Un accès à Internet dans les prisons françaises ?

Prisonnier

Cela fait quelque temps maintenant que le gouvernement prépare sa grande stratégie numérique. Parmi les nombreuses mesures dévoilées la semaine dernière, était évoquée la "mise en place d'un accès sécurisé et contrôlé [à Internet] pour les personnes détenues". Une mesure qui devrait aider à la réinsertion des prisonniers.

L’accès à Internet est « une conditions indispensable » d’après l’exécutif pour pouvoir envisager une vie normale après la détention. C’est d’ailleurs aussi « un droit consacré par le Conseil constitutionnel« . En pratique, cela permettrait d’offrir un accès à l’information, d’envoyer des emails, d’effectuer des démarches pour trouver un emploi, etc. Le gouvernement a même évoqué des possibilités « d’enseignement et de formation à destination des personnes détenues« .

Bien évidemment, cet accès serait « limité et sécurisé, à Internet ou à une messagerie électronique« . Pas question d’offrir aux prisonniers le moyen de faire par exemple pression sur des personnes à l’extérieur. Les ordinateurs connectés pourraient aussi être sous la surveillance constante d’un agent, les emails faire l’objet « d’un contrôle préalable des messages avant envoi et des messages reçus« , etc.

Si la France est « en retard dans ce domaine« , notamment par rapport au Royaume-Uni, la Norvège ou les États-Unis, aucun calendrier n’a été évoqué.

Tags :Via :Next Inpact
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Parce qu’ils ne l’avaient pas avant
    TV, canal ,PlayStation, sans parler forcément des téléphones et de la drogue….
    Merci la ministre de la justice.

    1. Et alors !! T as déjà été au placard toi !!! Moi j y suis allé et pour rien qu en j ai été jugé je n ai même pas pris de ferme 5mois en mandat de dépôt pour rien !!! On a le droit à un minimum de liberté

    1. On paye pour réinsérer des gens, pas pour les enfermer entre quatre mur les priver de toute libertés et les relâcher encore plus dangereux pour la société…

      On peut apporter pas mal de solutions pour les limiter comme par exemple un acces à un proxy avec une mise en cache de certains sites et don cun acces à sens unique, pour ce qui est des mails idem une boite intermédiaire avec une vérification de chaque mail entrant et sortant.

      Bref, c’est pas les solutions qui manque et la réinsertion devrait être la priorité principale des prisons. Un détenu réinséré coûtera finalement moins cher qu’un détenu qui y fera d’autres séjours, à méditer…

      1. Y a rien à méditer du tout. La prison, c’est une punition faite pour sortir les délinquants de la société, pas une cure de remise en forme intellectuelle ou physique payée (de force) par la société.
        Si t’es mieux en prison que dehors, si tu ne crains pas la peine, je ne vois pas ce qui t’empêchera de récidiver.
        Explique moi ce que tu envisages comme programme de réinsertion pour le type qui a décapité le gars en Isère.

  2. oui mais certains pirates informatique sont interdits d’ordinateur et écopent d’une amende et d’un sursis. Donc si ils récidivent ils vont se retrouver en prison et auront ainsi accès à des ordinateurs. C’est à peu près comme si un meurtrier avait alors le droit de faire du tir sportif en prison.

  3. Réinsertion….ont-ils vraiment l’envie de se réinsérer ? Comment réinsérer des personnes qui gagnent 10 fois plus que le français moyen en vendant de la drogue en bas d’une tour en travaillant 2 fois moins que les honnêtes gens ! Comment réinsérer des gens qui refusent le suivie psychologique dans les prisons (violeurs, pédophile..,)? Internet? Bein sport, canal , canal sat au frais du contribuable….j’en doute ! Après avoir fait un stage dans le milieu pénitentiaire , j’ai été outré par l’oisiveté des détenus, les activités et le travail proposés dans nos prisons ne les intéresse pas.

    1. Moi aussi j’ai fait un « stage » dans le milieu pénitentiaire.
      On s’y est peut-être croisé ?
      Tu étais dans quelle cellule ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité