Amputés et ingénieurs redéfinissent le corps humain

prothèse

Les amputés vous le diront, à quoi bon tirer un poids mort - un bras, une jambe, une main, etc - si l'on peut faire davantage ou mieux sans celui-ci. Aujourd'hui, ils travaillent de concert avec les spécialistes des prothèses pour revoir la définition même de notre espèce. Un travail complètement avant-gardiste.

Elizabeth Wright est née avec un bras et une jambe gauches atrophiés. À deux ans, les médecins lui greffaient une prothèse de jambe, une vraie « révélation » selon ses mots. À six, ils lui proposent un bras. Problème, celui-ci ne servait à rien, il se contentait de ressembler à un bras. Trois jours plus tard, elle le remisait au placard pour ne plus jamais s’en servir.

« Il y a cette image forte de nous, êtres humains, avec deux jambes, deux mains et une tête au milieu. […] Mais il n’y a en fait aucune raison pour que le corps humain ressemble à ce à quoi il a ressemblé pendant des milliers d’années. » Pour Stefan Greiner, fondateur de Cyborgs eV, « en fait, nous vivons déjà dans une société cyborg. » Et l’homme de rappeler qu’il a des implants magnétiques dans les doigts et une puce RFID sous la peau.

Pourquoi se contenter de faire ressembler un amputé à l’image « normale » d’un corps humain ? Pourquoi ne pas répondre aux demandes qui reviennent souvent d’améliorer le membre ou l’organe perdu ? Aimee Mullins fut l’une des premières amputées à vraiment envisager la prothèse comme une véritable amélioration plutôt qu’un remplacement.

Amputée sous les deux genoux dès son premier anniversaire, elle porte des prothèses depuis ses 2 ans. Mais elle se définit elle-même comme une aventurière de la prothèse, les usant jusqu’à la corde, ne refusant aucune idée d’utilisation – même les plus saugrenues -. « Je suis le genre de personnes qui détruit les prothèses. […] Je les use au maximum. Je n’ai jamais été limitée par les limites de la technologie. J’ai fait des choses que l’on n’est pas censé faire avec des jambes.« 

Aujourd’hui, des artistes comme Scott Summit et Sophie de Oliveira Barata créent de véritables œuvres d’art – vous vous souvenez peut-être de la prothèse de Viktoria Modesta – : « Créer un membre, c’est comme entrer dans l’imagination d’un enfant et jouer avec son alter ego. […] On tente de trouver l’essence même de la personne. […] Ce sont eux qui décident comment ils veulent compléter leur corps – que ce soit en ayant un membre réaliste ou quelque chose de tellement imaginaire.« 

Et aujourd’hui, la perception des valides envers les amputés a bien changé. D’après Aimee Mullins, les enfants ne la voient plus du tout comme infirme, ils ne critiquent plus son absence de normalité : « ils voient un corps reconstruit comme quelque chose de performant. Lorsque je marche avec mes fibres de carbone, le titane ou des bioniques, et que je me tiens au coin de la rue, les enfants qui passent y voient un pouvoir. Ils veulent savoir si je peux voler, à quelle vitesse je peux courir.« 

La technologie d’aujourd’hui offre bien davantage et les amputés acceptent plus volontiers de la montrer, révélant aux yeux du monde leur « côté cyborg ». Et ne croyez pas que ce pourrait pas être vous : « c’est tellement de monde dans la société. […] Et ce sera vous, c’est probablement déjà vos parents aussi. Tout le monde aura un corps modifié.« 

Tags :Via :The Atlantic
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. … Mais franchement autant je suis vraiment pour améliorer les conditions des amputés/infirmes par accident ou naissance etc, mais autant la faut arrêter putin. La source dans cette article fait l’apologie du transhumanisme et encourage donc les gens à se modifier la gueule à tout va.

    « en fait aucune raison pour que le corps humain ressemble à ce à quoi il a ressemblé pendant des milliers d’années »

    « Et ce sera vous, c’est probablement déjà vos parents aussi. Tout le monde aura un corps modifié. »
    Et ba bordel, on est pas dans la merde si tout le monde se met a penser comme ça, deus ex human revolution c’est pour dans 10/20 ans grosso modo…

    Nan franchement c’est hyper cool le progret, les greffes, les implants etc mais pour des personnes qui n’ont pas le choix. Et bien sur si au passage ça améliore le membre originale c’est un plus. Mais de la a dire que tout le monde sera comme ça, et surtout en lisant ma première citation, je me dit que plus tard les gens trouveront ça normal de croiser des gens (un peu comme dans Deus Ex HR) des augmentés ne ressemblant même plus à un être humain. C’est bien d’être optimiste mais il ne faut pas que ca devienne la normalité non.
    J’adore la technologie et le progret surtout si ça aide les autres, mais la stop. Juste stop

  2. C’est une théorie, qui en reste une! ^^

    Le corps humain, s’améliore de génération en génération, donc lui rajouter quelques chose qui n’est pas humain c’est aussi l’empêcher de se développer et de transmettre à sa progéniture la possibilité de faire mieux que ses parents! C’est quasi impossible que ça se passe comme cela!

    Nous sommes fait de parties humaines comme présentés sur ces deux sites :
    1)
    2)

    La technologie, l’art aussi est une technologie qui est plus ancienne donc je vais préciser!
    La technologie de l’information, de fabrication des matériaux et des processus de fabrication va en revanche grandement modifier l’environnement de l’homme afin de lui proposer de nouvelles solutions! 😉

  3. C’est une théorie, qui en reste une! ^^

    Le corps humain, s’améliore de génération en génération, donc lui rajouter quelques chose qui n’est pas humain c’est aussi l’empêcher de se développer et de transmettre à sa progéniture la possibilité de faire mieux que ses parents! C’est quasi impossible que ça se passe comme cela!

    Nous sommes fait de parties humaines comme présentés sur ces deux sites :
    1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Corps_humain
    2) http://www.spcf.fr/documentation/corps_humain.html

    La technologie, l’art aussi est une technologie qui est plus ancienne donc je vais préciser!
    La technologie de l’information, de fabrication des matériaux et des processus de fabrication va en revanche grandement modifier l’environnement de l’homme afin de lui proposer de nouvelles solutions! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité