XC90 : Après la sécurité, Volvo veut s’imposer dans la connectivité

Volvo XC90

Ergonomique, sécurisée, connectée ... On ne parle pas ici d'une tablette ou d'un produit 100% high-tech mais d'une voiture, le Volvo XC90. Après l'avoir découverte à l'occasion de sa présentation officielle, nous avons pu la tester. Tient elle ses promesses ? Presque, sur le thème de la connectivité.

Référence absolue dans l’univers de la sécurité automobile, le constructeur sino-suédois Volvo entend également s’imposer dans celui, plus récent, de la connectivité avec son nouveau XC90, un cross-over haut de gamme incarnant le renouveau de la marque.

La promesse tenue d’un véhicule intelligent

En matière de sécurité, Volvo a mis le paquet en terme de technologies et de services avancés. Bardé de capteurs et de caméras, le XC90 est capable de suivre sa trajectoire en évitant les sorties de route. Le véhicule suit les lignes sans qu’il ne soit alors nécessaire de toucher au volant. En matière de conduite autonome par ailleurs, Volvo complète son dispositif avec un Park Assist et un service dédié aux bouchons. Un système de freinage et d’alertes en cas de non respect des règles de distance de sécurité complètent le tableau. Le service s’adapte à la vitesse et reste personnalisable.

Le chantier de la connectivité

Lors de la présentation officielle du XC90, Volvo promettait son propre magasin d’applications. Le véhicule embarquera finalement différentes applications connectées en natif, qui pourront être complétées ou mises à jour en garage par les équipes Volvo.
Here par exemple, est une application de cartographie présentant des informations pertinentes au conducteur en fonction de sa localisation (restaurants situés à proximité, places de parking disponibles,.. ). Même si au moment du test, les serveurs Volvo ne fonctionnaient pas, le service devrait être finalisé et perfectionné pour les premières livraisons des XC90.

Le véhicule propose différents modes de connexion, via une carte SIM locale ou une connexion Bluetooth avec le Smartphone du conducteur. Côté hardware, le XC90 embarque le système Sensus matérialisé par une tablette principale de 9 pouces permettant d’accéder aux applications mais aussi au système de navigation et de contrôle de l’habitacle. Un affichage tête haute et un compteur digital complètent le tableau. La tablette est tactile et au delà des traces de doigts laissées lors de son utilisation, présente très bien et reste très ergonomique.

Mais au delà du seul système Volvo, la marque proposera aussi d’ici la fin de l’année les services connectés de Google et Apple, le CarPlay et Android Auto. Leur accès sera néanmoins payant, pour un coût fixé à 490 euros.

Le prix de la technologie

Longtemps réputé pour la sécurité de ses véhicules, Volvo entend également s’imposer sur le terrain de la connectivité. Avec 36 000 pré-réservations dont plus de 1000 en France, le pari semble en tout cas réussi pour Volvo malgré un tarif de près de 50 000 euros. Le prix de l’exclusivité ?

Tableau de bord Volvo-XC90

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. VOLVO C’est bien mieux que le reste peut être pas autant de gadget que dans une Mercedes une BMW ou une Audi mais ce qui y est installé est fiable a 200%

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité