Cette voiture solaire sera bientôt autorisée sur les routes australiennes

Sunswift eVe

L'avenir de l'automobile passe très probablement par les fonctionnalités embarquées dans les véhicules mais aussi par la technologie qui propulsera nos voitures. Là, nous n'en sommes encore qu'au tout début de l'aventure. L'énergie solaire, par exemple, pourrait en être une. D'ailleurs, cette voiture sera bientôt autorisée sur les routes australiennes.

La Sunswift eVe est le fruit d’un travail acharné d’une équipe d’étudiants de l’Université de Nouvelle Galles du Sud, en Australie. Leur but ? La faire légaliser sur les routes de Sydney d’ici le mois de Juillet. Et pour ce faire, il faudra la redessiner complètement – des suspensions au pare-brise en passant par les phares – pour qu’elle réponde aux normes de sécurité du pays.

Le projet semble très bien engagé pour cette voiture qui, en l’état, avait battu plusieurs records l’année dernière, dont celui de voiture électrique la plus rapide sur plus de 500 km en une seule charge. « L’objectif de ce record était de prouver que les voitures électriques peuvent effectuer de longs trajets à des vitesses élevées« , déclarait Rob Ireland, l’un des cadres de cette équipe. « Nous avons prouvé que la voiture peut faire un tas de choses plutôt chouettes, mais peut-elle être commercialisée ? Est-ce que out le monde pourra conduire cette voiture pour aller travailler ? C’est ça, la question.« 

C’est le coût de fabrication qui sera le principal défi. Pour l’heure, le prototype coûte la bagatelle de 500 000 dollars australiens (plus de 350 000€). Une production de masse ferait certainement diminuer le coût, cela dit.

Pour rendre le véhicule légal sur les routes, et aux normes, il faudrait environ 100 000$AU (70 000€). Une partie des fonds – plus de 36 000$AU – ont déjà été récoltés via une campagne de financement participatif. Avec l’intérêt grandissant pour les véhicules propres, à la consommation réduite, et le soleil qui règne en Australie, la Sunswift eVe pourrait offrir une jolie alternative. Mais « pour l’heure, nous tentons simplement de prouver que c’est possible.« 

Tags :Via :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Faut arrêter, le monde n’avance pas du tout, il déplace uniquement le problème de pollution pour le concentrer dans les autres petits.
      On sait tous désormais que les voitures électriques s’alimentant avec des batteries polluent globalement(fabrication + utilisation) autant que les voitures à essence.

      Après, nous avons ici des panneaux solaires donc je pense que ça divise la facture écologique, donc c’est en effet un bon point.
      Ce que je comprends pas c’est pourquoi ça coûte aussi chère à produire. Donc là c’est plutôt un recul.

      Sinon la France avance aussi, Peugeot & co préparent leur voiture hybride à air comprimé.
      Mais pour ma part, je vois plus l’avenir avec des moteurs à hydrogène dont l’hydrogène est produit à partir des déchets ménagers.

  1. Je roule au diesel mais si j’avais les moyens de me prendre une Tesla S je n’hésiterai pas une seconde à changer ^^

    Pour réussir à s’imposer sur le marché, les voitures moins polluantes, à l’image de la Tesla outre atlantique, doivent devenir de belles voitures, confortables et fonctionnelles ! Le chemin est encore long pour la voiture solaire mais ça avance !

    1. Olivier, il y a la Tesla S électrique hors de portée, mais il y a aussi les voitures à essence qui rejettent moins de micro-particules que ta voiture diesel et qui sont pas cher sur le boncoin :)

  2. L’électrique permettrait de se passer d’énergie fossile et ce serait franchement une bonne chose ! Mais attention : c’est aussi une aberration car pour fabriquer ces voitures constituées de matières plastiques, il faut encore et toujours du pétrole. L’électricité quant a elle devra être produite à partir de la sève des arbres si on veut éviter les déchets nucléaires qui nous polluent la planète.

  3. @Inophage :
    D’ici la les super-condensateur aux graphènes seront industrialisables, zero-pollution, à la création et à l’utilisation, et 100% eco recyclable.
    Autant les panneaux solaires sont un source non négligeable d’énergie propre, mais une telle voiture ne pourra fonctionner que dans les pays ou ils fait beau a 90% du temps. En France ça m’a l’air corrompu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité