Ce soir : un feu d’artifice d’informations sur Pluton

nocturne cité de l'espace Pluton

Depuis hier, notre vision des petits corps du système solaire est perturbée. Si vous avez lu l’article sur Pluton, vous savez que les scientifiques sont surpris de voir si peu de cratères à la surface de la planète naine. Ils s’attendaient à la voir criblées de cratère et ils ont eu la surprise de découvrir de grandes étendues plates ce qui signifie qu’il y a eu une activité géologique récente ! Mieux encore, il y a des montagnes, des falaises, des canyons…

La sonde New Horizons a parcouru 5 milliards de kilomètres en 9 ans pour survoler Pluton et nous apporter des informations sur ce petit corps situé au-delà de Neptune.

Pour John Grunsfeld, directeur des missions scientifiques de la NASA et ancien astronaute :

« La mission avait 9 ans pour fabriquer de grandes attentes sur ce que nous allions voir pendant l’approche de Pluton et Charon. Aujourd’hui, nous avons reçu un premier échantillon des trésors scientifiques collectés durant ces moments critiques, et je peux vous dire que cela surpasse très largement toutes nos espérances »

Mais qu’est-ce que ça signifie ?

En une seule image, les scientifiques se sont retrouvés face à des tonnes d’informations intéressantes à comprendre et à décrypter : Pourquoi Pluton n’est-elle pas criblée de cratères ? Quels processus sont à l’œuvre ?  Pourquoi Pluton est-elle si différente de nos attentes ? Quelles sont les implications ? Combien de temps cela va prendre pour tout analyser ? Et ensuite, on  va faire quoi ? Etc.

Pour trouver une réponse à toutes ces questions, je serai aujourd’hui à la Cité de l’espace à Toulouse (vous pouvez m’y retrouver si vous êtes dans le coin), où il y aura un plateau d’invités prestigieux qui savent rendre accessible l’astronomie aux communs des mortels dont je fais partie.

Un évènement rarissime

D’habitude, je ne parle pas des événements trop locaux, mais cette fois, celui-ci est tellement rare et qualitatif que je ne saurais trop vous conseiller de le suivre par tous les moyens possibles.

La Cité de l’espace à Toulouse a convié un plateau avec la crème de la crème pour expliquer les images de Pluton et Charon. Il y aura notamment Philippe Gaudon, le chef de projet Rosetta au CNES ; l’incroyable Sylvestre Maurice, astrophysicien de l’IRAP qui est aussi responsable de la Chemcan sur Curiosity ; Mickael Toplis qui participe en tant que scientifique pour la sonde Dawn de la NASA (qui observe la planète naine Céres) ; Jean-Pierre Lebreton, responsable scientifique de l’ESA pour la mission Huygens sur Titan ; Henri Reme, chercheur sur les missions cométaires ; Jean-Jacques Favier, astronaute CNES pour les missions d’exploration habitées ; la fantastique Guylaine Quitté, cosmochimiste à l’IRAP et spécialistes des petits corps.

Comment suivre cet évènement ?

Le mieux, c’est encore d’aller directement à la Cité de l’espace. Surtout qu’aujourd’hui, c’est le dernier jour pour tester des expériences plutoniennes amusantes qui permettent de mieux comprendre ce système lointain. Ensuite, il y a une nocturne jusqu’à 23 h avec un feu d’artifice (un vrai) au moment de la fermeture. Et si vous travaillez aujourd’hui et que vous arrivez après 19h, le tarif est réduit. La conférence aura lieu à 22 heures, dehors au milieu de la reproduction du système solaire.

Et si vous n’êtes pas à Toulouse (personne n’est parfait), vous pouvez suivre sur Twitter le livetweet de la Cité de l’espace qui débutera à 22h (même si toute la journée, il y aura des intervenants qui viendront nourrir le débat sur Twitter). Et vous pouvez aussi me suivre, j’essaierai de vous donner des infos au fur et à mesure.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Noredine, y a de la gélatine de porc dans les chamallow ou je me trompe! Si dans les tiens y en a pas , donne moi la marque direct. Et sinon merci à toi de nous transmettre ta passion pour le cosmos. Bonne continuation. Ps: je serais pas loin de Toulouse, de dimanche à mercredi et j’aurais bien voulu parlé avec toi des mystères de l’univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité