Entre taxis et VTC, les tensions montent d’un cran !

manifestations taxis VTC

Il ne faisait pas bon devoir se déplacer dans les grandes villes françaises aujourd'hui. C'est en effet le jour qu'ont choisi les taxis de France pour mener de vagues opérations de protestation contre leurs ennemis jurés, les VTC, et plus particulièrement le service UberPOP. Les images ci-contre parlent d'elles-mêmes.

Non, il s’agit pas d’une scène de guérilla urbaine, ou d’un affrontement quelconque qui aurait éclaté dans les rues de Paris… Les manifestations des taxis ont « légèrement » dérapé. De nombreux cas de violences, d’importants dégâts matériels sont à déplorer. Paris, Marseille, Bordeaux, Toulouse ont été touchées.

Les abords de l’aéroport de Roissy ont été bloqués, tout comme une bonne partie du périphérique… Et il ne faisait pas bon être VTC en fonction aujourd’hui – ni même de ressembler à un chauffeur -. Les voitures abîmées sont nombreuses, certaines ont même été caillassées. Pas de dégâts humains, semble-t-il, mais la tension semble clairement montée d’un cran.

Vivement les drones-taxis, non ?

manifestations taxis VTC manifestations taxis VTC manifestations taxis VTC manifestations taxis VTC

Tags :Via :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En France. Et dorénavant, je choisirais un service VTC ou équivalent. Je boycotte les taxis.

    Si des personnes conduisant des taxis passent ici : occupez-vous vite de vos primates attardés d’émeutiers, car il faut appeler un chat un chat, et alors peut-être que je songerai à faire appel à nouveau à vous.

  2. Honte aux taxis.

    Honte à ce droit de grève qui permet tant de choses néfastes. Exemple: sous pretexte du droit de greve, on a droit de paralyser une autoroute? Le periph? Des avenues, rues quartier? Je ne comprends pas trop… il me semblait que récemment des gens qui avaient un peu ralenti le traffic sur le périph parce qu’ils fétaient leur mariage… s’était pris des prunes… La les taxis sont même encadrés par la police… Vive la france!
    Oui au droit de greve, mais au droit de greve réfléchi sans prendre les autres en otage.

    De toutes facons sur ce coup si, personne ne vous comprend.
    1) vous vous plaignez parce que vous ne savez pas vous mettre à la page / faire évoluer votre service face à des vtc qui ont tout compris. Faire payer à la distance OK, mais vous calculé le prix avant le départ, ca évite de faire des détours. Et si y a embouteillage c’est pas la faute au client… donc y a pas à répercuter sur le prix qui doit être fixé au départ! Suffit de prendre en compte cet aléa dans le prix kilométrique.
    2) vous faites greves, ca fait chier vos potentiels clients / futurs clients
    3) vous donnez une image encore plus néfaste de vous même (franchement tabasser les autres, détruire les voitures etc… d’ailleurs tout ca ca mériterait d’aller au trou illico et le retrait définitif de la licence)
    4) vous vous êtes auto tirés une balle dans le pied à vous revendre entre vous à prix d’or vos licences, qui se de base sont gratuites (les premiers à l’avoir revendu ont été les moins cons mais les plus arnaqueurs). Bref escroquez vous entre vous avec vos licences, mais c’est votre tambouille interne, faites pas chier les autres avec ça.

    1. je suis d’accord avec toi, mais par exemple la grève à la SNCF paralyse des milliers de personnes aussi et on ne leur dit rien non plus , ils ne sont même pas sanctionnés…

  3. ce « alex » j ai lu les premieres lignes j’etais mdr..
    tu connais pas le bal des gitans vers le sud a partir de mai/juin toi visiblement…
    les gens du voyage bloquent systématiquement les autoroutes pour pouvoir se parquer peinard..
    le sous pref, puis le prefet viennent et finalement ils obtiennent ce qu’ils veulent..

    mais c’est la meme pour les controleurs aériens , les pilotes de ligne etc… rien de nouveau sous le soleil , les enseignants etc..

    bref les taxis faut voir …, ils ont voulu faire monté la sauce avec leurs plaques a 150 000 / 200 000 euros a la revente alors que c’était gratuit au début;..

    bien fait pour leurs tronches…

  4. Et si ça se passait pareil pour votre travail on aimerait bien voir vos réactions. Mais vu votre discours j’imagine que vous resteriez stoïque :-)
    Je ne cautionne aucunement leurs actes, mais en tout cas je comprends leur révolte.

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. Y’en à quand même pas UN qui à parlé de se remettre en question alors qu’un nombre impressionnant de personnes expliquent sur internet comment les taxis sont sales, pas aimables, refusent le paiement par CB, grattent des euros par là.
      Je ne connais pas de commercants dont on pourrais se plaindre autant!

    2. Il y a ici plusieurs problèmes :

      – La violence et la dégradation du matériel de ceux qui se contentent de faire leur travail, c’est inadmissible est répréhensible par la loi. Il devraient être punis

      – Leur soit-disant « grève ». Le droit de grève, c’est le droit de cesser toute activité professionnelle dans le but de faire ressentir la valeur du service rendu par l’activité en question et ainsi légitimer les revendications. Bloquer les voies de circulation ce n’est pas de la grève, c’est du vandalisme.
      A ceux qui diront que s’ils se contentaient de faire grève sans bloquer les routes ils ne seraient pas entendu, je répondrai : Si personne n’est dérangé lorsque tu ne fait pas ton travail, c’est que ton travail ne sert à rien à la société et que tu n’as donc aucun droit de la ramener.

      – Les revendications en elle-même. Ce n’est pas à l’Etat de s’assurer de la pérennité de chaque activité professionnelle et du retour sur investissement. Un mauvais investissement, comme une licence de taxi a 200 000 euro, est à la charge de ce lui qui le fait. Quand on n’arrive pas à vivre d’une activité professionnelle, on en change, on n’essaie pas de forcer les clients à venir.

      Penser qu’une personne devrait pouvoir vivre en pratiquant un métier de la même manière tout au long de sa vie, envers et contre tout, c’est une idiotie très française. Le marché change, c’est aux professionnels de s’adapter, pas aux clients.
      Vouloir que l’Etat contraigne les usagers à utiliser ses services au lieu de ceux de la concurrence, c’est d’une malhonnêteté rare.

  5. En parlant des Drones-Taxi, les nouvelles voitures autonomes sans volant de Google ont commencé à rouler autour du campus Google y a deux jours !

  6. Ce matin ce qui nous sert de représentant à décider de dissoudre Uber.
    Le lobby du taxi a encore gagné.

    C’est dingue ça première fois au monde où par ce que l’entreprise ne souhaite pas s’adapter à la concurrence, on lui supprimé cette concurrence pour la laisser faire son biseness plus qu’opaque

    1. Bonjour

      La classe politique dans toute sa splendeur !
      Personne n’est tout blanc ou tout noir dans cette affaire.
      Les taxis refusent d’évoluer, d’autres s’adaptent à leur place.
      Messieurs les taxis, changez ! C’est pas un ordre, c’est un conseil.
      Vous êtes trop chers, pas à la hauteur d’une société de service, les tarifs sont flous (on ne sait pas à l’avance combien on va payer ! je ne connais aucun commerce qui fonctionne comme ça), vous refuser des courses, vous insistez lourdement pour être payé en espèces.
      Uber est hors la loi car il y a du travail dissimulé, pas de taxes, pas d’impôts.
      Les chauffeurs n’ont sans doute pas d’assurance adaptée à leur activité. Qui va payer en cas d’accident grave ?

      A+

      Olivier

  7. après avoir bien laisser pourrir la situation, le gouvernement hollandiste pro libéral et anti patriote (merci Gladio) , se décide enfin à un communiqué pour faire baisser la tension,

    bien sur comme pour les autres professions réglementées, ce communiqué est de l’esbroufe, puisque Hollande en bon toutou des USA fait tranquillement passer le contenu de TAFTA dans notre propre législation dans l’unique de brader le marché « France » à Wallstreet.

    je ne cautionne pas la violence des taxis mais elle est la conséquence directe de la violence des ultralibéraux et de leur vision comptable du monde.

    Quand aux idiots utiles qui veulent boycotter les taxis indépendants pour leur préférer la machine de mort UBERPOP qu’il commencent un peu à réfléchir au delà de leur petit plaisir consuméristes court termistes pour avoir une vision de ce que ce pays devient à force de le brader à des compagnies étrangères tout en paupérisant constamment notre propre main d’oeuvre.

    Cesser donc de ne vous voir que comme d’inutiles consommateurs cherchant constamment le plus bas prix pour consommer comme des glands en permanence.

    1. De la même manière dont Free a mis un coup de pied dans la fourmilière de la téléphonie mobile, Uber à bousculé un système qui visiblement ne rentre plus dans le moule du monde actuel pour plusieurs raisons. Uber à mis en avant des demandes, des attentes et surtout les failles de ce système de taxi traditionnel. Le système n’est plus ce qu’il était il y a 20-30 ans, les habitudes de consommation changent et il faut que les taxis se modernisent. Et tu ne peux pas blâmer les gens, ces « idiots utiles » (comme tu les appelles) de vouloir payer moins chère une course qui sera, de plus, de meilleure qualité ! Tu peux en vouloir à la société de consommation, à l’argent roi, mais pas aux gens qui subissent comme tout le monde la crise.
      Le comportement des taxis est, de plus, inqualifiable, refusant de se remettre en question ne serait-ce qu’une minute. Casser et vandaliser et beaucoup plus facile que de prendre ses bollocs en main et réfléchir à ce que veulent vraiment « ces idiots utiles » qui les font vivre. Pas un seul ne s’est dit qu’il fallait peut-être se moderniser. Et quand tu lis sur les forums,Twitter, etc. les plaintes de clients sur les comportements de certains taxis, il ne faut pas s’étonner que certains préfère donner leur argent à d’autre.
      Quand à moi, si je devait prendre un véhicule de transport bientôt, ce ne sera certainement pas un taxi.

      1. la modernité selon vous c’est donc de se prendre une carotte par une multinational US plutôt que par des indés français. comme ça au moins on est sur que le blé il reste pas en France ….

        Et je suppose que le costume de pleureuse sera offert le jour ou UBERPOP, fort de son monopole offert par les idiots utiles pourra augmenter à sa guise ses tarifs.

        « Tu peux en vouloir à la société de consommation, à l’argent roi, mais pas aux gens qui subissent comme tout le monde la crise. »

        et donc fort de votre moraline vous allez donc boycotter les chauffeurs de taxi qui comme tout le monde subissent eux aussi la crise pour soutenir UBERPOP et son monopole.

        chapeau bas en terme de logique.

        je suppose que les artisans / commerçants peuvent également tous crever pour ne pas réussir à s’adapter à la « modernité » et à la concurrence déloyale induite par Amazone et consort (toujours des multinationales US).

        les même pauvres indés qui n’ont pas les moyens de se payer des trolls sur Twitter pour faire bouffer des pivoines aux idiots utiles trop contents d’avoir économiser 4,50 € en frais de port tout en tuant le petit commerce qui était en bas de chez eux.

        1. Je ne défend pas UberPop pour autant. Si tu lis bien mon com (on peut se tutoyer ?), tu remarqueras que je nies pas que ce service peut tuer une profession. Je ne fais que constater le pourquoi d’un boum comme UberPop. Le constat est là pour les taxis qui se retrouvent le nez dans leur assiette : des courses trop chères, un prix arbitraire au bon vouloir, un manque de professionnalisme, des refus de paiement par carte alors que c’est obligatoire, refus de course si celle-ci n’est pas dans « le bon quartier », etc. Uber aura au moins eu le mérite de mettre un grand coup de pied dans l’organisation archaïque des taxis. Et avec leur comportement de sauvageons, il n’auront finalement réussi qu’à faire un grand coup de pub à Uber et se mettre tout l’opinion publique à dos : gros cerveau les gars.
          Et ne me dis pas qu’ils se sont payés des trolls sur les réseaux sociaux : les gens réfléchissent quand même un peu.. et personne n’aime les sauvageons.
          Désolé de te réveiller, mais que tu le veuilles ou non, nous sommes dans un autre monde, ou il faut sans cesse se ré-inventer, innover, se démarquer. Ils peuvent marquer la différence, pas besoin d’être Amazon ou Uber pour proposer des choses. Et si les choses correspondent aux attentes des gens, ils suivront. CQFD.
          Et « fort de ma moraline », je vais utiliser celui qui est le moins cher. Je m’en tape des 4,50€ et peut-être que toi aussi. Mais pour certains, avec plusieurs courses, ça fait la différence à la fin du mois. Ca suffit le chauvinisme à 2 balles. Que l’entreprise soit US ou Française, celle qui gagnera sera celle qui proposera le meilleur service au meilleur prix. Mais ça, se remettre en question et bousculer les habitudes, ce n’est pas le fort des français..

  8. Je peux pas blerer non plus les taxis. Mais bon faut qu’on m’explique comment on peut ne pas devenir un « co***** » lorsqu’on passe ses journées sur la route…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité