Des opérateurs européens préparent un énorme AdBlock pour faire pression sur Google

Google

Si la publicité permet de financer bien des sites, c'est devenue aujourd'hui une vraie plaie. Et à ce petit jeu, il faut admettre que c'est Google qui tire les rênes. Alors pour tenter de lutter, des opérateurs européens envisageraient de mettre en place un bloqueur de publicités généralisé.

C’est le Financial Times qui donnait l’information. Selon plusieurs sources anonymes, certains opérateurs européens sont bien décidés à bloquer les publicités mobiles, dont celles de Google évidemment. L’un d’entre eux aurait même déjà installé ce bloqueur dans ses datacenters et serait prêt à le mettre en route à tout moment.

Ce bloqueur de publicités a été développé par Shine, une startup israélienne, en collaboration avec de nombreux opérateurs. L’objectif de l’outil est écrit noir sur blanc : « les technologies publicitaires sont hors de contrôle, elles polluent les expériences sur le web et les applis avec des publicités envahissantes et qui s’en prennent à notre vie privée. » Les utilisateurs finaux pourront donc choisir ou non de bloquer ces publicités. Sauf si le plan B, « la bombe« , venait à être mis en place : bloquer les publicités par défaut… Une opération identique à celle qu’avait tenté Free, avant de faire marche arrière.

L’objectif de cette manœuvre est clair, faire pression sur les géants de la publicité en ligne, Google en première ligne, pour qu’ils partagent un pourcentage de leurs recettes. Si l’intention est louable, ce genre de blocage pose de nombreuses questions, juridiques également, et serait un sérieux problème pour de nombreux sites et services qui font leurs bénéfices sur la publicité…

Tags :Via :01Net
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Donc si j’ai bien compris :

    J’ai un partenariat avec google, qui me permet de gagner de l’argent sur mon site destiné aux utilisateurs mobiles. Donc entre moi et google hein.. et y’a des FAI qui veulent bloquer mon partenariat par défaut car ils sont jaloux de n’avoir aucun pourcentage des revenus dégagés par mon contrat avec google ?

    J’ai bien compris ou bien je suis con ?

    En quoi ca les concerne en fait ?

    Et bientôt ils vont bloquer amazon car ils n’ont pas eu un pourcentage de l’argent que j’ai dépensé en achetant un ordinateur sur internet ?

    ‘fin j’ai pas compris la logique là.

    1. parce que tu es un imbécile, ou que tu es de mauvaise foi. (ou les deux)
      .
      Prenons une comparaison automobile : sur les autoroutes de l’information circulent des particuliers en automobiles et les camions google qui transportent ta marchandise (tu as un contrat avec google). Les automobilistes paient à chaque péage (leur abonnement) et les camions google ne s’arrêtent pas au péage. Comme il y a de plus en plus de camions, les sociétés d’autoroute sont obligées de construire de nouvelles voies et les frais seront imputés évidemment uniquement à ceux qui participent au péage.
      Donc les sociétés veulent bloquer les camions jusqu’à ce qu’ils s’acquittent eux aussi du péage.
      Personne ne se soucie de ton contrat avec google.
      .
      L’infrastructure réseau n’est pas gratuite, il faut sans cesse redimensionner les lignes parce que le débit qui circule augmente. Comme la plus grande partie de ce débit sert à véhiculer des contenus publicitaires au premier ou au second degré (les vidéos de youtube par exemple coûtent cher en débit aux opérateurs mais ne rapportent qu’à google via sa pub), les câblo-opérateurs veulent faire participer à l’investissement les sociétés qui bénéficient (au sens financier) de leurs infrastructures. Autrement elles seront obligées de vendre plus cher aux internautes (toi, moi) leur débit.
      Du coup le pauvre internaute est la vache à lait totale. Il se la fait faire en sandwich : d’un coté il paye un abonnement qui finance les infrastructures, de l’autre il subit la publicité.
      .
      Mais au fait qui paye cette publicité ?
      Les annonceurs bien sûr !
      Ils sont tellement philanthropes qu’ils financent comme ça à perte ?
      Ah non, ils répercutent ces frais de publicité sur le prix des produits.
      Donc c’est le consommateur final qui paye la publicité.
      .
      Donc l’internaute paye un abonnement qui sert à financer des tuyaux qui vont servir à véhiculer la publicité qu’on va au final lui faire payer quand il va consommer les produits pour lesquels il a été matraqué de publicité.
      Depuis Jésus qui portait lui même la croix qui allait servir à l’exécuter on avait pas fait mieux.

      1. Ta comparaison avec l’autoroute est faussée par une simple variable Google n’est pas un camion.
        Le FAI c’est le tuyau donc l’autoroute : OK.
        J’ai le choix de la route comme j’ai le choix du FAI
        Je prend cette autoroute en voiture depuis Metz jusqu’à Paris, OK (car car je me connecte depuis chez moi jusqu’à google).
        Or, la ou te commet un abus c’est de dire que « google est un camion ».
        Google EST ma destination donc Paris, je m’y rend.
        Je pourrais aller sur Amazon (Brest) ou sur Gizmodo (Melun), je prend quand même l’A4 !
        Et d’ailleurs en poussant ta comparaison, on se rend compte que même si il y de la pub pour Paris/Macdo/Coca/Samsung à Melun, l’autoroute n’a pas à le savoir !

        Un FAI fournis l’accès, et ne doit jamais par définition filtrer/altérer le contenu !

    2. Tout à fait, mais j’ajouterai une chose, Google détient suffisamment d’option pour qu’aucun des opérateurs ne puissent faire quoi que se soit, ils bluffent déjà en France, Orange et FREE n’y participeront pas puisqu’ils ont des partenariats….donc en France c’est mal barré, les deux restants Bouygues et SFR-Num n’ont pas les moyens de jouer au chat et à la souris…

  2. Sinon, en attendant: ublock comme plugin (existe pour quasiment tous les navigateurs) et il n’y a presque plus de pubs. Pour celles qui restent, il est possible de les bloquer

  3. « Si l’intention est louable » Je trouve que l’intention n’est absolument pas louable. Encore une fois l’Europe à défaut d’innover préfère riposter d’une manière stupide. Google n’est PAS un service publique ou un droit commun.

  4. Autant j’aime pas la PUB (quelle qu’elle soit !) autant je ne vois pas de quel droit les opérateurs peuvent se permettre d’altérer le contenu de pages web.

    Qu’ils se contentent d’être de bêtes tuyaux, on ne leur demande rien de plus !

  5. En voila une tres bonne idee. Il est vraiment temps de faire quelque chose pour ce fleau!

    Et qu’on ne vienne pas me dire que c’est la « mort » du web amateur, car il y a encore quelques annees, on pouvait tres bien faire de bons sites, sans pour autant vouloir en vivre…

  6. « l’intention est louable » Je ne trouve pas que l’intention soit louable bien au contraire. L’Europe comme son habitude cherche a contrer plutôt que à innover. Google est avant tout une entreprise privée et ce n’est ni un service publique ni un droit. C’est tout a fait normal que google se rémunère et c’est grace au pub que c’est gratuit.

  7. « l’intention est louable » Je ne trouve pas que l’intention soit louable bien au contraire. L’Europe comme son habitude cherche a contrer plutôt que à innover. Google est avant tout une entreprise privée et ce n’est ni un service publique ni un droit. C’est tout a fait normal que google se rémunère et c’est grace au pub que c’est gratuit.
    En savoir plus sur http://www.gizmodo.fr/2015/05/17/operateurs-europeens-adblock-pression-google.html#RCo28KQY7MtuyHxF.99

  8. Je sens que l’on va bien rire, Google à plus de moyens de pression sur eux….
    Si google décidait de quitter l’Europe ou de le limiter ça risquerai de faire un grand bruit et se serai les utilisateurs qui prendraient à la place…

  9. Intention louable ? Les opérateurs font ça pour obtenir des dividendes de la part de google…. Ce n’est pas pour le confort des internautes !

  10. Complètement ridicule. Ca me rappelle le « tour de force » de la France qui voulait punir Google de publier des news gratuites. Ce n’est pas les journaux français qui ont gagné mais Google qui avait laché l’affaire (au contraire de la même situation en Allemagne). Et dans tous les cas, celui qui prend cher est l’utilisateur.
    Comme dit précédemment, les opérateurs veulent toucher le pactole (comme feraient n’importe quel lobby ou major).

    Ce qui est surtout inquiétant est que la « solution » vienne d’une entreprise israélienne. Quand on connait leurs obnubilation pour l’espionnage, ce ne serait pas surprenant que nos données passent dans des serveurs israéliens. Et se retourneraient contre nous dans le futur.

  11. Celui qui regarde la pub reçoit un service en échange (email, stockage, jeux, videos, applis diverses…). Donc il est rétribué très directement.

  12. Voila un bon gros moyen de rameuter les lobbyistes pro gogole tout ça !!
    CA put la propagande il y en a même un qui prend plus la peine de mettre un vrai prénom ce sera … A puis B puis C …pathétique .

    1. T’a raison, les sionistes et les illuminatis sont derrière tout ça ! Vite ! arrêtez de regarder la télé, tous le monde vous ment !!!

  13. « Si l’intention est louable »… la phrase précédente explique clairement que l’intention n’est pas le confort de l’utilisateur des publicitaires mais obtenir « un pourcentage de leurs recettes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité