Le LHC, l’accélérateur de particules du CERN, est bien réveillé !

LHC

Le grand accélérateur de particules du CERN, le LHC de son petit nom, tourne désormais à plein régime, 24 heures sur 24. Après de longues vacances - deux ans ! - bien méritées, le Large Hadron Collider revient pour de nouvelles missions, plus performant que jamais. Petite présentation de la bête pour les non initiés.

Avec ses 27 km de circonférence, le tout creusé à 100 mètres de profondeur sous la frontière franco-suisse, le LHC est une construction de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN). Depuis 2008, des protons circulent dans les deux sens à la vitesse de 11 000 tours par seconde. Ils entrent en collision en quatre points et génèrent ainsi un milliard d’interactions. Des expériences « photographient » alors les particules résultantes de ces collisions pour percer les secrets de la matière…

Pour permettre aux protons d’acquérir encore davantage d’énergie, les ingénieurs et techniciens avaient amélioré l’accélérateur. Malheureusement, un incident en 2008 aura obligé le LHC à se contenter de sa puissance originale. Cette maintenance aura donc permis d’ajouter des systèmes de sécurité et de contrôle supplémentaires pour que l’accélérateur résiste. Depuis le 3 Juin, les faisceaux de particules sont stables, les protons pourront donc se percuter 24 heures sur 24 pendant environ trois ans.

Et l’on doit au LHC quelques découvertes importantes. En Juillet 2012 par exemple, c’est le boson de Brout-Englert-Higgs (BEH) qui était enfin observé, parachevant ainsi le modèle standard. Et le Large Hadron Collider pourrait bien faire d’autres découvertes cruciales pour la physique moderne. À suivre !

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Pinaise, je me souviens avoir remarqué l’erreur et… trop tard, c’était dans ma tête. Deux fois je la refais en plus. C’est corrigé. Merci :)

  1. A chaque instant le LHC risque de détruire la planète en la faisant disparaître dans un trou noir.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Oui , mais non. Les probabilités que le LHC créé un trou noir sont largement inférieures à celles d’une apocalypse nucléaire.

    2. faut vraiment pas connaitre le principe pour dire un truc pareil… c’est bien moins dangereux que ce qui se passe dans une centrale ! et pourtant des centrales y’en a partout en France…

  2. Franchement chaque nouvel article est truffé de fautes, vous vous trouvez pas ridicule ?
    Même le sens des phrases ne veut rien dire, depuis quand une expérience « photographie » ? des détecteurs peut-être davantage non ?

  3. J’ai travaillé sur la maintenance du LHC, et ces expériences (Atlas, CMS, Alice, LHCB…), je peux vous dire que ce n’était pas des vacances ^^
    Je faisais parti de l’équipe d’Etuvage, notre travail consistait à chauffer les chambres par secteur afin d’y extraire les particules stagnantes et donc avoir une meilleure circulation des faisceaux. Par la même occasion ça permet de voir s’il y a des fuites dans les composants.

    Travail très interessant, dommage que je sois au chômage maintenant qu’il est relancé ^^

  4. L’accélérateur à été stoppé en 2008 car il a créé des meta humains c’est ca ?

    Là il a été relancé pour envoyer le flash dans le passé ?

  5. En 2008, lors d’une expérience une particule exotique et la foudre ont frappé le mur d’un bureau et cela a créé une faille spatio-temporelle qui a englouti tout un bureau avec son occupant, depuis sa ferrari reste seul sur le parking. Il est dés lors impossible de savoir si il est mort ou si il se trouve dans un autre monde..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité