Free et Numericable-SFR à la conquête de Bouygues !

Combat

Grand chambardement dans le monde des télécoms. En fin de semaine dernière, Patrick Drahi, le propriétaire du groupe Numericable-SFR dévoilait vouloir acquérir Bouygues Telecom en déboursant plus de 10 milliards d'euros ! Les différents protagonistes n'ont donc pas tardé à communiquer leur réaction officielle et Free s'ajoute à la partie. 

Jusqu’ici, la position officielle était pourtant drastique: « Bouygues Telecom n’est pas à vendre.« . Apparemment, quelques milliards d’euros suffiront à convaincre les dirigeants de retourner leur veste et la nouvelle est aujourd’hui confirmée, si les entités ne sont pas encore entrées en négociations, une offre a bel et bien été déposée en vue d’un potentiel rachat. Comme le confirme le groupe Numéricable-SFR :

« Suite à la confirmation par Altice de son offre d’acquisition, par sa filiale Numericable-SFR, de la société Bouygues Telecom, Numericable-SFR annonce être entré en négociations exclusives avec Iliad pour la revente d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de cette offre.

Cette revente reste subordonnée à la négociation des accords définitifs et à l’acceptation par Bouygues de l’offre d’acquisition portant sur Bouygues Telecom. »

Bouygues y est également allé de sa petite déclaration dans un communiqué on ne peut plus laconique :

« Bouygues confirme avoir reçu du groupe Altice une offre non sollicitée d’entrée en négociations pour la cession de Bouygues Telecom. Le conseil d’administration de Bouygues se réunira mardi 23 juin 2015 pour examiner la lettre d’Altice. Aucune négociation n’est en cours. »

L’an passé, Xavier Niel, principal dirigeant du groupe Iliad-Free, aurait émis une offre à 5 milliards d’euros. Le groupe n’étant pas du genre à rester discrètement en recul, il compte aussi soumettre une proposition pour conquérir de nouveaux portefeuilles d’actifs,

« Iliad annonce être entré en négociations exclusives avec Numericable-SFR pour l’achat d’un portefeuille d’actifs dans le cadre de l’offre remise par Altice en vue de l’acquisition de Bouygues Telecom par  Numericable-SFR.

Cette opération reste subordonnée à la négociation des accords définitifs et à l’acceptation par Bouygues de l’offre d’acquisition. »

Free ? Numéricable-SFR ? Rien n’est encore fait, en plus de devoir trouver un accord sur les prix (la spéculation boursière pourrait bien faire monter les tarifs…), le gouvernement et les autorités de la concurrence devraient encore valider l’acquisition pour éviter une éventuelle situation de position dominante. En somme, tout est encore à faire, laissons ces cadors jouer au jeu du chat et de la souris.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Sauf que pour ce coup Altice risque très gros, il va devoir revendre à perte ces licences 3G/4G et le réseau de bouygues, car je doute qu’ils puissent vendre celui de SFR vu son état….c’est juste le rachat de clients + les frais pour migrer ceux-ci

  2. A lire le titre, on pourrait croire que Free se relance dans la conquête de Bouygues, ce qui n’est pas du tout le cas.

    Free est uniquement en négociation avec Numéricable-SFR pour obtenir quelques blocs de fréquences et boutiques de Bouygues, afin d’éviter à N/SFR d’avoir l’ARCEP et l’état dans les pattes en cas de fusion pour monopole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité