Manuel Valls et sa ligue de CM extraordinaires pour enrayer la propagande djihadiste

Manuel Walls

Décidément, Manuel Valls est très inspiré. Après s'être lancé à corps perdu dans la loi pour le renseignement, le Premier Ministre envisage d'aller plus loin dans la lutte contre la propagande djihadiste sur Internet en créant des cellules de "community managers" spécialisés.

Quelques mois seulement après la mise en place du site Internet « Stop Djihadisme », Manuel Valls veut donc franchir « une nouvelle étape » en tentant d’éradiquer le mal à sa source, si l’on peut dire. D’après lui, il faut s’adresser « au cœur de cible, les jeunes en voie de radicalisation eux-mêmes« , et pour ce faire, « nous allons mettre en place un bataillon de community managers de l’Etat pour opposer une parole officielle à la parole des djihadistes et ne pas leur laisser l’espace numérique.« 

Concrètement, ce « bataillon » prendrait la forme de deux cellules, l’une composée de fonctionnaires issus de ministères, l’autre gérée par une fondation privée, animée par des militants associatifs. « Nous produirons des outils de contre-discours pour alimenter ces ‘community managers’ qui pourront ainsi croiser le fer plus efficacement avec les recruteurs djihadistes sur la toile pour ouvrir les yeux à ceux qui sont embarqués dans cette logique« . Policiers et « hackers » pourraient ainsi être recrutés pour tenter d’enrayer cette machine aux rouages « très bien faits, très efficaces« .

A voir.

Tags :Via :Metronews
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité