Selon Bernard Cazeneuve, Internet « est un espace qui doit être régulé »

Internet

Le drame de Bas-en-Basset, qui a fait 3 morts samedi dernier, ne devrait pas rester sans conséquence. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve ayant fait part de sa volonté de réguler Internet, dans le but d'éviter de nouveaux débordements similaires.

C’est un débat sans fin que vient de replacer sur le devant de la scène Bernard Cazeneuve. Fustigeant la toile d’être un lieu menant à des drames, le ministre souhaite désormais instaurer une régulation de la toile, comme il l’a fait savoir ce matin sur RMC, au micro de Jean-Jacques Bourdin : « Des jeunes auraient sur Internet récupéré des éléments d’information concernant la constitution d’explosifs […] je crois que ce sujet renvoie, comme d’autres, à la manière de réguler l’Internet, à la manière dont on doit agir sur Internet ». Pour rappel, 3 adolescents sont décédés samedi dernier, après avoir tenté de concevoir des fumigènes pour Airsoft en s’inspirant d’informations glanées sur la toile, et en utilisant de l’acétone et de l’acide chlorhydrique. Le parquet envisage déjà de poursuivre l’auteur du blog ayant publié les informations repris par les 3 adolescents.

Alors, Internet est-il responsable de ce drame ? De nombreux politiques, qu’ils soient au Gouvernement ou rangés dans l’opposition, en semblent profondément convaincus. Et pourtant, suivre les recommendations de Bernard Cazeneuve revient, de notre point de vue, à emprunter un grand raccourci. En plus d’être très compliqué, pour ne pas dire impossible, la mise en place d’un Internet régulé pourrait rapidement mener à des dérives. On vous en citera quelques-unes, au hasard : censure arbitraire ou obligation pour les FAI de bloquer des sites en suivant une liste noire imposée, par exemple. Et puis, c’est sans parler du fait que la « régulation » prônée a de grandes chances de pouvoir être contournée plutôt simplement…

Tags :Via :metronews
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Il peut se le carrer bien ou je pense.
    De quel droit il s’autorise à gouverner internet.

    Ils n’ont toujours pas compris ce qu’est internet, et la notion de virtuel.
    Internet n’a pas de frontière, ce n’est qu’un flux d’information.

    Vu leur exemple, on peut aussi l’appliquer aux livres ou revues.
    Faut-il alors les bruler comme les nazis l’ont fait ?

    Le problème n’est pas internet, mais éduquer les personnes.

  2. Super, il va vouloir tout bloquer. Ou alors dès qu’on voudra se renseigner un peu en chimie, ou dans n’importe quel domaine qui pourrait déranger faudra demander un mdp auprès de la préfecture pour accéder aux pages wiki qui auront été verrouillées.

  3. C’est plutôt le monde politique qu’il faut réguler. Ils ramènent tout à internet dans un seul but. Le contrôler et limiter l’accès à l’information qui pourrai nous rendre intelligent. Or les politiciens ne veulent que des moutons. C’est plus facile à duper et manipuler. Internet est leur bêtes noir.

    1. Corée du Nord malheureux !

      Le sud va bientôt être plus « libre » que la France

      Foutez moi ces cons dehors… Y en a pas un qui peut rattraper l’autre

  4. Malheureusement, c’est la connerie qui a été à l’origine du drame de la semaine dernière, pas internet, qui n’a été un moyen à la connerie, comme n’importe quel livre de chimie qui aurait pu se trouver là.
    Mais mieux vaut ne pas compter sur nos politiques pour réguler la connerie….

  5. Que c’est facile la démagogie et la politique! On agite des drapeaux rouges à des connards qui n’y voient que du feu et hop! On devient populaire !

  6. Il a en partie raison: oui, une partie d’internet doit être surveillée (comme c’est déjà le cas depuis longtemps) pour démanteler les réseaux pédophiles/terroristes/…

    Mais ils ont franchi une limite et ça devient de l’espionnage.

    Dans le cas des 3 jeunes qui sont morts, je ne pense pas que le bloggeur soit en faute (sauf si on sait prouver qu’il a délibérément donné de fausses informations pour que des gens se blessent): sur internet, on peut trouver des indications sur comment conduire une voiture, et quelqu’un pourrait très bien tuer des personnes avec cette info… (argument par l’absurde)

  7. Nous sommes vraiment dans un pays qui s’enfonce dans la stupidité.
    Bien évidement, si il y a un état islamique remplis de fous furieux en Syrie, c’est la faute d’internet. Il n’y a pas d’autres explications.
    Et bien évidement, si l’on veut éviter tous les accidents, il faut laisser la population dans l’ignorance et la bêtise et ne lui apprendre uniquement que ce que l’état juge utile (comme dans toutes bonnes dictatures), et donc interdire l’information venant d’internet.
    Irez vous encore votez pour ces incapables ?

  8. Je trouve cela complètement fou que les politiques n’aient toujours pas compris qu’il n’est pas possible de réguler internet (Tor, P2P, F2F…)

  9. Réguler internet ahaha bonne chance.
    Il a entendu parler du darknet etc…
    Le problème avec ces guignols ils ne savent pas de quoi ils parlent attention hadopi va sévir mouah le pauvre qu’on lui apprenne déjà que le truc sur son bureau c’est un ordi pas un aquarium.

  10. Bah! Ce genre d’incidents se produisait déjà quand j’étais gosse, dans les années 60-70. Oui, oui! C’était au 2ème millénaire, bien avant l’Internet. À l’époque, c’était la faute à la télévision.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité