L’Île de France roulera bientôt en bus électrique

bus électrique

C'est un projet de longue haleine mais si l'on veut préserver notre environnement, il faut réduire les émissions de produits nocifs, et cela passe par des flottes de véhicules plus propres. En Île de France à partir de 2016, le STIF testera le bus électrique BlueBus de Bolloré sur une première ligne.

Le Syndicat des Transports d’Île de France (STIF) a annoncé que la ligne 341 – Charles de Gaulle-Etoile à la Porte de Clignancourt via Clichy et Saint-Ouen – serait bientôt équipée de quelques 20 véhicules BlueBus. Le groupe Bolloré avait remporté l’appel d’offre en Décembre 2014 mais le projet avait pris quelques longs mois à démarrer.

Commandés par la région et le STIF, ces bus sont des versions modifiées du BlueBus original, avec une longueur de 12 mètres et une capacité équivalente à celle d’un bus thermique : « Il s’agit d’une première en Europe avec une flotte de cette taille« , annonce le communiqué officiel.

Deux autres lignes devraient passer au tout électrique, les 21 et 147. D’ici mi-2016, RATP et STIF espère avoir 600 bus hybrides en service, dont ces lignes totalement électriques. Mais à terme, l’objectif est bien de n’avoir plus que des bus électriques et/ou au bio gaz.

Tags :Via :Le Blog Auto
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. pourquoi ne pas revenir aux trolleybus du siècle dernier ?
    – c’est électrique.
    – il n’y a pas de couteuses et polluantes batteries.
    – c’est nettement moins cher.
    .
    ah oui, il y a un inconvénient : bolloré ne s’en mets pas plein les fouilles.

  2. Pourquoi ne pas utiliser des carioles à Chevaux ?
    C’est Bio et peu couteux. On peut remplacer les chevaux aprés de longues années d’exploitations et ils ne mangent que du bio !
    Troll off

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité