La Hacking Team victime d’un important piratage

Hacking Team

Hacking Team, une entreprise italienne spécialisée dans la conception d'outils de surveillance et d'espionnage informatique, a été victime d'un important piratage. Au total, 400 Go de données confidentielles - dont le code source de plusieurs logiciels - ont été volés. Une situation extrêmement délicate.

De par ses activités, Hacking Team n’a pas une très bonne réputation. Il faut dire que proposer des outils d’espionnage à l’heure où celui-ci est très régulièrement pointé du doigt n’est pas franchement très engageant.

Galiléo, la dernière version de Remote Control System, « la suite de piratage pour les interceptions gouvernementales » – comme la présente Hacking Team – peut infecter la majorité des systèmes d’exploitation, que ce soit sur un ordinateur, une tablette ou un téléphone portable. Indétectable par les antivirus, RCS est alors capable d’enregistrer les conversations Skype, de voler emails ou SMS, etc.

Si Hacking Team se targue de ne jamais laisser ses outils servir contre des journalistes, travailleurs humanitaires ou à toute fin constituant une violation des droits humains, plusieurs rapports affirment que ses solutions ont été vendues à des dictatures et gouvernements oppressifs.

Peu après ce piratage massif, le compte Twitter de l’entreprise a été renommé, passant de Hacking Team (« Équipe de Pirates ») à Hacked Team (« Équipe de Piratés ») et diffusait régulièrement des liens vers des documents volés. Le compte Twitter de Christian Pozzi, l’un des responsables de la sécurité de l’entreprise, a lui aussi été piraté.

Si ce piratage n’a pas été revendiqué, Christian Pozzi s’était empressé de préciser via son compte Twitter : « Une grande partie de ce que les pirates affirment concernant notre entreprise est faux. Merci de ne pas répandre de fausses informations sur les services que nous offrons. […] Nous sommes en train de travailler étroitement avec la police.« 

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hacking Team n’est pas une équipe mais une société. Pourquoi mettre « La » devant? Vous dites « La Sony » « Le Orange » vous? En somme, vous n’avez aucune idée de ce dont vous parlez et comme d’habitude, vous copiez-collez une info trouvée sur un site sans rien vérifier, expliquer et encore moins approfondir.

    Quant au piratage, il a été revendiqué, contrairement à ce que vous écrivez. Encore une fois, aucune recherche.

    « proposer des outils d’espionnage à l’heure où celui-ci est très régulièrement pointé du doigt ». J’ai beau relire, je ne comprends pas cette phrase…

    « plusieurs rapports affirment que ses solutions ont été vendues à des dictatures et gouvernements oppressifs ».
    Encore faux. Des rapports indiquaient que HT était suspectée de vendre à des gouvernements répressifs mais rien n’avait pu être prouvé. Ce sont les documents dévoilés qui ont confirmé les suspicions. Encore une fois, aucune recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité