RSF hausse le ton contre le hacker Ulcan

RSF

Contre le piratage, tous les moyens sont bons, toutes les pressions doivent être appliquées. Le hacker Ulcan avait exposé de nombreux journalistes et médias français, sans être inquiété par la Justice française. Aujourd'hui, Reporters Sans Frontières demande à Laurent Fabius de faire pression sur les autorités israéliennes, son pays supposé de résidence.

Laurent Fabius était en déplacement officiel en Israël ce Dimanche. RSF en a profité pour demander de faire pression sur les autorités pour qu’elles ouvrent enfin une enquête sur le hacker Ulcan. Celui-ci résiderait à Ashdod. Le Ministre des Affaires Étrangères devait « convaincre les autorités israéliennes d’ouvrir une enquête sur ces violences afin d’en identifier l’auteur, le cas échéant de le traduire en justice, et de mettre ainsi fin à ces attaques qui n’ont que trop duré« .

Car cela fait maintenant près d’un an qu’Ulcan s’en prend à des journalistes français ainsi qu’à leurs familles. Celui-ci exploite certaines faiblesses des services d’urgence français pour faire déployer les forces de l’ordre au domicile de ses victimes. Et cela n’est pas sans conséquence. Le père de Benoït Le Corre, journaliste à Rue89, en était mort le 30 Septembre 2014.

« Cet individu doit répondre de ses actes devant la justice. L’impunité intolérable dont il bénéficie n’a que trop duré, déclare Reporters sans frontières. La présomption de sa présence en Israël est suffisamment forte pour que la justice israélienne se saisisse de ce cas et fasse le nécessaire pour identifier l’auteur de ces violences et, le cas échéant, le traduire en justice.« 

Sur le territoire français, deux enquêtes judiciaires ont été ouvertes fin 2014. L’une concerne les attaques informatiques, l’autre les attaques à la personne. Deux juges ont été désignés, mais aucun mandat d’arrêt international n’a pour l’heure été délivré.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. « Contre le piratage, tous les moyens sont bons, toutes les pressions doivent être appliquées. »

    Quitte à faire passer des lois intrusives et liberticides ?
    Ça vous ferait trop mal un minimum de subtilité pour un site qui prétend vouloir devenir « LA référence des blogs technologiques » ?

    La plupart des blogs amateurs sont plus crédibles, nuancés et approfondis.

  2. Un minimum de subtilité? Mais tu raconte n’importe quoi mon pauvre Arnold? Quel est le rapport? Cet article parle d’un hacker qui doit être arrêté, il n’y a aucune subtilité la dedans…

  3. Le père de Benoït Le Corre, journaliste à Rue89, en était mort le 30 Septembre 2014.
    On a aucune preuves que sa mort soit lier avec les attaques d’ulcan.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Je suis sure que les personnes qui ont dislike, viennent juste d’apprendre cette histoire, pitoyable je suis mort de rire 😀

        1. Oui bon c’est le patron de Rue89 ils est pas neutre du tout…

          Il est strictement impossible de prouver formellement qu’un infarctus survenu plusieurs jours après un canular soit directement lié à celui-ci. Même si le stress est une cause probable d’un infarctus on ne pourra jamais prouver que ce monsieur était uniquement stressé à cause de Ulcan…

          Bref on peut retenir des dizaines de charges contre Ulcan, mais avoir causé la mort même de façon indirecte de ce monsieur n’en est clairement pas une…

  4. Le père de Le Corre mort, c’est prouvé et validé que c’est lié à gregory Chelli ?
    Ou bien vous lui imputez un meurtre ?
    Vous connaissez la présemption d’innocence ?

    1. Les rédacteurs sur giz n’ont jamais été très professionnel ou précis. Elle a pas dit que c’était un meurtre mais qu’il en était la cause, il y a quand même une nuance.
      Cela dit elle à clairement oublié d’utiliser le conditionnel puisqu’il est complètement impossible de prouver qu’il y ait la moindre relation entre le canular et le décès survenu plusieurs jours après alors au’il savait que c’était un canular et que son fils se portait très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité