A neuf ans, il pourra utiliser un bras bionique à 58 000 euros

i-Limb Ultra

Josh Cathcart est un jeune garçon de neuf ans qui fait actuellement la une de l’actualité au Royaume-Uni grâce à sa toute nouvelle prothèse de bras bionique. La particularité de sa prothèse est qu’elle peut être contrôlée grâce à une application mobile.

Handicapé de naissance, Josh Cathcart a eu la joie de recevoir une bonne nouvelle récemment : il sera prochainement équipé d’un bras bionique relié au niveau de son coude. Et le jeune garçon pourra contrôler son bras grâce à une application mobile !

Une impulsion nerveuse ou la contraction de son biceps permettront d’impulser le mouvement dans ses doigts bioniques. Grâce à l’application, Josh Cathcart pourra ensuite sélectionner un mouvement (pincer, tendre un doigt, serrer le poing) parmi les icones présentées dans l’application. 42 000 livres (soit environ 58 700 euros), c’est le prix de cette prothèse i-Limb Ultra, créée par la société britannique Touch Bionics. Le jeune garçon est bénéficiaire de cette technologie grâce à un généreux donateur australien.

Il y a peu, Iron Man s’investissait pour sa part dans la livraison d’une prothèse d’avant-bras imprimée en 3D à un jeune garçon handicapé. Grâce à la technologie, cette prothèse coûte 350 dollars, mais elle n’est pas contrôlable via un smartphone.

Tags :Via :Mirror
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Mais non, l’application mobile est un « plus » qui permet de contrôler la prothèse. Elle fonctionne avant tout grâce aux impulsions musculaires émises par ce jeune garçon (lorsqu’il contracte son muscle fléchisseur, la main se ferme, lorsqu’il contracte son muscle extenseur, la main s’ouvre).
      L’appli mobile permet simplement de passer de modes gestes a d’autres, en plus du contrôle musculaire.

    1. Oui, mais non encore commercialisées dans le cadre de l’appareillage prothétique. Ce type d’interface n’en sont encore qu’au stade d’essai.

  1. 9 —> 58000
    C’est assez dégueulasse comme titre, réduire la joie et le bonheur d’un enfant à son âge et au prix de son bras.

    1. +1, d’autant que ce type de coût sans explication constitue plutôt une information de l’ordre du sensationnel : en considérant le coût de la prise en charge globale (faisant intervenir de nombreux professionnels de soins), la durée d’utilisation de la prothèse, les coûts indirects liés a la situation de ce jeune garçon pouvant être évités par l’utilisation d’un tel dispositif, le tarif paraîtra beaucoup plus raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité