Grâce à la French Tech, la France a déjà son Iron Man

Amazing French Tech

Pour promouvoir l'innovation technologique à la Française, le gouvernement avait mis sur pied la "French Tech". Présente à la grand messe annuelle du CES, elle était représentée par de nombreuses startups françaises. Aujourd'hui, le gouvernement a trouvé une idée sympathique pour mettre en avant les entreprises de demain : voici Amazing French Tech.

« Pas besoin de lire de la science-fiction ou d’aller au cinéma : les start-up françaises innovent et développent aujourd’hui la technologie de demain. Bracelets, casques, semelles connectées… autant d’appareils qui s’apprêtent à investir notre quotidien et à l' »augmenter », grâce à des entreprises dont l’excellence est internationalement reconnue. Fiers de la French Tech, fiers de la France !« 

C’est par ces quelques mots que l’on peut découvrir ce qui est, non pas un nouveau super-héros de comics américains, mais le résultat des nombreuses innovations des startups françaises. Casque, lunettes, capteurs, exosquelette, t-shirt, coeur artificiel, ceinture, montre, bracelet, main bionique… Les sociétés de demain ont le potentiel de créer « l’armure d’Iron Man », et c’est tant mieux !

Plus de détails à découvrir sur la page dédiée au nouveau super-héros français, Amazing French Tech !

Amazing French Tech

Tags :Via :Gouvernement
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Avec tout ce qu’il est censé embarquer, pourquoi as-t-il encore besoin d’un portable ou tablette dans sa main ?

    Vu tout ce qu’il porte en électronique, si il veut tenir la journée va falloir une grosse batterie dans son sac à dos. (A non, c’est français, pas besoin de batterie, il a un câble derrière lui pour avoir une autonomie illimitée …)

    1. Les sociétés Françaises sont parmi les meilleures mondiales mais les Français n’ont pas la culture pour l’apprécier. Il suffit de voir le commentaire ci-dessus pour se rendre compte d’une réalité dans notre pays, dés l’école, les bons élèves ne sont pas appréciés « ils ont une tête de premier de la classe » et où il est préférable de paraître cool plutôt que d’avoir de bons résultats. Un salarié ne dit jamais qu’il est heureux de travailler dans sa société et qu’il aime ce qu’il fait sinon cela pourrait être mal vu par son entourage.
      Et pour finir les patrons cachent leur statut car ils sont perçus comme étant le mal dans notre pays…

  2. Une blague ringarde, comme la French Tech.

    Certaines technologies évoquées sont pas mal, c’est pas la question. La vérité c’est que toutes ces entreprises vont disparaitre, au mieux se faire racheter par des étrangers, car comme toujours ces start-up avec des idées valables qu’elles développent finissent par stagner dans une version prototype, mal marquetée, et qui se développe très peu pendant que les concurrents étrangers nous dépassent et prennent le large, comme à chaque fois.

    La raison est simple, et je l’ai vu se répéter maintes fois pour des start-up françaises, pour peu qu’elle ne fasse partie de la majorité avec des concepts moisis et peu d’ambitieux : lorsque l’on entre sur un marché ou que l’on développe de la technologie, on est de facto mis en concurrence immédiate avec tous les concurrents similaires ou proches à l’étranger en particulier sur internet.

    Mais les sociétés et les équipes elles, opèrent toujours à partir du pays où elles sont situées, hors opérer depuis un terrain comme la France où l’éducation, les compétences, les financements et les opportunités se développent très lentement, et où on rencontre des tonnes de barrières administratives, surtout fiscales et systémiques aux moindres projets, changement ou développement, en face de pays comme l’Allemagne, l’Angleterre, la Chine ou les USA où il y a 10 fois moins de barrière administratives et fiscales, où le pool de compétences et d’opportunités sont bouillantes…il ne faut pas se demander pourquoi Vente-Privée ou Deezer sont en train d’échouer partout ailleurs et stagner en France, pourquoi certains comme Priceminister se vont vite racheter mais pas par des français, et les meilleurs comme Seesmic (Loïc LeMeur) finissent par se barrer…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité