Il pense attaquer un VTC et se retrouve face à un policier !

taxi vtc

Nouveau fait divers, symbole des tensions importantes entre chauffeurs de taxi et VTC (Uber en tête). À Lyon dans la nuit de vendredi à samedi, un chauffeur de taxi s'en est violemment pris à ce qu'il pensait être le véhicule d'un chauffeur UberPop. Malheureusement, il s'agissait de la voiture d'un policier hors service.

Vendredi, vers 1h50, à l’intersection du quai Général Sarrail et du cours Lafayette dans le 3ème arrondissement de Lyon, un chauffeur de taxi d’une quarantaine d’années a été interpellé. Accompagné d’autres individus, l’homme est soupçonné d’avoir lancé des projectiles en direction d’une voiture d’un officier de police qui n’était pas en service au moment des faits.

Persuadé de se trouver face au véhicule d’un chauffeur UberPop – le service qui permet à tout un chacun de devenir chauffeur pour Uber -, les dégâts occasionnés étaient nombreux : toit enfoncé, déflecteur gauche brisé, une pierre a même été saisie à l’intérieur de l’habitacle. L’homme a été interpellé quelques minutes après les faits, alors qu’il tentait de faire stopper le véhicule du policier, non sans commettre de nombreuses infractions routières.

Le chauffeur de taxi devait comparaître lundi… À suivre !

Tags :Via :Lyon Mag
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Apparemment ce champion hors catégorie n’aurait écopé que de 8 mois avec sursis.
    Donc, dans ce pays, on peu agresser qui on veut pour avoir ce qu’on veut et on ne risque rien. C’est toujours bon à savoir..

    1. Oui par contre j’ai lu ailleurs que les peines à l’encontre des conducteurs Uberpop sont beaucoup plus sévères. Il faut croire qu’en France nos gouvernants se couchent devant le lobby des taxis !

    2. non dans ce pays la justice est à géométrie variable et en fonction de l’air du moment, et les connexions entre le judiciaire et l’exécutif sont de plus en plus évidentes.

      Maintenant sortis des urbains egocentré sur leur portefeuille et plus attachés au néo libéralisme US qu’aux travailleurs indépendants de ce pays, la plupart des gens finiront par comprendre que lutter contre UBERPOP (et autres équivalents comme amazon) est une nécessité.

      1. Je pense que la majorité des gens ne sont pas forcément pour Uber mais pour un meilleur rapport qualité/prix/agréabilité/accessibilité. Pour un meilleur comportement des taxis et la modernisation de leur service en somme. Sauf qu’avec leur comportement, ils ont fait fuir tout le monde.
        Uber à lancé un pavé dans la marre et ce n’est pas plus mal non plus.
        Après, effectivement, la politique est à géométrie variable, tiraillés entre les lobbies et leur soucis de ré-élection.

  2. En tout cas c’est pas demain la veille que je prendrai un Taxi en France. Je préfère marcher sous la pluie plutôt que de les gaver ces mafieux.

  3. Je pense plutot que le flic faisait justement du uber pendant son jour de congé
    Donc le taxi avait pas tord

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. La justice ne pense pas, elle se base sur des faits mon ami. Et rien n’excuse la violence. Le taxi n’a pas à faire justice lui-même. Donc le taxi avait tord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité