La Terre est entrée dans sa sixième extinction de masse

Planète Terre

Depuis que la Terre s'est formée il y a 4,5 milliards d'années, elle a subi de nombreux  événements récurrents. Parmi ceux-ci, il est un qui fait peur, l'extinction de masse. La dernière, celle des dinosaures, date d'il y a 66 millions d'années. Mais aujourd'hui, la planète bleue subit sa sixième grande extinction.

Des experts américains des universités de Stanford, Princeton et Berkeley s’accordent sur la question. Leur étude publiée il y a quelques jours dans le journal Science Advances « montre sans aucun doute notable que nous entrons dans la sixième grande extinction de masse« , explique Paul Ehrlich, professeur de biologie à Stanford. Et si vous vous posiez la question, oui, les humains feront très certainement partie des espèces qui disparaîtront.

Cette analyse a pris en considération le rythme actuel de disparition des espèces avec celui « avant que l’activité humaine ne domine« . À cette époque, deux espèces de mammifères disparaissaient pour 10 000 espèces en 100 ans. Autrement dit, « le taux moyen de perte d’espèces de vertébrés au siècle dernier est 114 fois supérieur à ce qu’il aurait été sans activité humaine, même en tenant compte des estimations les plus optimistes en matière d’extinction« .

Et d’après ces experts, ces chiffres sont très largement sous-estimés. Changement climatique, pollution, déforestation… Les causes sont variées, et c’est désastreux ! Espèces animales comme végétales, nombreuses sont celles à être menacées : « il y a des exemples d’espèces sur toute la planète qui sont littéralement des morts-vivants« , conclut Paul Ehrlich.

Tags :Via :20 minutes
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Sauf qu’aujourd’hui la science appuie ces prédictions. On a les moyens de calculer, de simuler tout un tas de facteurs. Ce n’est plus de la sorcellerie, c’est la réalité.
      Et puis, suffit juste d’ouvrir les yeux pour s’en apercevoir non ? Demande juste à tes grands-parents combien de légumes ils connaissaient et consommaient dans leur enfance et compare avec ceux que tu vois au supermarché pour t’apercevoir des espèces qui ont disparues en à peine 2 générations..

      1. Ça, c’est aussi grâce à l’UE, qui, toujours plus à l’écoute des lobbys de l’agro-industrie que des citoyens dont elle est sensée défendre les intérêts, impose à toute production de plantes destinées à être commercialisé pour un usage alimentaire, d’être soumise à une validation par essais de laboratoire, et déclaration de conformité de la production, qui fait que les exploitants agricoles ne se concentrent plus que sur les espèces rentables et largement diffusées (tomates, poireaux, patates…, en variété courante).
        Merci l’Europe, merci l’agro-industrie (Monsanto et Cie).

        1. Je dirais que ça remonte à bien plus avant que l’UE. Que c’est surtout le fruit d’un capitalisme effréné qui appel de la rentabilité et de la production. Nous ne consommons plus de fruits et légumes de saison, ni s’ils ne sont pas du bon calibre, de la bonne couleur, sans parler de tout ce qu’on peux nous vendre et qui gaspille les ressources naturelles.
          Mais je dirais que c’est surtout de NOTRE faute car nous ne sommes pas obligés de consommer ce qu’on nous dit. Nous pouvons choisir. Choisir d’acheter de la nourriture à des producteurs directement, choisir de ne pas acheter le dernier smartphone tous les 6 mois, choisir de n’acheter que ce dont nous avons besoin. Et il est clair que si tout le monde se met à sniper les circuits de distribution classiques, il seront bien obligés de se remettre en question.

  1. C’est une certitude. La disparition des espèces accélérée par le développement humain, ce n’est pas une nouveauté, étonnant qu’ils fassent ce constat que maintenant.
    Il ne se passe pas une semaine sans qu’on parle de l’extinction d’une espèce animale.
    Donc, oui, la Terre subit une extinction de masse sans précédent depuis des millions d’années.
    Quant à l’espèce humaine, son développement effréné apporte son lot de questionnements quant à son devenir dans 1000, 10000, 100000 ans… Quand des problèmes alimentaires et d’accès à l’eau potable se posent déjà.
    Dans l’état actuel des choses, je ne suis pas très positif quant au devenir de l’espèce humaine.

  2. C’est pas une question de savoir s’en sortir, tu peu savoir encore faut il le pouvoir, quant ont parle de disparition d’espèce c’est parce que la terre va changer de climat entre autre et l’humain disparaitre tôt ou tard c’est logique.
    La terre est une étoile qui finira engloutie par le soleil qui grossi mais avant cela elle sera inhabitable car bien trop chaude pour qu’une vie y résiste.
    Vous avez vu le film les chronique de Ridick, ben c’est un belle aperçu.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  3. Brave gens, continuez a vous reproduire, 8milliards c’est pas encore assez…

    Quand est ce que l’on va prendre les choses en main? il va falloir changer les mentalités… 3 ou 4 enfants par foyer ce n’est plus possible pour notre survie!! ouvrez les yeux…

      1. Entièrement de ton avis. Commençons par arrêter de rémunérer les responsables de notre futur extinction. Les gens ne sont pas raisonnables. Ils font des gosses pour faire des gosses sans penser aux conséquences. Ils ne pensent ni a l’avenir des enfants ni a celle de notre planète.
        Pour info en 1930 il y avait seulement 2milliards d’habitants sur la planète…. 85ans après on en est presque a 8… Ca peut pas durer plus de 200/300ans comme ça c’est certains. Donc oui il serait grand temps d’éduquer les neuneus.
        On peut peut être faire des spots de pubs « pour la santé de l’humanité, br***é vous 4 à 5 fois par jour » ou « Se reproduire à outrance tue »

    1. Et les politiques (inspirés par l’aristo-bourgeoisie) qui importent de la main d’œuvre dès qu’il en manque, t’en fais quoi ?
      Et les couillons de tout type qui ne trouveraient « pas humain » de limiter les naissances, t’en fais quoi ?
      Il n’y a aucune démarche globale de limitation des naissances. Tout est tabou à ce sujet. On préfère rendre tout le monde végétarien et parler de « fermer le robinet pendant qu’on se brosse les dents » pour rendre la terre habitable par cinq ou six milliards de péquenots de plus.
      Aucun pays n’acceptera de limiter ses naissances selon ses ressources, ses capacités ou le nombre de ses candidats à l’exil.
      Bref, on va droit dans le mur, et rien ne peut l’empêcher (et nous le verrons tous les effets de notre vivant, du moins ceux qui vivront encore 30 ou 40 ans).

  4. @ fenhril et mawx : et vous croyez qu’avoir ce genre de pensées nous autorise a continuer cette destruction catastrophique? Sans la moindre remise en question? Et quand on touchera le fond vous vous éttonnerez d’avoir eu confiance en la technologie. Les morts vivants ce sont vous! Bande de fous.

  5. Des espèces disparaissent et de nouvelles sont créées, on produit des agneaux-méduses de nos jours et en plus on les bouffe.

  6. C’est l’éducation complète qui est à revoir ainsi que notre mode de vie. Les mentalités doivent changer pour redresser le tir.
    Autant dire qu’on est condamné.

    Je le redis ici, pourra t’on un jour traduire nos dirigeants devant la justice pour n’avoir rien fait et laisser ça en l’état? Ils sont trop occupé à s’enrichir personnellement. Et ils savent pertinemment qu’ils seront plus là le jour J

  7. Nous vivons dans un monde capital centré sur la consommation.

    Plus il y a de monde sur terre, plus on consomme.

    Ceux qui vendent actuellement ne ce soucis guère de l’avenir des autres.

    Plus on consomme, plus on enrichi les Directeurs, Présidents de CA et cie…

    Seul on ne peut rien faire.

    Tout ensemble on ne s’entend pas.

    On est foutu mais étant humaine je garde une lueur d’espoir.

  8. Ah enfin on y arrive ! Parfait, il est grand temps que l’espèce humaine disparaisse définitivement de la surface de la terre. Une forme de vie « intelligente » (tout est relatif) ne peut être que mauvaise pour cette planète, la preuve regardez par la fenêtre.
    Et ce serait un plaisir pour moi d’appuyer sur le bouton !

    1. Bien dit! Tu commences alors? Détergent, couteau de cuisine, pendaison, asphyxie au gaz… Vas-y, tu as tout ce qu’il te faut chez toi pour épargner la terre d’un des représentants de l’espèce humaine: toi-même. A moins qu’on ne puisse te classer dans la catégorie « forme de vie intelligente »?

  9. non mais attendez, on n’est pas en train de parler d’un allumé en peignoir brandissant une pancarte fin du monde, mais d’une étude sérieuse…. un peu comme celles que personne ne prenait au sérieux il y a quinze ans sur le réchauffement climatique, ça ne vous rappelle rien ?

  10. Moi aussi mon PC s’éteint parfois.
    Le réparateur m’a dit que c’est un mauvais contact de la masse.
    Mon PC est donc victime d’une extinction de masse à cause de ce faux contact.
    C’est vrai que c’est un vieux PC, mais de là à le qualifier de dinosaure …

  11. Peut être que dans les enfants qui vont
    naître, viendra celui qui appuiera sur le
    bouton rouge ou celui qui sauvera la
    planète ?!?!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité