Windows Phone est-il déjà mort ?

Windows Phone

Microsoft avait (a ?) de grandes ambitions pour son système d'exploitation mobile. Malheureusement, le licenciement de 7 800 personnes il y a quelques jours semblent clairement un désaveu. Le grand projet de Windows Phone serait-il déjà mort ? Pete Pachal, de Mashable, analyse la situation.

Avant toute chose, il convient de préciser que Microsoft n’abandonne pas sa plateforme mobile. Avec Windows 10, le même code source tournera sur PC, téléphone, tablette et bien davantage. Et la firme de Redmond continuera de fabriquer des appareils Lumia, mais seulement de trois types : haut de gamme, pour entreprise ou entrée-de gamme. Certains analystes y voient là une volonté claire de ne plus être un acteur majeur du marché. C’est un revirement clair pour Microsoft, assez étonnant qui plus est lorsque les Lumia parvenaient parfois à tirer leur épingle du jeu.

Mais les choses ont changé, le marché a évolué, le design aussi… De nouvelles fonctionnalités sont apparues, tandis que les Lumia, eux, sont toujours restés plus ou moins les mêmes. Et il n’y a plus besoin d’être un géant pour réussir sur ce segment. Xiami et OnePlus en sont de parfaits exemples.

Malheureusement, même si de nouveaux Lumia verront bientôt le jour, le destin de Windows Phone n’a jamais été entre les mains de Microsoft. Avoir conçu une interface utilisateur très réussie, avoir offert des accords plus intéressants aux développeurs que la concurrence, avoir mis au point des caméras parmi les plus sophistiquées, rien n’y a fait. Les développeurs n’ont pas mordu à l’hameçon. Sans application, pas d’utilisateurs, et pas d’utilisateurs, pas d’applications. Et ce n’est malheureusement pas près de changer.

Le seul moyen de sauver Windows Phone serait avec Windows 10. Les téléphones seront ainsi bien plus connectés à la plateforme et avec les applications universelles, on peut espérer que les développeurs jouent le jeu et proposent des applications compatibles. Continuum, de son côté, pourrait aussi convaincre les utilisateurs les plus nomades.

Mais il faudrait que les clients donnent une vraie chance à Windows Phone, et avec la retraite à laquelle nous assistons aujourd’hui, il semblerait davantage que le destin de Windows Phone soit scellé. Et sans nouveau utilisateur, difficile d’envisager un avenir pour cet OS mobile…

Tags :Via :Mashable
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Hé le rédacteur, t’es un abruti ou tu cherches à faire le buzz et le concours au clic ?
    Microsoft a parlé de licencier les ex-employés nokia de la branche hardware. Qui a parlé qu’il licenciait les développeurs de WM? T’as fait une enquête dans un papier carambar ?

  2. Non mais Morgan, vous n’avez rien compris ! C’est pas possible d’écrire un billet comme ça, va falloir le supprimer, c’est de la désinformation là !

    Reprenez vos recherche et corrigez ça, c’est pas bon tu tout !

    Microsoft recentre son offre pour faire en sorte qu’il y est moins de confusion parmi les clients. Et Windows 10 arrivant il faut bien moins de développeurs, moitié moins a vrai dire.

    Moins de mobile, moins de code à fournir, on taille dans les effectifs, c’est normal et logique. Il n’est pas question de mort de quoi que ce soit!

    De plus les nouveaux flagships arrivent cette année. Lumia est loin d’être mort !

  3. Autant j’adore lire Ubergizmo, autant il serait bon d’éviter de laisser les commandes aux stagiaires. Outre les fautes c’est truffé d’inepties. Non seulement Microsoft est entrain de développer Windows 10 mobile qui est attendu pour la rentrée, mais la firme a également mis en place les Projet Astoria et Islandwood. Ces projets vont permettre aux développeurs d’adapter simplement leurs applications pour les transposer sur Windows 10. Pour finir comment peut on écrire qu’il n’ya pas d’applications ? Le Store en est à 550 000 avant l’arrivée de W10, c’est pas ce qu’on peut appeler le vide absolu. Tout en sachant qu’une fois le W10 cross plateforme en place le développement d’une app universelle pourra potentiellement toucher 1 milliard d’utilisateurs. Cette suppression de postes signifie simplement que MS va réduire son activité de production de téléphone et a déjà noué des partenariats avec d’autres firmes pour la production de Windows phone. Pour finir rappelons qu’un simple coup d’oeil sur les études Kantar permet de voir que Windows phone gagne du terrain sur la plupart des marchés européens.

  4. C’est quoi le but de cet article?
    Annoncer la mort de Windows Phone sans se renseigner? Essayer de discréditer cette plateforme?
    Et résumer un article de 3 pages en une demi page? (depuis le site mashable).

    Microsoft a intégré 30.000 personnes en achetant Nokia. Ils ont ensuite licencié 18.000, puis maintenant 7.800. C’est triste pour ceux qui perdent leurs jobs, mais le nombre de salariés supplémentaires suite au rachat est toujours de + 4.200 salariés.

    De plus, avant la sortie de Windows 10 il fallait une personne pour développer les apps officielles sur Windows et une autre sur Windows Phone. Maintenant une seule personne suffit avec Windows 10 vu que c’est le même code, donc besoin de moins de salariés si moins de code à faire, mais toujours autant d’app sur les stores.

    Et de quelle retraite parlons nous?
    Windows Phone continue d’intéresser et continue d’augmenter…
    Il suffit de se renseigner auprès de l’organisme Kantar :
    http://www.kantarworldpanel.com/fr/smartphone-os-market-share/
    En Italie par exemple, windows phone est passé devant iOS, au brésil pareil (http://wmpoweruser.com/idc-windows-phone-outsold-iphones-in-brazil-in-q3-2014-but-still-a-small-fraction-of-the-market/), et dans le reste du monde je n’ai encore jamais entendu que le sors de windows phone était « scellé » !

    Alors oui, une vague de licenciement fait toujours craindre le pire, mais étrangement Microsoft ne s’est jamais aussi bien porté depuis que Satya Nadella a entamé la restructuration de l’entreprise, qui inclus, ENTRES AUTRES, des licenciement, pour un développement plus rapide, plus constructif et plus innovant.

    1. et une raison de plus permettant de dire que cette article a été écris sans réflexion et sans fondement :

      Microsoft lancera 6 nouveaux téléphones par an à partir de maintenant afin d’éviter d’inonder le marché des Lumia et de perdre tout le monde avec tous ces numéros (520, 530, 620, 800, 820, 830, 930, 1050, etc….)

      http://www.phonearena.com/news/Bloomberg-Microsoft-to-launch-no-more-than-6-new-smartphones-per-year-from-now-on_id71335

  5. merci pour les precisions apportées dans les com’ précédentes..! il me semblait bizarre aussi, qu’après avoir sorti W10, multiplateforme, interconnecté avec ses différents support et surtout très abouti, Microsoft jette son projet à la poubelle..!

  6. MDR, pardon.
    Je suis Mdr de voir les adorateurs WP se retrouver aujourd’hui confrontés au même problème que BlackBerry.
    L’OS est bon voire excellent, il n’y a pas beaucoup d’applications mais bon, faut pas exagérer quand-même, l’essentiel est là, les devices sont superbes, etc.
    Mais ? Ben c’est pas compliqué ma bonne dame : c’est le marché qui décide, fournisseurs d’accès, médias et investisseurs en tête !
    Vous auriez beau avoir le meilleur (un Blackberry Passport par exemple avec en plus la compatibilité au Google Store) que vous n’auriez aucune chance !

    Le monde ne voit plus qu’Android et iOS ! Et c’est un phénomène mécanique qui n’est pas prêt de changer (faut dire, ça simplifié beaucoup de choses et ça autorisee de sacrées économies d’échelle pour tout le monde), un peu (beaucoup) comme sur le marché informatique : Windows et Apple !

    Ne rêvez pas, les OS « autres » n’ont plus aucunes chances, même s’ils sont largement supérieurs

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. A ceci près que les parts de marché de WP sont aux alentours de 11% en Europe (IOS est à 18), alors que celles de Blackberry naviguent entre 0.1 et 0.2%. Ce qui n’est pas la même perspective. Sans compter qu’un OS soutenu par Microsoft n’a pas le même poids qu’un OS soutenu par Blackberry. Il y’a de la place pour un 3eme OS, puisque d’après les panels Kantar WP progresse en parts de marché.

  7. Il n’est pas mort le renard , bien plus simple et clair que ses concurrents performant , rapide , unifier , pas de paramétrages sorciers , clair net et pour le travail une vraie messagerie , dont l’interface est limpide en rapport avec ses concurrents , vivement la version définitive WP 10 , dans tous les cas l’osmose est parfaite avec Windows10 desktop , merci Microsoft d’être toujours et de nouveau en tête de la plus grande course du monde 😉

  8. Journalisme 2.0

    Se voulant a la fois informatif et d’opinion, réactif et ultra productif…le nouveau journalisme du net est un condensé de tweet. C’est moderne, tendance et socialement à la pointe.

    Tout cela c’est pour l’image si chère à une société libérale.

    En réalité, on obtient des articles bien trop abondants, basés sur un principe de précipitation. Pourvu d’attraper l’attention de la masse, on peut écrire n’importe quoi. Un titre catchy suffira bien.

    Les journalistes du net 2.0 c’est avant tout des compteurs d’opinions faciles et personnelles.

    Bref…un boulot de fainéant patenté ?

    Je dis cela car l’article est une pure conjecture. Aucun intérêt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité