Les Français et la rencontre en ligne : sexting et coup d’un soir ?

site de rencontre

Cela fait bientôt 20 ans que les premiers sites de rencontre sont apparus en France. Le spécialiste des rencontres par webcam, CAM4.fr voulait avoir une vision globale de l'évolution des usages et pratiques des Français concernant les rencontres en ligne. Il a donc commandé cette étude à l'Ifop. Les résultats sont surprenants.

L’étude a été réalisée par Internet du 13 au 16 Avril 2015 auprès d’un échantillon de 2 005 personnes – sélectionnées par la méthode des quotas -, âgées de 18 à 69 ans résidant en France métropolitaine.

L’on y apprend tout d’abord que les sites de rencontre sont bien ancrés dans les mœurs, quatre Français sur dix s’y sont déjà inscrits et l’on y trouve toujours davantage d’hommes (63%) que de femmes (37%), de tous âges, et de toutes les catégories sociales. Fait étonnant, il n’y a pas uniquement des célibataires, certains se servent de ce genre de service pour rechercher un (meilleur) compagnon, d’autres pour le cas où le célibat repointerait le bout de son nez, d’autres encore pour des relations extraconjugales -.

Cette étude permet aussi de faire oublier les clichés qui ne voient en les sites de rencontre qu’un moyen de trouver un nouveau partenaire. Nombre d’utilisateurs (67%) s’en servent comme d’un espace de sociabilité, pour dialoguer simplement, ou se prêter à des jeux sexuels ou de séduction (57%), tout en restant dans un cadre strictement virtuel.

Et cela peut aller plus loin grâce à l’implantation d’outils facilitant le « sexe à distance ». On pense notamment aux webcams. L’anonymat offert aux membres offre une certaine désinhibition envers des pratiques comme le « sexting » – 40% ont d’ailleurs déjà reçu une photo très intime -.

Ces plateformes ne semblent malheureusement pas favoriser la mise en couple car trop éloignées des scenarii classiques d’une relation romantique. Si la mise en couple est l’idéal de nombre d’utilisateurs de sites de rencontre (62%), 38% ne cherchent que « des aventures sans lendemain », mais 50% chez les hommes et seulement 11% chez les femmes.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur la pratique des Français concernant les sites de rencontre en ligne, lisez les résultats complets de l’étude Ifop.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Ce genre d’étude n’interroge pas les 90% de faux profils d’arnaques qui pullulent sur ce genre de site j’imagine, car, s’il y a 63% d’hommes sur les 10% de profils réels, j’suis mal barré ^^’

  2. @L’anonymat offert aux membres offre une certaine désinhibition envers des pratiques comme le « sexting »

    hum tout ce qui est numérique est publique :p faut arrêter croire tout & n’importe quoi, même si cela ne l’est pas juridiquement vous allez retrouvez votre minou/toutou sur le net avant que la police soit chez le contrevenant :p donc pensez-y :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité