Prise en main : Lumix G7, l’appareil photo 4K grand public

Panasonic Lumix G7

Panasonic a créé l'évènement lors de la présentation du dernier-né de sa gamme Lumix. Le Lumix G7 est un nouvel hybride installé sur le marché pour ouvrir la technologie 4K du GH-4 au grand public.

Le directeur marketing de Panasonic Europe, Jake Hirose, a ouvert la présentation de ce nouveau Lumix G7 en dévoilant les objectifs de la firme. Le groupe japonais souhaite participer à l’essor du marché en accompagnant les professionnels mais aussi le grand public.

4K pour tous

Avec le Lumix G7, Panasonic a ainsi mis son expertise et les capacités du GH-4 au service des amateurs. Après l’introduction, la présentation de ce nouveau modèle a été menée par Yoshiaki Sawada, directeur de la divison image de Panasonic. Ce dernier a notamment insisté sur la qualité de la technologie 4k proposée par les derniers Lumix de la marque. Cette expertise est défendue aujourd’hui par le nouveau Lumix G7 pour les particuliers.

Les caractéristiques techniques des plus grands

Le G7 embarque un écran tactile de 3 pouces, un viseur électronique OLED haute résolution et un capteur photos et vidéos en 4K à 30 images par seconde. Son système autofocus associé à la technologie DFD facilitent les mises au point et les prises de vue, y compris pour les moins habitués. Le Lumix G7 peut aussi être connecté en Wi-Fi. Le tout pèse seulement 410 grammes.

Un appareil idéal pour les débutants

Photos et vidéos en 4K peuvent donc être réalisées par le nouveau boîtier compact de Panasonic. Les amateurs les moins habitués à la photo pourront très certainement apprécier les nombreuses fonctionnalités ludiques proposées par le G7. Ce dernier permet en effet de sélectionner des images de qualité 8 mégapixels à partir d’une vidéo, d’appliquer 22 filtres différents mais aussi de réaliser des zooms très profonds, des prises de vue en panorama à 360°, des Time Lapse et autres animations en Stop Motion.

Une prise en main très persuasive

Lumix G7

Lors de notre prise en main, différentes mises en situation ont permis de tester le Lumix G7 et ses performances pour immortaliser des paysages, des portraits ou encore les plats typiques en mode macro. Le tout en découvrant  la réactivité globale de l’appareil, sa grande polyvalence et la performance de la technologie 4K.

Cette fonctionnalité phare permet de prendre une photo… en vidéo.  En mode pré 4K, l’appareil enregistre les images un dixième de seconde avant et après que le photographe n’ait déclenché son cliché. Dans l’appareil, le rendu se présente sous la forme d’une série de photos détaillant la scène immortalisée. L’appareil permet alors d’enregistrer un moment clé au format photo extrait de la vidéo. Car une fois extraite de l’appareil, la série réalisée grâce au mode pré 4K ne pourra être visionnée qu’au format vidéo.

Lumix test 4K

Impossible donc de rater un moment clé. La 4K rend le travail du photographe le plus inexpérimenté presque facile et permet aux passionnés plus habitués de sublimer leurs prises de vue et d’en capter les meilleurs moments.

Le Lumix DMC-G7 sera disponible sur le marché dès le mois de juin à partir de 699 euros. Les tarifs frôlent les 1 000 euros si le boitier est vendu avec des objectifs supplémentaires : 14-42 mm et 45-150 mm.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le frein à la vente de ces joujoux actuellement, c’est l’absence de solution grand public de montage et de ré-encodage vidéo.

    Les opérations de base restent de l’ordre de la bidouille totalement inaccessible à un particulier : récupérer ses rush, visualiser de la 4K correctement (alors que de nombreux moniteurs sont encore Full HD), descendre du 4K vers du full HD autrement qu’en faisant du bête resizing (par exemple en recadrant, avec possibilité de déplacer/changer la taille du rectangle de recadrage sur la vidéo, de lisser ses déplacements, etc), monter ses séquences et enfin produire un film en h264 ou h265 (ou autre) en AVI ou MOV.

  2. Si tu veux faire de la vidéo, tu t’achètes une caméra vidéo. Si tu veux faire de la photo, tu achètes un appareil photo. Si maintenant tu as un appraeil photo qui fait aussi vidéo, c’est bien, mais c’est pas l’usage premier…

    1. C’est le commentaire le ̶p̶l̶u̶s̶ ̶b̶ê̶t̶e̶ plus vieux jeu et le moins argumenté que j’ai lu aujourd’hui.
      Je suis professionnel de l’image et je peux te garantir:
      1/ Que pour faire de la vidéo aujourd’hui (pas pour des films mais presque), la plupart des boites utilises des boitiers photos.
      2/ Les grosses cameras sont plus la pour rassurer des clients que pour faire le taf.
      3/ Pour le particulier, il y a plus intérêt à acheter un apn et au pire d’avoir son tel qui fait de la video en sus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité