Ces chercheurs pourraient avoir réussi à inverser le vieillissement des cellules

inversion vieillissement cellulaire

Certains ne rêvent que de cela, la célèbre fontaine de jouvence, le produit qui offrira la jeunesse éternelle. Évidemment, nous ne sommes pas dans un conte de fées, mais des chercheurs travaillent activement pour tenter de rendre la chose possible. Une équipe japonaise pourrait bien avoir fait une avancée considérable.

Des chercheurs de l’Université de Tsukuba ont découvert que la régulation de deux gènes influaient directement sur la manière dont nous vieillissons. La question fait rage chez les spécialistes du domaine mais tous s’accordent à dire qu’à chaque réplication de notre ADN mitochondrial – les mitochondries sont les organismes qui, dans une cellule eucaryote, récupèrent l’énergie des molécules organiques et la transmettent à la cellule (ils ressemblent à la photo ci-dessus, qui n’est qu’un « simple » bentô) -, celui-ci subit de légères mutations, entamant petit à petit son intégrité. Perte de cheveux, ostéoporose, tous les petits signes de vieillesse que nous connaissons bien y sont liés.

C’est en tout cas la théorie. Les travaux de ces chercheurs suggèrent que quelque chose pourrait entrer en jeu. Ce ne seraient pas la « faute » de la détérioration de l’ADN mitochondrial mais plutôt que certains gènes sont désactivés ou réactivés avec le temps. Le Professeur Jun-Ichi Hayashi, directeur de ces recherches, a d’ailleurs réussi à remettre quelques gènes en « position jeunesse », inversion immédiatement le processus de vieillissement.

Parmi leurs nombreux résultats prometteurs, les scientifiques se sont intéressés à deux gènes en particulier. Ceux-ci régulent la production de glycine, un acide aminé, dans les mitochondries. En  ajoutant de la glycine durant 10 jours, il fut possible de relancer la respiration cellulaire – comme l’on appelle le processus de transformation de l’énergie dans les mitochondries – dans une cellule âgée de 97 ans.

Il faudra évidemment encore bien des recherches et des tests avant d’espérer profiter d’une fontaine de jouvence, mais qui sait, peut-être que d’ici quelques années des injections de glycine nous permettront de vivre plus longtemps.

Tags :Via :Gizmag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. ,,, je croirais a l’immortalité le jour ou ils rendront les celulles resistantes a L’acide Sulfurique, au manque d’oxygene, d’eau, d’A.T.P……….etc

    2. Elles sont peu nombreuses, mais il y a les neurones ou les cardiomyocytes par exemple qui, ne se renouvelant presque pas, peuvent avoir l’age de la personne en question.
      Je pense cependant que dans l’article, l’auteur parlait d’une cellule issue d’un organisme agé de 97ans.
      Par ailleurs je reste dubitatif sur ces recherchent car il est admis que le processus de vieillissement est en parti dû à un raccourcissement des télomères lors des réplications cellulaires successives d’un part et d’autre part des mutations génétiques altérant le bon fonctionnement de certains gênes au fil des années, raison pour laquelle le cancer est prédominant majoritairement chez les personnes d’un certain age…

  1. Dans un monde aussi inégalitaire je ne pense pas que se genre de recherche aie au final un impact positif sur notre société . De toute façon l’explosion démographique mondiale rend automatiquement destructeur le processus si ce  » beau miracle « est accessible a tous . Mais faut pas rêver se n’est pas pour faire vivre notre petite mamy plus longtemps ça ne sera pas pour toute les bourses .Quel serait notre société avec les « grands » de se monde vivant largement plus vieux que le commun du mortel (l’expression prend tout sont sens )? Des sphères d’influences presque sans fin pour les plus riches et les plus puissants qui ont déjà réussi a gagner presque toute la planète en la détruisant . Imaginez également les dictateurs en tout genre ? Définitivement cette science n’est pas étique .

  2. Si une technologie du genre existe un jours, il y aura débat c’est sur, d’ici la il n’est pas interdit de rêver 😉 c’est aussi ça la science :)

    Quant a savoir si cette science est éthique ou non … il n’y a pas de mauvaise science il n’y a que de mauvaises applications, mais il vrais malheureusement que les milliardaires qui possèdent le monde et nous oppriment l’utilisent invariablement à des fin qui n’ont rien d’éthique … toutefois il ne tien qu’aux milliard d’humain restant que de dire STOP , mais cela implique de renoncer à la laisse sécurisante et confortable qu’ils on accrochés à nos coux ….

  3. Noblesse et capitalisme : deux systèmes basés sur l’héritage.
    Malheur à l’immortel quand ses enfants se lasseront d’attendre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité