Cet éclair est emprisonné dans une boîte, littéralement

éclair

Parmi les phénomènes naturels, l'éclair intrigue et fascine. Et il a assurément de quoi ! Extrêmement fugace, et n'apparaissant d'ordinaire qu'en extérieur, il est pourtant possible d'en récréer artificiellement. Cette petite "boîte", par exemple, est absolument magnifique... et c'est grâce à un éclair !

Plus précisément, grâce à une figure de Lichtenberg, une image produite par une décharge électrostatique qui peut se former sur la surface ou l’intérieur d’un matériau isolant. Ici, c’est un faisceau d’électrons qui passent dans un prisme d’acrylique. La trace électrique visible est tout simplement somptueuse… on dirait vraiment une force de la nature capturée dans une boîte !

Les figures de Lichtenberg peuvent être créées dans des matériaux solides isolants, comme l’acrylique ou le verre en injectant à l’intérieur un faisceau d’électrons à haute vitesse depuis un accélérateur linéaire. À l’intérieur de l’accélérateur, les électrons sont concentrés et accélérés pour former un faisceau de particules à haute vitesse. Les électrons qui émergent de l’accélérateur ont des énergies atteignant parfois 10 MeV et se déplacent à la vitesse folle de 95 à 99% de la vitesse de la lumière. Si le faisceau d’électrons est dirigé vers un bloc d’acrylique, les électrons pénètrent facilement la surface et ralentissent très rapidement en se heurtant aux molécules à l’intérieur du plastique.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité