Combat dans les airs : le F-35 ne tient pas le choc face au vieillissant F-16

F-35 F-16

C'est un choc de titans qui a eu lieu il y a quelque temps dans les airs. D'un côté le "vieux" mais très réputé F-16 de Lockheed Martin, de l'autre le flambant neuf F-35 Lightning II (ou Joint Strike Fighter ou JSF). On pourrait penser que le dernier-né des avions de chasse écarserait son prédécesseur... Il n'en est rien.

« Le F-35 avait un désavantage très net« , peut-on lire dans le rapport de ce pilote de test anonyme. Celui-ci pointe du doigt plusieurs problèmes fondamentaux dans le design de l’appareil, lequel a tout de même coûté plus de 1 000 milliards de dollars, au total – en faisant l’arme la plus chère du monde -. Et cela ne serait pas un si gros problème si toutes les armées américaines n’avaient pas l’intention de remplacer le F-16 par ce F-35.

Le test en vol a eu lieu le 14 Janvier 2015, au-dessus de l’Océan Pacifique. Les deux avions effectuaient une simulation de combat, jouant à tour de rôle le rôle du chasseur et du chassé. « L’évaluation visait à quantifier l’efficacité globale de l’appareil à effectuer des manoeuvres spécifiques variées dans un environnement dynamique. Cela consistait en des manœuvres traditionnelles d’attaque, de défense et neutres, à des altitudes comprises entre 10 000 et 30 000 pieds.« 

Et le F-35 avait déjà un avantage sur son concurrent puisqu’il évoluait à vide, sans aucune arme sous ses ailes, par exemple. Le F-16, lui, était équipé de deux gros réservoirs. Pourtant, rapidement, la conclusion s’imposait : « Le rapport de cinq pages du pilote vaincu est une longue litanie de complaintes aérodynamiques visant le pataud JSF.« 

Sans entrer dans les détails techniques, le F-35 semble manquer de tout. L’appareil fut battu quasiment dans toutes les manœuvres. Une seule parade très particulière lui aura permis d’échapper au F-16, lui laissant une infime possibilité de s’enfuir en combat réel. Pire encore, même l’espace dans le cockpit semble faire défaut, « le casque était trop large« .

Le constat de ce pilote de test est sans appel. Ce petit joujou de technologie dont la conception a coûté près de 1 000 milliards ne tient clairement pas la comparaison face au vieux F-16…

Tags :Via :War is Boring
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Le Rafale est l’avion Omniroles dont rêvaient les américains avec le F-35. La conclusion s’impose d’elle même :-)

  2. Si il arrive pas à affirmer sa supériorité en engagement proche, ils ont qu’à lui équiper des missiles Meteor et il aura plus de problèmes ^^

  3. Comment dire … J’en viens à me demander si cette analyse est uniquement marquée d’incompétence et de méconnaissance des faits ou s’il s’agit d’une volonté claire de faire du F-35 Bashing …
    Un pilote anonyme, à l’évidence peu habitué au F-35 puisqu’il est gêné par le casque devenu la norme sur l’avion , se vexe de passer un mauvais moment face au F-16 dans un « dogfight » … C’est à dire une situation de combat qui a disparu de la guerre aérienne depuis plusieurs décennies et pour lequel son avion n’est pas conçu …
    Cet article a autant de valeur qu’aurait une critique faite sur une Formule 1 à cause de son manque de place dans l’habitacle par rapport à une Twingo …

    Pathétique

    1. C’est peut-être plus une situation prévue, mais les capacités de dogfight restent un point important pour le moral des troupes (qui ne s’entrainent pas constamment à balancer des missiles à 30 km de la cible).

    2. Je crois que le concept de l’avion soit partie sur de mauvaise base.
      La furtivité a conditionner son architecture et à sacrifier tous les autres qualités de l’aviation de combat. De plus, je penses qu’il aura de grande difficulté a leur faire évoluer.
      Dans 10 ans les progrès technologiques rendrons caduc son design… que lui restera t’il?
      Sans parler que la réalité des combats à toujours imposé deux principes élémentaire:
      – simplicité
      – capacité de mise en œuvre

      Il me semble que certaine leçon avaient été tiré du Vietnam… mais la nouvelle génération à du les mettre aux orties.

    3. J ai lu aussi que le pilote du f 35 était un pilote inexpérimenté… depuis quand un jet en développement est piloté par un rookie? Toujours les mêmes excuses et tu tombe dedans, à chaque fois qu ils perdent un dog fight ou diverses confrontations, c est parce qu ils ont mis un rookie et pas toute leur technologie… et oui le super héros américain peut être mauvais, mais se qui est insupportable c est la mauvaise foi, admettre qu ils se sont planté serait une preuve d intelligence

    1. Bien sûr qu’il est furtif … c’est une des caractéristiques qui rentrent dans le concept de l’avion de 5ème Génération. Bien qu’important cet aspect n’est qu’une partie de la logique de conception de cette nouvelle génération … une génération qui incarne une profonde révolution technologique mais aussi idéologique car elle va transfigurer la façon de mener un combat aérien.
      Si on veut être cohérent dans une critique sur le F-35 il va falloir prouver que ses innovations sont vides de sens au lieu de lui affliger des défauts d’un autre âge … il va falloir prouver que les points suivants ne fonctionnent pas :
      – La furtivité (et donc la réduction de signature radar)
      – Le AN/AAQ-37 Distributed Aperture System (senseurs electro-optiques sur 360°)
      – Le Multifunction Advanced Data Link (communication audio et données non traçable et non détectable)
      Si on ne connait pas ces systèmes on ne peut pas comprendre le F-35 …. et surtout on ne peut pas comprendre à quelle point le pilote « perdu » et se cognant le casque contre la visière est une idée stupide voire malhonnête ….

      1. rectification, c’est à LM de prouver que ces systèmes sont opérationnels et performants, c’est la moindre des choses devant les augmentations de coûts dantesques et les innombrables retards que les clients doivent supporter. N oubliez pas que des généraux américains ont dit que la dinde ne pouvait se protéger seule et donc nécessitait l’appuis de f22. Je croyais qu’il était omnirôle ..

      2. Le problème de casque inadapté au cockpit est notoire, il n’est pas apparu soudainement lors de cette confrontation.
        Par ailleurs la « furtivité » du F35 est équivalente à celle de n’importe quel chasseur de génération précédente lorsque celui-ci embarque un armement -quel qu’il soit- sous ses ailes. En fait, elle pourrait même être pire car sa signature infrarouge est catastrophique … Quelle que soit la configuration retenue.
        Le programme F35 est une réussite marketing, c’est aussi une réussite stratégique car il a permis d’anéantir la quasi totalité des industries aéronautiques militaires des vassaux des américains … Mais sur le plan technique tout reste à (re)faire.

  4. Nous autres su Canada on va en avoir de beaux avions comme ça :-). Ça risque d’être aussi spectaculaire que nos sous-marins anglais usagés! Pis on parles pas des Sea-King, le deal qu’on a eu!

  5. Et moi je dis « monde de merde » imaginez ce qu’on aurait pu construire pour 1000 milliards de dols… On aurait même pu aller sur mars

  6. Albanet : voici le commentaire le plus sensé que j’ai lu depuis longtemps. Avec 1000 milliards, les USA auraient pu, par exemple, totalement rénover et améliorer leur système éducatif ou de santé. Mais bon… apparemment ils ont choisi une autre voie !

  7. Moi je comprends le pilote, dès le départ il s’est demandé où étaient les hélices, il était perdu, il est monté quand même dans le truc, là en montant il s’est demandé ce qu’était la matière sur les ailes qui ne ressemblait absolument pas à de la bonne toile comme on n’en fait plus, et qui est si tant solide.

    Puis après à l’intérieur du cockpit, il s’est demandé pourquoi on avait remplacé le cuir et le bois qui étaient si trop tant design par ces trucs en métal et plastique qui font si cheap.

    Quand il a voulu décoller c’est là que c’était pire, on lui a intimé l’ordre de faire rentrer le train d’atterrissage et là il a commencé à se chier dessus en se demandant comment il allait pouvoir atterir sans les roues !

    Et alors là, le Baron rouge est arrivé pour commencer à lui tirer dessus avec sa mitrailleuse synchrone et il s’est réveillé …………… ou pas !

  8. Enfin vous êtes gentils mais le pilote est un pilote de F35 donc il sait sans doute piloter le bouzin !
    Ensuite ces exercices ont pour but de vérifier les capacités opérationnelles de cette appareil et force est de constater que les performances dans TOUS les domaines sont bien en dessous de ce qui est prévu ! franchement avec 1000 Milliards de Dollars ils auraient qd même pu construire un avion qui vole non ?

  9. Le dogfight n’est absolument pas une doctrine du passé, pour l’instant les combats sont asymétriques (Dieu merci) alors l’avion n’est qu’un livreur de missiles. Mais si on imagine que les combats vont rester asymétriques, ça ne sert plus a rien de moderniser et un vieux mirage III ferait aussi bien l’affaire, en livrant même ses bombes plus vite.

    En ce moment même il y a des rafales qui font des passes canons au sol sur le front kurde alors que ISIS aurait du manpad moderne. L’agilité reste déterminante.

    Pour le f16 qui domine le F35 c’est étonnant, car c’est un très vieil avion dont la conception général date de 1974 – avec évidement depuis des patchs pour le moderniser.
    Son accélération est insuffisante par rapport aux standards modernes, et il est a peu près aussi maniable qu’un mirage 2000, avec un virage maximum plus faible, mais en perdant moins d’énergie.

    Si on considère que les français disposeraient bien avec Thales de la technologie radar pour contrer la « furtivité » du F22 et F35, les USA se retrouvent avec des avions ayant les capacités dynamiques des années 80.

    Perso je pense à des défauts de jeunesse, on avait aussi craché sur le rafale pendant un temps, et aujourd’hui c’est l’avion qui étonnamment domine le monde pour le combat aérien (avéré).

    1. bien d’accord avec votre analyse , ceux qui croient que le combat rapproché n’est plus utilisé se bercent d’illusions, d’ailleurs les nations du monde entier s’y entraînent. un combat peu commencer de loin à haute altitude et finir ( souvent)de près à basse et là les qualité dynamiques priment.

  10. « Sans entrer dans les détails techniques…  » Mouahahaha. Depuis quand vous entrez dans les détails technique. Surtout en avionique. Il semblerait que Gizmomo ne veuille pas mourir et continue dans la n’importe-naouaque. Lol. Heureusement ça ne coûte pas trop cher.

  11. Sur Wikipedia, on parle d’un investissement 396 milliards de dollars et non 1000 milliards.
    ça reste quand même un programme démesuré et non rentable.

    1. 1000 milliard serait une estimation rassemblant les coûts de la recherche et développement, le prix d’aquisition des milliers de F35 par les USA et l’entretien des avions sur une période de 40 ans.

  12. Tu lis les commentaires et là… BAM ! La claque tu comprends que les pilotes de chasse de plusieurs armées s’invitent ici et échangent sur leur machines… Ou alors l autre solution c est que des petits trous du cul s’imagine en connaître un rayon juste en lisant wiki …

  13. Merci de cette dernière remarque … en effet il est intéressant de voir ce que disent les pilotes …

    Désolé c’est en anglais … l’auteur a piloté des F-16 et des F-18 avant de devenir écrivain … je vous traduit le titre : « Pourquoi l’article F-16 contre F-35 est de la merde »

    Voici le lien, si vous voulez de la réalité technique vous en aurez ici :
    http://fightersweep.com/2548/f-35-v-f-16-article-garbage/

    En français cette fois la réponse de l’armée américaine à cette « affaire » :
     » L’armée de l’air américaine a souligné mercredi que le tout nouveau et très coûteux avion de combat F-35 surclassait bien au combat le robuste et éprouvé F-16, malgré un témoignage de pilote très critique sur les capacités comparées des deux avions.

    « Il y a eu de nombreuses occasions ou des groupes de F-35 ont engagé des groupes de F-16 en simulation de combat, et les F-35 ont gagné chacune de ces rencontres, grâce à leurs capteurs, leurs armements et leur technologie furtive », a précisé mercredi dans un communiqué l’armée de l’air (US Air Force).

    Le F-35 est le programme d’armement le plus cher de l’histoire américaine, avec un coût explosant à 390 milliards de dollars, sans compter quelque sept ans de retard.
    Le site américain « War is Boring » a publié cette semaine le compte-rendu sévère d’un pilote de F-35 après un exercice de combat rapproché contre un F-16 en janvier en Californie.

    Les deux avions se sont livrés à une série de manœuvres brutales pour tenter d’abattre au canon leur adversaire, mais le F-35 a constamment manqué « d’énergie » pour réaliser ces manœuvres, perdant ainsi face au F-16, selon le compte-rendu.
    L’armée de l’air n’a pas démenti le compte-rendu du pilote, mais a souligné que le combat rapproché ne figurait pas au programme théorique de cet avion furtif multitâches.

    La technologie du F-35 « est destinée à engager, viser et abattre l’ennemi depuis de longues distances, pas nécessairement en situation de combat visuel », a souligné l’US Air Force.
    « Les tests opérationnels et de développement continuent. Il est trop tôt pour tirer des conclusions finales sur la capacité à manœuvrer l’appareil », a également souligné le général Jeffrey Harrigian, chargé de l’intégration du F-35 au sein de l’US Air Force.

    Le F-35 n’est pas encore en service dans les forces américaines. Les Marines devraient être la première force américaine à le déclarer opérationnel, peut-être dès cet été. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité