Innorobo : Leena, le nouvel étendard des robots humanoïdes français ?

Leena de Cybedroid - le nouveau robot humanoïde français

Après un teasing digne de grands groupes comme Apple, Cybedroid, la petite start-up limousine a présenté pour la première fois son tout nouveau robot, Leena. Ce petit humanoïde de la taille d'un enfant possède quelques atouts inédits qui pourraient faire la différence.

Après avoir présenté leur robot Aria sur ce même salon il y a quelques années, c’est au tour de Leena d’y faire ses premiers pas, en exclusivité à Innorobo. Maintenant qu’Aldebaran Robotics quitte le giron français, Cybedroid a tendance à reprendre le flambeau du robot humanoïde français dans le coeur des passionnés. Certes, il ne faut pas oublier d’autres projets très avancés comme InMoov ou Poppy qui possèdent également des innovations dont le pays peut être très fier !

Leena a la particularité de cumuler jambes et roues. Avec ces dernières semblables à des rollers, Leena gagne en rapidité dans ses déplacements. Mais le fait de posséder également des jambes bien distinctes permet au robot de franchir des obstacles. Autre fait marquant, la coque du robot se referme avec des fermetures éclair. Cela lui permet de rappeler ses origines française et sa haute couture, on jurerait que Leena porte des bas-résille. Mais la véritable valeur d’une telle coque, en plus de pouvoir la personnaliser avec d’autres couleurs ou matières est de pouvoir accéder à l’intérieur du robot. Tout comme son logiciel, la partie matérielle est ouverte et chacun un peu bricoleur peut retoucher le robot à son bon vouloir.

L’arrivée du robot fut fastidieuse. Fabien Raimbault, président de Cybedroid, nous a avoué avoir eu très peur car quelques heures avant l’ouverture du salon lyonnais, le robot était encore sur Limoges où les ingénieurs de l’entreprise tentaient de réparer les dégâts d’un incident suite à un mauvais branchement avant le départ pour Lyon. L’équipe autour du robot fut même contrainte, lors du salon, à user du fer à souder et à changer quelques pièces pour pouvoir garder le rythme des démonstrations tout le long des 3 jours d’Innorobo. Cela rappelle que Leena est encore un prototype, certes avancé mais encore en phase Alpha. Il semblerait que sa commercialisation soit prévue à la fin de l’année.

Pour rappel, Cybedroid est né suite au remarquable travail effectué sur des robots amateurs au sein de l’association Caliban. Cette association organise des rassemblements réguliers à travers l’ensemble des pays francophones comme les désormais célèbres Aperobots qui ont lieu chaque mois dans chaque antenne de l’association. Quelques membres ont développé deux robots, Caliban puis Cybrina, qui ont fini par se rapprocher de robots professionnels. C’est ainsi que ces projets amateurs ont fini par devenir payants à travers leur nouvelle entité, Cybedroid.

Continuez à nous suivre sur Innorobo à travers nos live sur Periscope (compte @scr33tch).

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. autant je vois l’intérêt des robots et de la recherche robotique autant j’ai franchement du mal avec cette obsession pour la forme humanoïde …

    Et le jours ou nous auront tous des esclaves robotique à forme humaine je me dit que ça va sérieusement poser problème …

  2. ok.. les startups, tout ca tout ca, les brevets, les investisseurs .. très bien.
    perso, je suis quand même beaucoup plus impressionne par ça :

    http://www.inmoov.fr/ !

    le gars est francais, il est tout seul et il a 0.0000001 % du budget des gars qu’on voit ici et qui ont en plus faillit exploser le robot le jour de la présentation.pas très sérieux.

    1. Je pense que vous ignorez les origines meme de cette aventure ainsi que le budget extrement restreint aynt permis d aboutir a ce type de machine. Le projet Inmoov est magnifique mais n a pas du tout les memes objectifs. Vous semblez oublier que dans cette histoire, cybedroid est la fille de caliban qui a ete la premiere association a promouvoir le libre dans le monde de la robotique. Opposer Inmoov et caliban n a aucun sens car les deux poursuivent le meme objectif et cybedroid est une entreprise juste pour avoir plus de moyens afin d atteindre l objectif plus vite. Quant a dire que le robot a faillit exploser c est nimporte quoi : justement il fonctionnait mal car des systemes vitaux ont ete mis a l ecart afin de ne presenter aucun danger car le robot n est pas encore finit, il est encore en r&d. Je prend labparole parole pour la simple raison que je suis le president de l association Caliban et le pdg de Cybedroid. Vos propos sont injustes et infondes. Nous avons toujours defendu le libre et l initiative personelle. Venez donc aux aperobots pour en parler afin desavoir reellement de quoi il retourne avant de juger comme vous le faites

      1. ok. je suis tout a fait desolé dans ce cas. Merci beaucoup pour avoir pris la parole et répondu.
        meme si je me sens un peu honteux d’avoir fait une conclusion rapide , je viens apporter dans ce cas toute ma sympathie et mon support a ce projet .
        Je suis alle un peu vite en effet car j’ai vu quelques projets sortir ces dernières années qui étaient quand meme bien dans un autre etat d’esprit ( pas open, tres « startup » , plutôt pour prendre des fonds d’investisseurs… )
        bonne continuation ( on se croisera peut etre un jour, le monde est petit :) qui sait. Je pourrai alors m’excuser de vive voix.

  3. j’en profite si vous repassez monsieur le pdg :) je suis assez curieux de connaitre le pourquoi de cette obsession de la forme humanoïde chez les concepteurs de robots en général ? le challenge ? ou quoi ?

    Une autre forme ne serait elle pas plus efficace et ou peut être même moins compliquée a construire ?

  4. @ div.giz :

    Pour répondre à vos questions, le choix de l’humanoïde comme form factor pour des robots destinés à évoluer à nos cotés n’est pas un caprice ou un challenge mais bien un choix raisonné et pragmatique. Il va de soi que ce format n’a aucun sens pour aller explorer d’autres planètes ou partir en terrain hostile mais il est le meilleur, et de loin, pour vivre à nos cotés. En effet, tout dans la société a été conçut pour être exploité par une morphologie de type humaine : cafetière, escalier, automobile, tronçonneuse…etc. Il suffit de voir les difficultés qu’éprouve une personne souffrant d’une altération de cette morphologie typique pour s’en convaincre car nous parlons alors d’handicapés. Il suffit qu’il nous manque un doigt pour ne plus pouvoir évoluer dans notre environnement sociétal sans contrainte. Ainsi donc, pour faire abstraction de ces difficultés, un robot doit nous ressembler au niveau morphologique (l’apparence, ça c’est une autre histoire) ce qui implique un certain nombre de doigts, des genoux, un bassin, des épaules…etc. Bref, la question ne se pose pas, dans une société humaine, la forme optimale est humanoïde. Par ailleurs ce type de machine permet d’éviter d’avoir à robotiser l’ensemble de nos appareils et donc éviter de devenir dépendant de nos machines. Je m’explique : robotiser toutes sorte de machines, c’est ajouter de la complexité donc autant de sources de pannes supplémentaires. Un robot aspirateur a plus de chance de tomber en panne qu’un aspirateur standard pour la simple et bonne raison qu’il est plus complexe. Or si la partie « robotique » de votre robot aspi est en panne, il vous est impossible de passer l’aspirateur. En revanche, si votre humanoïde utilisant l’aspirateur familial est en panne, vous pouvez quant même le passer. Vous n’êtes pas dépendant et donc gardez le contrôle de votre environnement. Bien sur, ceci n’est qu’un exemple mais peut être généralisé à loisir ! Synthétiquement, ce n’est pas à notre société de s’adapter aux robots mais bien aux robots de s’adapter à notre société et la façon optimale de le faire est d’adopter une morphologie humaine puisque TOUT a été conçut pour elle 😉

  5. Enfin, pour ceux qui emmétraient des doutes concernant notre action, je ne peux que vous inviter à lire l’article suivant. Caliban et Cybedroïd sont indissociables car tous deux œuvrent pour la robotique libre (caliban via le réseau et cybedroid via les ressources financières). Pour couper court aux interrogations, je suis fabien raimbault et j’en ai rien a taper de la gloriole, juste que vous sachiez que vous pouvez me poser vos questions et que vous aurez des réponses franches et directes concernant l’assoc et l’entreprise directement avec moi. Car, en fait, les amateurs m’intéressent bien plus que les investisseurs 😉

    http://www.makery.info/2015/07/06/aperobot-la-robolution-diy-autour-dun-verre/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité