Les voitures autonomes détruiront des millions d’emplois et refaçonneront l’économie

voiture autonome

La plupart des experts s'accordent à dire que la transition vers les véhicules autonomes se fera en douceur durant les décennies à venir et qu'il existe de grands obstacles pour une adoption du grand public. Mais selon le blogueur reconnu Zack Kanter, la chose est grandement sous-estimée.

Les voitures autonomes devraient être communes d’ici 2025 et leur arrivée sur nos routes devrait éclipser toutes les autres innovations de notre société. Cela entrainera la destruction de très nombreux emplois et une restructuration fondamentale de notre économie, tout en réglant de nombreux problèmes environnementaux, empêchant de nombreuses morts chaque année, sauvant des millions d’heures de productivité et créant même de nouvelles industries pour l’heure insoupçonnées.

La transition, elle, a déjà début. D’après Elon Musk, le patron de Tesla Motor, d’ici 2015, ses modèles seront capables de piloter de manière autonome 90% du temps. Et les autres grands constructeurs sont tous sur les rangs. D’après Google et Tesla, les véhicules totalement autonomes – capables de vous emmener d’un point A à un point B sans aucune intervention de votre part – seront disponibles au grand public d’ici 2020.

Les experts estiment que l’adoption des véhicules autonomes sera lente, d’autant qu’il reste très souvent plus économique d’utiliser les services de transport en commun, le covoiturage ou les taxis/VTC si l’on habite en ville ou proche banlieue. Cela dit, la possibilité de ne plus avoir à conduire en séduit plus d’un. 60% des adultes américains interrogés aimeraient posséder une voiture autonome et 32% seraient prêts à arrêter de conduire. Mais les plus impatients sont probablement les services comme Uber. Ceux-ci pourraient remplacer leur flotte entière de chauffeurs par des véhicules autonomes, ce nouveau genre transport s’imposerait très rapidement.

Malheureusement, cela devrait aussi entraîner la chute de nombreuses industries. Les fabricants automobiles d’aujourd’hui devraient avoir bien du mal à gérer la transition tandis que ceux comme Tesla pourraient survivre en vendant des véhicules de série à des grands groupes comme Uber. Assurances, financements, parking, pièces détachées, location, transport public, autant de services qui seraient touchés de plein fouet par cette révolution. Les transports professionnels – poids lourds, bus et autre – eux aussi subiraient une profonde mutation. Aux États-Unis, près d’un million de personnes travaillent dans la production de moteur et de pièces détachées. Les conducteurs – camion, bus, livraison, taxi – sont 6 millions. Autant d’emplois qui sont amenés à disparaître dans les 10-15 ans.

Mais au-delà de cette perte d’emplois, de ce remaniement des industries, éliminer le besoin d’avoir une voiture personnelle permettrait de dégager aux seuls États-Unis plus d’un milliard de dollars de revenus.

Avec des voitures autonomes, les morts (et accidents) sur la route seront drastiquement diminués. Les allers-retours pour chercher une place disparaîtront – et ceux-ci comptent pour 30% du trafic dans nos villes -, nous faisant ainsi gagner 38 heures chaque année – actuellement dépensées en transport « inutile » -. Et avec les parkings devenus inutiles, nous récupèrerions une surface inestimable pour le développement de nos zones urbaines, tout en diminuant grandement l’impact environnemental.

Mais le plus excitant reste très certainement toutes les inventions, les découvertes et les nouvelles industries que nous n’envisageons même pas aujourd’hui…

Tags :Via :Quartz
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « La transition, elle, a déjà début. D’après Elon Musk, le patron de Tesla Motor, d’ici 2015, ses modèles seront capables de piloter de manière autonome 90% du temps »
    Juste comme ca, nous sommes deja en 2015… il y a donc une erreur sur la date.
    Mais bon, je vous laisse le choix dans la date.

    1. Aaaaah !
      je comprend mieux la repression routiere et le permis a points ,,,,
      c’est pour nous conditionner a ne plus vouloir prendre le volant, donc de consommer voitures autonomes ( AUT0 M0BILE),,,,
      bye bye les auto-ecoles, les PV,,,, et les gendarmes !

      1. Bonjour

        @Fu_T²

        Tu as un souci avec la répression ?
        Pas moi.
        J’évite de faire des conneries en voiture et je ne considère pas qu’elle est le prolongement de ma virilité et j’ai pas de soucis avec les PV et les gendarmes :-).
        Et je trouve que l’on est encore bien gentils avec les tarés en voiture !
        Combien téléphonent au volant ?
        Combien estiment qu’ils sont propriétaires de la route utilisée ?
        Combien considèrent que 5 verres d’alcool ça va aller ?

        A+

        Olivier

        1. je ne serai jamais content d’avoir un degre de liberte en moins,,,
          apparemment tu es toi aussi un Flanders !

      1. A ce bon vieux p’tit Prince O(+> toujours aussi lubrique même a 57ans !
        mais tu sais en 2015 on ne releve plus ce genre d’ « humour » on le detourne par politesse :
        Le doigté dans l’achat ?
        sinon on l’ignore par courtoisie !

  2. l’ électrique c’est très bien car …… « Au nom de quoi léguer pour des milliers d’années à des centaines de générations des produits toxiques qui n’auront servi au bien être que de deux ou trois générations ? Libérons les énergies renouvelables en France et finissons-en avec les énergies sales ! »

    1. Libéré-délivré

      Vu le bordel que ça met quand on veut construire un barrage, j’imagine quand il faudra en construire 100 et remplir l’horizon d’éoliennes ou de tours solaires….

      Ah oui il y a aussi la nouvelle énergie marémotrice…. Tellement nouvelle qu’on dispose d’une centrale depuis 50 ans sur la Rance et que l’estuaire est détruit.

      Un peu de réalisme, merci. La seule énergie propre et apte à couvrir nos besoins pour des milliers d’année, c’est la fusion nucléaire (et non la fission actuelle). Bien sur, il faudrait que les escrolos retirent leurs oeillères et cessent de crier comme des vierges effarouchées dès que l’on parle de nucléaire.

  3. C’est l’évidence même que, depuis le début de la révolution industrielle, notre société tend vers le zéro-emploi (enfin le zéro travail, au sens ‘labeur’ du terme…). Ça n’est pas un mal en soi, juste un but.
    La transition est douloureuse car le chômage de masse n’est pas du tout adapté à notre modèle économique, mais très probablement que d’ici un siècle, il n’y aura plus besoin de bosser pour la majorité des gens, une très grande partie de ce qui doit être fait par l’homme le sera par des robots.
    Bien sûr,cela s’accompagnera nécessairement d’une refonte massive de l’économie mondiale, puisque la notion de salaire deviendra complètement obsolète.
    Heureusement, je ne serai plus là pour voir çà, car ça annonce clairement de graves problèmes sociaux. L’oisiveté et l’humanité ne font pas du tout bon ménage….

    1. Le but serait plutôt que la masse de personnes devenus inutiles soient entassés dans des villes surpeuplés, ou mieux des camps de concentration. Pour que l’élite puisse avoir assez d’espace. Maintenant que l’on essaie la transplantation de corps entiers il faudra quand même garder quelques personnes au frais et en vie dans des sacs sous vide… Les autres « chômeurs » seront simplement supprimé. Enfin ça c’est le monde parfait selon l’élite.

    2. Nous sommes déjà très largement oisif pour un travailleur du XIXème siècle. On bossait facilement le double à l’époque, et dans des conditions bien pire.

  4. Si ces prévisions sont exactes ce sera une catastrophe économique pour les professionnels de la route. Comment peut-on mettre en balance des millions d’emplois perdus face à un gain d’un milliard de $ (environ 3,5$ par habitant seulement) pour les dépenses personnelles ?
    En outre, je ne vois pas en quoi l’absence de parking, la diminution du nombre de voitures personnelles seraient la conséquence de l’arrivée de véhicules autonomes ? Cela serait possible s’ils étaient partagés mais là c’est un autre débat…

  5. J’essaie de comprendre comment le fait de remplacer ma voiture normale par une voiture autonome va faire qu’elle ne va plus prendre de place sur un parking. Quelqu’un pourrait m’expliquer ?

    Côté profession, un véhicule autonome, jusqu’à présent, n’est pas un véhicule qui se conduit sans personne à bord. Il y a encore besoin d’une personne pour assurer certaines manoeuvres, et pour conduire dans les zones où il n’est pas possible d’utiliser le mode automatique. Avant que le camion soit capable de sortir tout seul de l’entrepôt A pour aller jusqu’à l,entrepôt B sans personne à bord, il y a encore de la marge je pense… et simplement pour des raisons de sécurité, je n’imagine pas vraiment pensable l’absence d’une personne à bord d’un véhicule. Sinon, le piratage physique de véhicule va devenir un vrai bonheur. Et hop, je rentre dans le camion au feu rouge, et hop je désactive le pilotage automatique, et hop je pars avec le camion et son contenu…

    Bref… le véhicule autonome est selon moi une profonde abhération, à de nombreux niveaux, et notamment écologique. De mon côté, en tout cas, si je veux aller du point A au point B sans conduire, je prends le train, je fais du covoiturage, je prends le bus ou je fais du stop. Et ça marche à tous les coups :)

    1. Penses ce que tu veux, mais les véhicules autonomes sont bien plus avancé que tu le crois. Le port de Rotterdam est un bon exemple.
      Et un véhicule sans conducteur, c’est beaucoup plus difficile à détourner qu’un véhicule avec. La machine est insensible à la pression et ne craint pas pour son intégrité physique.

      1. Bonjour

        @papillon-bleu

        Tu as raison !
        Les gens parlent d’un sujet sans rien en connaître !
        Le cerveau d’un véhicule autonome est souvent bien plus performant que celui de nombreux mâles automobilistes en mal de reconnaissance !
        La voiture c’est fait pour se déplacer, pas pour s’affirmer.

        A+

        Olivier

        1. ou bien plus concentré qu’un cerveau de femelle qui se maquille au volant. Et ce n’est pas du machisme, mais le triste constat des voitures que je croise tous les jours.

  6. Perso, je suis prêt à vendre mes véhicules si j’ai l’assurance d’avoir un moyen de transport adapté dans les 10 minutes à partir du moment ou je l’appelle.
    Le cout de revient d’un véhicule est de 30 à 40c du kilometre (voire bien plus…) si un service m’offre le même cout (et un uber automatisé le fera), alors j’ai aucune hésitation…

    1. Moi j’aime bien ce coin, entre autres :
      32°53’9.97″N
      8°45’20.61″E
      Bon j’attends avec impatience les bornes de recharge et les voitures autonomes.
      :-D)))

  7. …. et avec les places de parkings inutiles ??
    Allez dire ça à l’automobiliste parisien qui
    ne trouve plus de places pour se garer.
    Par contre sortir de soirée en ayant un peu
    trop bu, la voiture autonome est une bonne chose ?!?

    1. Bonjour

      @Jazzvoile

      Faudra un jour m’expliquer l’intérêt d’avoir un véhicule pour circuler dans Paris quand on est un particulier.
      Circuler dans Paris est insupportable et inefficace !

      A+

      Olivier

  8. Il faudra toujours des moteur des voitures et des pièces détachées que la voiture soit autonome ou pas.

    S’il y aura certainement une diminution de circulation de transport de personne, il aura une augmentation, une création même, de déplacement d’automobiles à vide.

    L’auto va ou revint du garage, de chez le garagiste, va chercher la belle mère, va chercher les enfants à l’école….

    Et puis, très vite, on interdira la conduite humaine, car trop dangereuse.
    Mais alors le constructeurs et programmeurs devront assumer leur responsabilité en cas d’ « incident ».

  9. Aux états-unis, cela prendra peut-être. En France, j’en doute. En tous cas, pas à court terme. Sommes-nous prêts à utiliser une voiture qui se conduit toute seule alors que nous ne voulons absolument pas de la boite automatique ?

  10. c’est encore pire que ça…oui tout les emplois sur la route sont en voie de disparition comme par exemple les SMARTAXI qui avec un abonnement te donne droit a x km par mois. beaucoup mieux que d’avoir sa propre voiture prix de cette dernière+maintenance+pneu etc..

    mais il y a d’autre technologie aussi. comme l’arrivée des robots dans tout les secteur d’emploi, fabrication dans les usines, placé des boite de conserve au super marché, restauration, même les caissière n’existeront plus, des caméras filmeront tout ce que tu met dans tes sac pendant que tu fait l’achat et a la ‘caisse’ ce sera une simple écran pour confirmé l’achat par nfc fini les caissière les emballeurs.

    les imprimante 3d seront moins chère aussi et beaucoup d’objet seront imprimé a la maison ou dans un centre d’impression 3d proche de chez soi et livré chez vous par un robot.

    La réalité virtuelle et la réalité augmenté seront dévastateur aussi. pourquoi travailler comme un con pour se payer 1 semaine de pluie dans le sud et perdre 1 journée au début et a la fin d’avion quand tu peux rejoindre tes amis dans des lieux paradisiaques avec tes amis une petite heures avant le souper. pourquoi payer une voiture sport pour rien faire avec quand dans la VR tu peut la pousser a fond sans risquer de te tuer ou de tuer un autre ou de prendre un ticket de vitesse ou brisé ta voiture. Pourquoi changer de télé quand avec tes minuscule lunette AR/VR tu peux avoir un 120 pouce dans ton salon ou bien n’importe ou tu le désire.

    j’ai 25 ans et je me demande sérieusement ce que sera ma vie dans 20 ans, a quel age je vais arrêter de travailler parce que en 2035 ce sera assez fou merci.

  11. Moi j’y crois mais pas partout. Ici au Québec au moins 4 mois dans l’année le climat est assez affreux. Il y a pratiquement rien qui défini une route quand il y a 1 pouce de neige sur la chaussé aucune ligne par terre et souvent poudrerie avec visibilité que même de bons conducteur arrive a peine a voir. des fois je perd tout et je route 1 seconde facilement sans rien voir a 1 pied de moi je tien le volant droit et prie pour pas tombé sur une lame de neige. je suis curieux de voir comment les IA s’en sortirais.

    1. Bonjour

      @Coco
      Je te rassure (ou je te déçois) mais la voiture autonome s’en sortira mieux que toi.
      Déjà elle mesurera en centimètres ou mètres et pas en pied !
      Elle saura bien mieux se positionner sur la route grâce au GPS (et autres), à des capteurs qui peuvent être placés dans le sol et à la communication avec les autres véhicules.
      Et elle voit mile fois mieux que toi et plus rapidement !
      Car la force du véhicule autonome c’est qu’il conduit de mieux en mieux avec le temps et qu’il peut communiquer avec son environnement !

      A+

      Olivier

  12. Ceux qui détruisent nos emplois en Europe sont les entreprises elles mêmes qui vont s’installer en Chine ou en Inde.
    L’industrie n’a pas attendue la voiture autonome pour fermer toutes les usines.
    Il faudrait que cesse cette désinformation permanente et ces analyses bidons.

  13. On est en 2015… Où sont nos voitures volantes et nos colonies sur Mars!!…
    Les médias sont optimistes comme souvent.
    En tout cas perso j’aime bien conduire, et je ne pense pas être le seul… Alors la transition sera longue…

    1. Bonjour

      @Seth
      Tu iras piloter dans des lieux appropriés (circuits).
      C’est pas parce que tu aimes conduire que tu conduis bien !
      Et le véhicule autonome va conduire mieux que le meilleur pilote de Formule 1 !

      A+

      Olivier

  14. C’est très bien ces voitures comme sa les pas doués, les mamies papies generonts plus sur la route et ceux qui veulent conduire eux-memes seront moins genés

    1. Bonjour

      @jesaispas

      Et si « les pas doués » et ceux qui veulent conduire sont les mêmes tu fais comment ?
      Et si « les papis et mamies » et ceux qui veulent conduire sont les mêmes tu fais comment ?

      A+

      Olivier

  15. C’est très bien par contre on verra pas ça en France et je dirais même sur le vieux continent avant une cinquantaine d’année si ce n’est bien plus ! Il faut voir toutes nos petites routes, nos villes étroites et parfois illogiques. En plus les mentalitées !

  16. Les comportements changeront, c’est certain
    Mais rien n’est moins sûr que la pollution s’en voit diminuée
    Prenez le vélo, ce sera plus efficace (0 parking, 0 carburant,…)

  17. Les allumeurs de lampadaires ont également disparu, l’emploi change en fonction des avancées technologiques et ce n’est pas un mal. Il faut savoir s’adapter.

    Pour le coup, je suis heureux que la voiture autonome arrive bientôt, ce seront des milliers de morts et de blessés en moins, sans parler des proches qui souffrent, ce sera plus d’efficacité dans le transport (une voiture est garée 98% de son temps de vie >> vive l’économie du partage, au moins dans les ville : on n’utilise une voiture que lorsqu’on en a besoin). Les constructeurs auront toujours besoin de construire des véhicules, il y aura toujours besoin de garagistes… Ce sont les emplois de chauffeurs qui vont trinquer par contre…

  18. Oui j’accepte qu’il y aura des emploies qui seront perdus si on change aux voitures autonomes. Toutefois je dirais que cela n’est pas une raison d’arrêter le progrès. Il y aura certainement de nouveaux emploies qui n’existent pas encore.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité