Il se désiscrit d’Apple Music, il perd 4 700 morceaux de sa bibliothèque iTunes

Apple Music

La grogne monte du côté des utilisateurs d'Apple Music. En cause, les nombreux bugs rencontrés par le nouveau service de streaming musical, qui peuvent parfois avoir des conséquences catastrophiques. Tenez, par exemple, comment réagiriez-vous si le service "s'amusait" à effacer votre bibliothèque iTunes, construite année après année ?

N’allez pas croire que ça n’arrive qu’aux autres. Ce témoignage glané sur le blog The Loop, sobrement titré « Apple Music is a nightmare and I’m done with it » (« Apple Music est un cauchemar, et j’en ai fini avec lui »), fait état d’un méchant bug ayant supprimé pas moins de 4 700 titres de la bibliothèque iTunes d’un utilisateur. De quoi être décontenancé ? C’est peu dire, quand on connaît la difficulté à réunir autant de titres, souvent dénichés à droite à gauche, triés à la main, puis rangés en playlists.

Très franchement, on a de la compassion pour ce malheureux, victime d’avoir voulu se désinscrire d’Apple Music. C’est d’ailleurs aussi bête que ça : c’est après s’être désinscrit du service qu’il a vu ses morceaux disparaître, de nombreux ayant été « ajoutés depuis des CD il y a des années de cela, auxquels [il] n’a plus accès ».

Et c’est sans parler des soucis de synchronisation, de l’impossibilité d’ajouter des morceaux en double, mais pourtant non tirés du même album. Bref, vaudrait donc mieux patienter encore un peu avant de céder aux sirènes de cet Apple Music. De notre côté, on reste toujours autant accrochés à Spotify…

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. J’ai eu la même blague !!!!!!!!!!!!!!!!!
    En voulant synchroniser avec icloud pour avoir accès à tous mes fichiers hors ligne sur tous mes appareils j’avais remarqué qu’en décochant Apple Music et en retirant le bazar que TOUT mon dossier iTunes\iTunes Media\Music avait été supprimé.
    Il avait été déplacé dans le dossier Apple Music et avait été reconverti pour ceux qui été présent sur le Itunes Store et parfois avec une version qui n’était pas la mienne.
    Des musiques introuvables sur le store reconvertis en version karaoké ou version mixée non demandée.

    De la pure MERDE !

  2. En même temps qui est assez bête pour laisser sa musique se synchroniser automatiquement avec iTunes ? Tout est manuel chez moi, présent sur un DD externe. 0 risque.

    1. Qui? Ce qui ont des iMachins je suppose…
      Rien de tel que iTunes pour foutre un beau bordel dans tes répertoires de musique, et dupliquer en triple exemplaire ces fichiers (n’importe comment de préférence), sans même garantir une conservation des données. Pour preuve!

    2. Moi. Tout est parfaitement taggué (vive MusicBrainz Picard !), synchronisé automatique avec mon téléphone. Pas de doublons.
      Et si jamais pour une raison X ou Y iTunes ou mon SSD crashe : il y a TimeMachine + un cron de sauvegarde.
      Et toi, si ton disque externe prend un choc ? Ou que tu le perds ?…
      Et quand je lis dans l’article « ajoutés depuis des CD il y a des années de cela, auxquels [il] n’a plus accès » ben techniquement ça devrait même plus se retrouver sur son disque…

  3. Moi mon seul fournisseur c’est amazon avec son autorip de cd, j’ai le cd et le mp3 dès l’achat ! Le beurre et l’argent du beurre quoi… et aucun risque qu’un vers se foute dans ma pomme… et puis bon des pommes bridées usine à gaz très peu pour moi !

  4. Je déteste Apple… L’utilisation de ses produits est tout, sauf friendly user et comme si ce n’était pas suffisant, on change la façon de faire au gré des vents.

    Pas très surpris d’apprendre qu’on puisse perdre une bibliothèque en entier.

    Ajoutez à celà qu’Apple vous refuse l’application de ses NATIVES applications sous prétexte qu’elles appartiennent à l’entreprise (c’est ce qu’un agent m’a dit hier après-midi au téléphone) et qu’elles sont jugées absolument nécessaires pour que l’utilisateur profite des produits Apple au maximum.

    Je regrette mais à partir du moment où l’utilisateur débourse de l’argent pour obtenir le produit apple¸ l’appareil n’est plus la propriété de l’entreprise mais bien celle de l’utilisateur. Si je ne sais que faire d’une application qui me servirait à me connecter à la bourse, peut-être est-ce simplement parce que je n’y trouve aucun intérêt. Non seulement je devrais être en mesure de la masquer, je devrais aussi, sans aucun questionnement pouvoir la désinstaller.

    J’utilise un ordinateur depuis plus de 20 ans. À l’exception d’une courte période (un an environ) en formation alors qu’on nous imposait le Mac, j’ai toujours favorisé le PC et Windows. Microsoft a compris depuis longtemps que l’utilisateur était assez grand pôur faire ses propres choix. Si je veux supprimer un fichier système (alors que Windows n’est pas en fonctionnement), c’est mon choix. Il me faudra simplement assumer que mon système ne fonctionnera plus. Contrairement à Apple qui refuse qu’on supprime les applications si chères à son coeur, on m’aura au moins donné le choix de supprimer mon fichier pour saboter mon système.

    D’un côté, les intello Apple qui ne jurent que par les restrictions de Job et de l’autre, les utilisateurs de Windows qui ont le droit de tout faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité