerie par les majors, qui ont voulu se réapproprier l’audience internet en proposant une plateforme qui ne finirait par mettre en avant que la même merde qu’on entends à la radio.

    Ce piège n’a pas marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité