Utiliser son smartphone avant de dormir, quels effets sur la santé ?

smartphone sommeil

Vous l'avez probablement déjà remarqué, utiliser son smartphone ou sa tablette juste avant de s'endormir peut compliquer sérieusement l'endormissement, ou le sommeil. Aujourd'hui, une (énième) étude vient démontrer la chose. Une preuve supplémentaire s'il en fallait.

Celle-ci est l’œuvre de l’Hôpital Brigham and Women de Boston, dans le Massachusetts. Les résultats sont formels, liseuse électronique, ordinateur portable, smartphone, téléviseur, tablette, avant de dormir, même punition : « nous savons grâce à des travaux antérieurs que la lumière des écrans dans l’obscurité modifie la somnolence et la vigilance, et supprime les niveaux de mélatonine« , déclare Anne-Marie Chang, neuro-scientifique dans la division du sommeil et des troubles circadiens du BWH. « Cette étude montre des résultats complets d’une comparaison directe entre la lecture d’un dispositif émettant de la lumière et de la lecture d’un livre imprimé et les conséquences sur le sommeil.« 

Réalisée sur un panel de seulement 12 personnes volontaires, cette étude d’une durée de deux semaines faisait lire aux sujets sur un iPad puis sur un livre imprimé – ou inversement – durant 4 heures avant de s’endormir. Si elle est donc loin d’être représentative, ses résultats sont tout à fait logiques.

Les lecteurs sur iPad mettent davantage de temps à s’endormir, ont l’impression de moins bien dormir et affichent une phase de sommeil paradoxal plus courte que les lecteurs de livre imprimé. En cause, la lumière bleue émise par les LEDs des écrans qui perturbent la sécrétion de mélatonine – l’hormone qui aide à réguler le sommeil -. Certains spécialistes s’accordent ainsi à dire que depuis le début du XXème siècle, nous avons déjà perdu une à deux heures de sommeil par nuit.

La solution est simple : exit les appareils électroniques dans le lit. Et si vraiment vous ne pouvez vous en passer, il serait de bon temps d’installer un filtre d’écran – qu’il soit matériel ou logiciel – pour supprimer cette satanée lumière bleue.

Tags :Via :Presse Citron
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Evidemment après 4h sur l’ordinateur, sans boire ni pisser…. on dort moins qu’avec un bon boucain et une bière (attention l’alcool est dangereux ….)

  2. L’article est pas super riche niveau info, mais c’est vrai et pas non plus a prendre a la légère, pour être plus précis c’est le spectre bleu de la lumière émise par nos écran (tablette, téléphone, pc & co) qui modifie les cycle de sécrétion de mélanotonine. D’ailleur c’est pas très difficile de geeker jusqu’a 3 / 4H du mat devant un écran sans avoir le besoin nécéssaire de dormir.

  3. Les liseuses électroniques (à encre électronique) n’émettent rien, les inclure dans le tas montre bien la qualité de l’étude (ou celle du journaliste qui la cite).

    1. J’ai déjà entendu ou vu le résultat d’autres études sur le même sujet à plusieurs reprises, sur d’autres sites, à la télé ou à la radio, dans peu de cas il était précisé que les liseuses à encre électronique n’était pas concernées. Il faut aller chercher l’info soi-même pour voir que ce sont les liseuses type paperwhite qui sont concernées. Donc ce n’est pas faux de les inclure, ça reste des liseuses, mais un peu plus de précision ne ferait pas de mal.

  4. En tout cas ça marche pas sur moi… La lumière d’un écran dans l’obscurité me pique les yeux et j’ai juste envie d’aller me coucher direct puis je dors comme une bébé…
    Je conseillerais de prendre un plus grand échantillon de personnes.

  5. Si quelqu’un a une solution logicielle pour Windows phone je suis preneur! (et pas de commentaires genre ‘y a rien zéro appli pour WP’ hein!) 😉

  6. Super encore une étude qui ne sert à rien, pourquoi j’arrive à m’endormir la TV allumée alors que je me retourne 15 fois dans mon lits quant elle est éteinte.
    Étude à la con à mon avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité