Les poids-lourds autonomes supprimeront des emplois, et pas uniquement ceux des chauffeurs

Poids-lourd autonome

Si les voitures autonomes sont au centre de toutes les préoccupations, il y a d'autres catégories de véhicules qui bénéficieront de cette avancée technologique. Les poids-lourds, par exemple, devraient aussi faire leur révolution, supprimant par là-même de nombreux emplois. Et pas uniquement ceux des chauffeurs.

Le premier poids-lourd autonome avait fait ses débuts au début du mois. Mais selon Scott Santens, c’est toute l’industrie du poids-lourd qui sera profondément altérée. Aux États-Unis, ce sont quelques 3,5 millions de chauffeurs qui sont directement concernés :

« Ces 3,5 millions de chauffeurs qui conduisent à travers tout le pays [les États-Unis, NDLR] s’arrêtent régulièrement pour manger, boire, se reposer et dormir. Des industries entières ont été créées autour de leurs besoins. Les restaurants, les motels, par exemple. Alors maintenant, on parle de dizaines de millions d’emplois qui dépendent des chauffeurs de poids-lourds. Mais il ne faut pas s’arrêter là.

Tous ceux qui travaillent dans ces restaurants et ces motels aux bords des routes sont aussi des acteurs dans leur économie locale. Un serveur dépensera ainsi son salaire et ses pourboires dans sa propre communauté, une femme de chambre également. Ces dépenses créent d’autres salaires. Alors maintenant, nous ne parlons plus uniquement des autres millions qui dépendent de ceux qui dépendent des chauffeurs de camion mais nous parlons de communautés entières de petites villes, souvent rurales. Avec moins de dépenses de la part de leurs acteurs locaux, ces économies locales vont rétrécir. »

Mais les poids-lourds autonomes ont de nombreux avantages. Le métier de chauffeur de camion est assez bien payé mais assez dangereux aussi, notamment pour la sphère familiale. Alors oui, la révolution des véhicules autonomes commencera par la route, mais elle devrait aller bien plus loin.

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
      1. Reste donc plus qu’a aller se fer en,,,,embaucher chez le fabriquant !
        quoi,,, c’est pas la peine ?
        tout est deja automatisé sur les lignes de production !
        bon, alors j’vais leur vendre du gazoil !
        Dommage ils seront equipé d’une pile a combustible !
        bon bah ya plus qu’a s’inscrire a la tele-realité !

  1. Je pense que ça aura aussi un impact sur les autres modes de transports de marchandises, comme le ferroutage en le rendant encore plus concurrentiel et la possibilité de rouler sur de longue distances sans interruption.

    Les camions autonomes devraient également consommer moins de carburant, car ils peuvent se grouper en convoi très rapprocher, en toute sécurité, comme ce qui est testé au japon : 4 camions séparé de 4 mètresqui communique et se synchronise pour le freinage => 15 % d’économie de carburant. voir : http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/72571.htm

  2. Pourquoi dans le truck ils laissent encore la cabine ?
    Y en a plus besoin, sinon c’est que le chauffeur sera toujours nécessaire, mais sera comme un passager.

    4 camions séparé de 4 mètres qui communique et se synchronise pour le freinage => 15 % d’économie de carburant.

    Le code de la route impose 50 m entre 2 camions, et comment tu vas les doubler en toute sécurité si tu en a une file de 4 ou plus ?

  3. sauf que quand on s’intéresse un minimum au sujet, et par extension quand on ecrit un article la dessus.

    on devrait je pense savoir, que la loi impose, et imposera au moins une personne en surveillance quand le poids lour est en mode autonome…

    de chauffeur il passera donc « opérateur » et aura toujours autant besoin de faire le plein, pipi, croiser certaines personne de petite vertue eventuellement, et dodo

    ni fait ni a faire ce boulot…

    cordialement

    bisous

  4. sans compter les proportionnel dont les clients sont les transporteurs (informatique embarqué, gestionnaire de planning (TMS) etc…)

  5. pourquoi supprimer les chauffeurs alors quil y en a toujours besoin pour surveiller. ca couterai encore moins chers de faire passer lzs mrchandise par le rail. mais ca risque de faire beaucoup de degat au niveau des emplois

  6. Avec des camions autonomes on aura peut être plus de camions qui se doublent sur une 2×2 voies bondés l’un à 90 l’autre à 90,5 …rien que pour ça je signe.

  7. Pas très futé le futé , ou alors ils te reste à devenir ingénieur et travailler pour ce qui construise les robot qui automatise les chaîne de production ou qui construise les pile à combustible , ou devenir chercheur pour de nouvelle énergie ou technologie , sa ma rappelle la disparition du métier d’agriculteur grâce à l’industrie et l’automatisation , sa s’appelle le déplacement verticale et horizontale mon amis , supprime des emplois à cause de révolution et ça en crée ailleurs

    1. Ahah, je doute fort que l’on recrute le chauffeur pour devenir ingénieur, ce qui veut dire qu’une fois encore on laissera de côté toute la profession actuelle pour en créer une autre…
      En soit, on enlève un emploi à un homme pour le donner à une autre, c’est pas un licenciement ça ?

  8. un jour il faudra inventé un nouveau concepts de société se serai pas mal, plus uniquement basé sur le travaille et sur son utilité mais bien sur sa capacité d’existence car le travaille comme tout disparaitra sous sa forme actuelle cerveau vs IA cf:lois de moor .
    l’exploration serai une piste de remplacement mer,terre espace etc… une société qui émancipera intellectuellement et physiquement ces contemporains enfin je crois .
    Sinon voué a être remplacer.

  9. Je pense surtout que les gouvernements devront tôt ou tard fixer une sorte d’impôt équivalent aù vrai salaire de la personne qui a été remplacée pour l’utilisation de cette IA afin de pouvoir redistribuer l’argent et financer la reconversions des personnes concernées.

    L’IA serait alors un moyen d’augmenter sa productivité et sa sécurité, pas de faire des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité