Hacking Team avait travaillé sur un drone capable d’infecter les réseaux WiFi

Hacking Team

Quelques jours après l'important piratage dont a été victime le fabricant de logiciels espions Hacking Team, les révélations continuent d'affluer. Des échanges prouvent aujourd'hui que l'entreprise travaillait sur un système embarqué permettant aux drones d'infecter des réseaux WiFi...

Contactée par Insitu, fabricant de drones appartenant à Boeing, Hacking Team s’attachait à mettre au point un système d’injection réseau utilisable par drone. C’est ce que dévoile un rapport en date du 1er Juillet.

Tout avait commencé par un email envoyé en Avril. Insitu souhaitait une démonstration de Hacking Team à l’IDEX 2015 – un salon de la défense qui avait lieu aux Émirats Arabes Unis en Février – :

« Nous aimerions potentiellement intégrer votre système de piratage de Wi-Fi à un système aérien et nous souhaiterions prendre contact avec un de vos ingénieurs qui pourrait nous expliquer, plus en détail, les capacités de l’outil, notamment la taille, le poids et les spécifications de votre système Galileo [le logiciel espion maison de Hacking Team].« 

La réponse ne se fait pas attendre : « Gardez à l’esprit que nous ne pouvons vendre nos produits qu’à des entités gouvernementales. » Pourtant, dans un email interne, ce même intervenant de Hacking Team précise qu’Insitu travaille avec des agences gouvernementales et demande la liste des produits les plus adaptés à cette demande.

Cette collaboration aura finalement cessé en Mai – notamment à cause de considérations purement légales -. Les considérations commerciales n’auront finalement jamais été abordées. Une chance, dans un sens. Toujours est-il que l’idée d’un drone capable de hacker les réseaux WiFi n’est pas nouvelle, et peut-être même déjà opérationnel.

Tags :Via :Le Monde
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité