Skynet a bien été créé, des mains de la NSA

SKYNET

La NSA aurait-elle finalement de l'humour ? Un journaliste d'investigation travaillant pour le site The Intercept révèle en effet que l'organisation aurait choisi le nom d'un de ses programmes d'espionnage dans... Terminator.

Pour ceux qui ne se souviendrait pas, petite piqûre de rappel. Skynet était le nom du programme d’intelligence artificielle utilisé par le ministère de la défense américain dans Terminator. La saga est par ailleurs si célèbre qu’il est difficile de penser à une simple coïncidence ou un acte non réfléchi de la NSA.

La National Security Agency aurait en effet choisi le nom de Skynet pour baptiser son programme de surveillance téléphonique des personnes suspectées de terrorisme (et basé sur l’analyse algorithmique des métadonnées). L’article qui présente les faits aborde le cas d’un journaliste d’Al Jazeera placé sur écoute suite à ses interviews accordés à des responsables d’Al Qaïda.

Dans Terminator, le programme Skynet finissait pas déclencher la mise à feu de missiles nucléaires pour détruire l’humanité. Attendons donc un peu avant de savoir comment l’histoire se terminera avec ce Skynet bien réel…

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. et tu C comment s’appelle le programme de surveillance des personnes suspectées de rien mais con surveille quand même pour fer comme dans les pays communistes :
      BIG BR0THER, celui par qui tu aimes etre surveillé !

    2. Non, le nom de l’entreprise fictive dans terminator est « Cyberdyne systems ». Et au passage , une entreprise japonaise qui cree des exosquelettes a pris ce nom.

      Skynet et Cyberdyne ont fini par exister pour de vrai, bwahahah

  1. Un article qui m’a bien déçu. Mais c’est vrai ! C’est vachement utile de savoir que la NSA a « baptiser -de skynet- son programme de surveillance téléphonique des personnes suspectées de terrorisme »…

  2. Et ? Si t’as rien à te reprocher, je vois pas en quoi ça te rend triste de savoir que tu es espionner…Perso je m’en fou qu’il y ai une caméra dans ma rue, qu’on puisse éplucher mes messages ou je ne sais quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité