Les sorcières et marabouts en colère contre Etsy !

Occulte

Toutes les boutiques en ligne ont un jour connu cet écueil, la vente de biens non physiques, certains plus ou moins occultes. Ce n'est pas dramatique lorsque l'on pense à une heure de ménage, mais plus problématique lorsque des marabouts tentent de vendre des malédictions ou des sortilèges. Etsy compte bien désenvoûter sa boutique virtuelle de tous ces parasites.

La boutique en ligne Etsy est principalement connue pour la vente de produits artisanaux, en revanche la conséquence à laquelle les dirigeants ne s’attendaient pas, c’était de devenir une plateforme du surnaturel. Apparemment, il est facilement possible de dénicher des sorts, des potions et autres bizarreries métaphysiques permettant de se venger d’un ex ou de désensorceler un halogène…

Cette pratique a donc été interdite en 2012 par eBay et désormais par Etsy. Alors que certains vendeurs crient à la « discrimination religieuse » (si si…), d’autres actent qu’Etsy est devenue une entreprise publique et qu’il ne serait pas judicieux d’inquiéter les investisseurs. Le vaudou est un business, mais personne ne voudrait voir la société face à des cas de réclamations de cristaux non fonctionnels ou d’incantations tarabiscotées.

Les sorcières, rebouteux et autres marabouts sont donc en colère et parlent même d' »une grande détresse dans la communauté métaphysique ». De nombreux comptes ont été suspendus sans plus de sommation qu’un email, et les personnes lésées se sont empressées de créer une pétition prônant la réouverture de leurs boutiques occultes. 

Etsy tente chaque jour de trouver le juste équilibre entre « la liberté créatrice et ses propres valeurs », ce qui ne peut évidemment pas plaire à tout le monde… S’il leur pousse des poils sur les pieds après ce marasme, il ne faut certainement pas se demander pourquoi.

Tags :Sources :dailydot
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité