Julian Assange demande asile à François Hollande… et essuie un refus !

Julian Assange

Les récentes révélations d'espionnage ont eu d'impressionnantes conséquences. Celles-ci ont aussi mis les "lanceurs d'alertes" dans de fâcheuses positions. Edward Snowden et Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, sont par exemple aujourd'hui dans une situation difficile. Ce dernier vient d'ailleurs de demander asile à François Hollande.

Dans son long article – à lire en intégralité sur Le Monde -, Julian Assange évoque sa vie, depuis 2010 et la publication de cette atroce vidéo montrant le massacre de plusieurs civils, dont deux employés de Reuters, et les graves blessures de plusieurs enfants par des soldats états-uniens en Irak.

WikiLeaks a pourtant été fondé en 2006, avec quelques révélations – qui lui auront d’ailleurs valu de nombreux pris et nominations. Mais depuis ce jour, la vie Julian Assange et des employés de WikiLeaks aura été un long calvaire, toutes les institutions états-uniennes s’en prenant à eux.

L’homme n’aura pas d’autre choix que de demander l’asile au sein de l’ambassade d’Equateur à Londres, en juin 2012, pour éviter une très probable extradition vers les États-Unis. Malheureusement, aujourd’hui, le Royaume-Uni refuse toujours de reconnaître cet asile et de garantir sa non-extradition. Idem pour la Suède. Et ce alors même que Julian Assange n’a été formellement accusé d’aucun crime ni délit dans aucun des deux pays.

Depuis toutes ces années, il craint pour sa vie, et cherche aujourd’hui un gouvernement qui lui accorderait cet asile salvateur. L’appel lancé par la ministre de la justice et garde des sceaux Christiane Taubira, et relayé par des dizaines d’autres personnalités a bien été entendu :

En m’accueillant, la France accomplirait un geste humanitaire mais aussi probablement symbolique, envoyant un encouragement à tous les journalistes et lanceurs d’alerte qui, de par le monde, risquent leur vie au quotidien pour permettre à leurs concitoyens de faire un pas de plus vers la vérité.

Elle enverrait aussi un signal à tous ceux qui, de par le monde, saisis par l’hubris, trahissent leurs valeurs en s’attaquant incessamment aux citoyens qui s’y refusent.

La France a longtemps été porteuse d’espérance et de singularité pour de nombreux peuples et individus de par le monde. Ses mythes nourrissent encore aujourd’hui bien des enfances. Mes liens avec ce pays ne sont pas seulement idéels. De 2007 jusqu’à la perte de ma liberté en 2010, j’y ai résidé. Nos structures techniques y sont encore installées.

Avant de conclure, plein d’espoir :

Seule la France se trouve aujourd’hui en mesure de m’offrir la protection nécessaire contre, et exclusivement contre, les persécutions politiques dont je fais aujourd’hui l’objet. En tant qu’État membre de l’Union européenne, en tant que pays engagé par toute son histoire dans la lutte pour les valeurs que j’ai faites miennes, en tant que cinquième puissance mondiale, en tant que pays qui a marqué ma vie et qui en accueille une partie, la France peut, si elle le souhaite, agir.

La balle est maintenant entre les mains de François Hollande. Le gouvernement osera-t-il accueillir Julian Assange et s’ériger en grand défenseur des lanceurs d’alertes ? Osera-t-il « prendre les rênes et mener les choses en Europe » ?

La réponse n’aura pas mis longtemps à arriver. Mehdi Mebarki, responsable adjoint @Elysee, a relayé la réponse officielle :

« Un examen approfondi fait apparaître que compte-tenu des éléments juridiques et de la situation matérielle de M. ASSANGE, la France ne peut pas donner suite à sa demande. […] La situation de M. ASSANGE ne présente pas de danger immédiat. Il fait en outre l’objet d’un mandat d’arrêt européen.« 

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Bonjour

      @OSEF
      Si tu le dis c’est que ça doit être vrai ! :-)
      Pourquoi ne suis-je pas étonné d’une telle réponse d’une personnalité du PS ?
      Ces gens là prônent la liberté, l’égalité, la parité, l’intégration,…sans jamais se l’appliquer à eux-mêmes ni à ceux qu’ils sont chargés de protéger.
      Un socialiste ça pérore pendant des heures sur des problèmes futiles qui n’intéressent qu’eux mais c’est incapable d’être GRAND !
      Monsieur le ministre SAPIN (pas élu) s’offusque presque que l’on demande leur avis aux grecs via un référendum. Alors qu’en tant qu’homme de gauche il devrait se réjouir que l’on demande son avis au bas peuple !
      Monsieur le président de la République française HOLLANDE est prêt à héberger, à nourrir et à soigner des milliers d’immigrés en situation légale ou illégale mais est incapable d’offrir l’asile à un seul homme qui veut juste être protégé. Sa faute ? Avoir révélé les agissements illégaux des pourris qui gouvernent le Monde ! Un tel crime ne saurait donner droit à l’asile dans un paix dirigé par des hommes de gauche !
      Je sais que j’ai raison de ne pas voter socialiste :-).

      A+

      Olivier

  1. il faut dire que hollande est déjà très occupé avec ses folles : ségolène, valérie et julie et qu’il ne veut pas accueillir dans son asile une quatrième personne, même si cette personne lui demande le droit d’asile.
    En plus il est hétéro.

  2. Quelle lâche notre président avec son gouvernement de lopette. Le monde apprend encore une fois que les ricains nous espionne, et François Hollande ne fait rien encore une fois!!! Allo François mais allo quoi!

  3. À Monsieur Lassange,
    Si en Europe on ne vous donne pas l’asile,
    Essayez de le demander à l’ambassade
    Du Perou à Londres, essayez! Qui ne risque rien ne gagne rien…..Courage!

  4. Olivier !
    Tu es mon jumeau cérébral !
    Je n’aurais pas dit mieux.
    Mais tu sais qu’on est une minorité à avoir des pensées libres et justes.
    Les autres sont des enclaves des partis.
    Ils sont incapables d’avoir une pensée individuelle.
    Et un jour de leur vie, ils ont un soubresaut et s’aperçoivent qu’ils ont été bernés, moutonnisés.
    Et c’est trop tard, voire, bien fait pour eux !
    Je suis tellement écœuré par ce pays et sont système que je vie ailleurs, dans un pays très différent.
    Il n’est pas parfait. Mais j’y trouve le bonheur et la sérénité.

    1. 1 ) Tout le monde pense comme Olivier, descend de ton piédestal.
      2) C’est simple de se moquer des “enclaves des partis” quand on fuit loin, le temps que les choses changent.

      Sur ce,
      Bisou.

      1. Double calotte intersidérale, coup droit – revers sans même qu’il ait pu toucher la balle.
        A un tel niveau c’est de la joaillerie.

  5. Moi je suis d’accord avec OSEF ! Chacun chez soi qu’on s’occupe déjà de nos problèmes et seulement après on regardera ailleurs c’est pas une poubelle ici et on est pas assistant social (et pour info c’est débile de vouloir faire le grand vengeur masqué en critiquant OSEF mais il donne juste son opinion personnelle qui ne regarde QUE lui personne et surtout pas lui n’a demandé votre avis par rapport a son propre commentaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité