Implant Party : faites vous implanter une puce NFC sous la peau

puce NFC

Et demain, tous pucés ? La France vient ainsi d'accueillir il y a peu sa première "Implant Party", un évènement au cours duquel il fut possible de se faire implanter une puce NFC sous la peau, dans le but avoué de se faciliter le quotidien grâce à la technologie.

Nous arrivant des pays scandinaves, la tendance des puces implantées sous la peau investi désormais la France. Résultat : on a vu se dérouler en juin dernier dans le cadre de l’opération Futur en Seine à La Gaîté Lyrique une « Implant Party », durant laquelle les plus téméraires ont pu se faire implanter une puce NFC, leur permettant par la suite d’interagir avec les équipements compatibles. A partir de là, libre à eux d’effectuer un paiement, de déverrouiller une serrure compatible, un smartphone, grâce à leur corps. Et ce ne sont là que des exemples.

Facturée 200 euros, l’opération de pose d’implant sous la peau (l’implant étant à peine plus gros qu’un grain de riz), effectuée par un professionnel du perçage, se déroule dans un environnement stérilisé. Elle est apparement indolore. Et si on souhaite le retirer ? Et bien, c’est possible, bien que peu courant. Moralité : si l’idée de sauter le pas vous trotte dans la tête, pensez à aux conséquences. Même si la perspective est sacrément sexy !

Tags :Via :begeek
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Aujourd’hui, ça en choque plus d’un ! Dans 20 ans c’est l’inverse qui étonnera les habitants des zones « riches » ! En effet ce système (ou un de ses dérivés) permettra de limiter les fraudes à tous les niveaux dans la société et, ainsi perçu comme un outil « social » sera parfaitement adapté aux nouvelles donnes du 21e siècle.

      1. Sauf si tu implantes des puces en profondeur, et qu’il faille tuer le possesseur ou que tu fasses des puces qui se détruisent au contact de l’air mais et ne restent viables que dans un milieu aqueux (entre autres, car il y a des tas de manières de sécuriser un tel implant, même si rien n’est valable à 100 % il sera toujours plus difficile de contrefaire ce genre de choses que des papiers).

        1. Suffira de pirater les données dedans sans même l’atteindre, puisque c’est du NFC, technologie sans fil donc piratable à distance, et très grande en utilisant des antennes NFC hein.

    1. C’est un début technologique pour un monde à la big Brother, il y a un danger pour les libertés à utiliser une puce NFC RFID comme moyen d’identification et de paiement cela correspond exactement au futur système économique mondial annoncé dans la bible ; l’apocalypse chapitre 13 verset 16 il y a plus de 2000 ans :

      « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front et que personne ne puisse acheter et vendre sans avoir la marque le nombre de la bête ou le nombre de son nom, c’est ici la sagesse! Que celui qui a de l’intelligence compte le nombre de la bête ; car c’est un nombre d’homme et ce nombre est six-six-six. »

      Regardez comment fonctionne un code barre, le 6 6 6 est déjà caché partout sur tous les produits de consommation que nous achetons, même sur votre nouvelle carte d’électeur (pour les Français) ! Ce sont les 2 petits traits (barre de garde ou guard bar en Anglais) à gauche du code-barres, du milieu, et à droite qui en langage code-barres visuellement donne le 6, les chiffres de la partie droite du code barre ne sont pas cryptés, si vous avez un 6 au-dessus vous avez systématiquement les 2 petits traits comme pour les guard bar = 6, regardez les barres codes qui sont chez vous pour vérifier (pour quelle raison occulte cette norme a été validé dans le monde entier?). Je n’invente rien, encore simple à vérifier sous Google avec des dessins pour mieux comprendre (en tapant : barre code et 666, puce RFID verychip ) …

      après le futur krach économique à cause de la dette et des crises on va passer au mode d’argent électronique (plus de billets et de liquide) puis à la nano puce RFID implantée sur la main droite ou le front au nom de la sécurité et de la santé pour les épidémies (avec une modification faustienne de notre ADN en bonus) il faudra faire le bon choix …
      science sans conscience n’est que ruine de l’âme.
      «Le monde est dangereux à vivre ! Non pas tant à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et laissent faire.» Albert Einstein

  2. Des tas de manières de sécuriser et des tas de manières de contourner, aucun système n’est sur a 100% et les criminel quand ils ne sont pas a la pointe de la technologie , n’hésite pas a utiliser des moyens extrêmes .

    enfin bon moi je suis pour l’utilisation de ce genre de techno à condition que ça ne servent pas a nous fliquer un peut plus …. par contre je dirait que c’est un peut prématuré de ce faire implanter aujourd’hui , mais bon il faut bien des beta testeur 😉

  3. Suffira de pirater ……………… oui, il faudra le matériel, les compétences etc … alors qu’aujourd’hui pour faire des faux papiers qui tiennent à peu près la route (sans système biométrique) il suffit de matériel et de connaissances de base !

    C’est là que se fera la différence, pas sur la croyance qu’on peut faire un système fiable à 100 % mais bien dans la difficulté toujours croissante à le contourner !

    De plus un tel système permettrait d’avoir tout un tas d’infos qui peuvent faire la différence entre la vie et la mort (rhésus, allergies, personnes à prévenir, antécédents divers etc ….)

    Bien sur les adorateurs d’Orwell commenceront à se chier dessus, mais je me souviens à l’époque de l’implantation des premières caméras, le discours était le même, et puis à présent qu’on voit leur efficacité leurs détracteurs sont beaucoup moins virulents !

    1. Bonjour

      @didier cornet
      « et puis à présent qu’on voit leur efficacité leurs détracteurs sont beaucoup moins virulents ! »
      Peux-tu nous prouver que la délinquance et la criminalité baisse grâce à ces caméras ?
      Après si tu parles d’efficacité pour nous fliquer je suis 100% d’accord avec toi :-).
      Les moyens de surveillance ne sont pas là pour la Plèbe.
      Mais pour garantir aux possesseurs du pouvoir d’avoir un coup d’avance sur ceux qui pourraient remettre en cause ce pouvoir.
      Moi aussi j’adore la technologie.
      Mais je sais très bien que les décideurs ne l’utiliseront pas pour mon bien ni le tien.
      Tu as le droit d’aller te faire pucer (comme une vache). Mais ne force pas les autres STP.

      A+

      Olivier

    2. c’est clair que tout le monde sera pucé à terme et que certain serons même pré a payer une petite fortune pour avoir la nouvelle puce a la mode ^^

      n’en déplaise aux super détracteurs d’aujourd’hui , 99,999% ce feront équipé bien avant que cela ne soit obligatoire …

      je voulais juste faire remarquer que l’argument sécuritaire n’est pas bon, car quand assez de gens seront équipé il ne fait absolument aucun doute que les criminel de tout poil, loin d’être stupide, s’adapteront comme il l’on toujours fait , en utilisant des moyen technologique pour certain , ou juste en franchissant un palier de violence …

      C’est le soucis du toujours plus sécuritaire d’ailleurs …

  4. « Même si la perspective est sacrément sexy ! »

    en quoi ???

    être pucé comme un clebbard ou du bétail trop cool effectivement (en plus faut payer 200 € encore plus cool).

    et sinon le manuel du parfait collabo dénonciateur est fournis avec le puçage en plus ?

  5. Tout le monde n’est pas tout le monde, un cas de généralité qui conçernne que les faibles, à chaque lots de technologies nouvelles on va trouver les moutons qui vont essayer de se retrouver avec, point de non retour à ceux là car ils ne respectent même le présent même..
    Un puce…comme un chien…et ça se prend pour un humain….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité