Le fermion de Weyl pourrait rendre nos ordinateurs surpuissants !

Fermion de Weyl

Les physiciens théoriciens ont depuis longtemps postulé l'existence d'un certain nombre de particules. Certaines ont pu être observées - on pense tous au fameux boson de Higgs -, d'autres non. Le fermion de Weyl existait théoriquement depuis 85 ans. Cette particule élémentaire vient enfin d'être visualisée en laboratoire.

En 1929, Hermann Weyl prédisait l’existence de ce composant élémentaire de la matière. Il aura fallu un cristal très particulier composé de tantale et d’arsenic pour que cette équipe de l’Université de Princeton parvienne à l’observer.

L’intérêt principal du fermion de Weyl ? Il ne pèse rien ! À cause de son poids, l’électron, moyen de transport des données de l’électronique moderne, peut se perdre s’il rencontre un obstacle. Les fermions de Weyl, eux, ne se perdent jamais : « comme s’ils avaient un système de GPS et pouvaient voyager sans jamais se disperser« , explique Zahid Hasan, directeur des recherches. Mieux encore, il ne génère pas de chaleur. « Ces deux caractéristiques pourraient être une aubaine pour le futur de l’électronique, notamment dans le développement d’ordinateurs quantiques« .

Si la découverte est importante, nous sommes encore bien loin d’une utilisation pratique de ces fermions de Weyl. Comme le rappelle Milan Orlita, chercheur en semi-conducteurs et en nanophysique au Laboratoire national des champs magnétiques de Grenoble, « c‘est une découverte importante, mais je ne préfère pas m’avancer sur les implications possibles en dehors du champ de la recherche« .

Tags :Via :The Huffington Post
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité