Luc Besson sur un Star Wars à la française ?

Luc Besson

Luc Besson est un homme occupé, très occupé. Infatigable et entêté, il a réussi à bâtir le seul studio de production et de distribution français capable actuellement de rivaliser avec les grandes majors américaines, EuropaCorp. Aujourd'hui, l'homme retrouve la science-fiction avec un projet titanesque, un Star Wars à la française ?

C’est dans quelques mois, en Janvier 2016 précisément, que le réalisateur s’attaquera au tournage de l’adaptation de L’Empire des mille planètes (Valérian et Laureline), un chef-d’oeuvre de la bande-dessinée de science-fiction que l’on doit à Mézières et Christin. L’œuvre avait déjà servi de source d’inspiration pour des décors et des personnages de Star Wars ainsi que du Cinquième Élément.

Dans Valérian, nous découvrirons Syrte-la-Magnifique, capitale de l’Empire des mille planètes sur le déclin. Le héros et son acolyte, Laureline, nous plongeront dans un univers extrêmement riche, et dans lequel Luc Besson a déjà investi quelques 170 millions d’euros. Au casting, on retrouvera notamment Dane DeHaan – The Amazing Spider-Man 2 – et Cara Delevingne.

Un Star Wars à la française ? Rendez-vous en Juillet 2017 pour le découvrir !

Tags :Via :Le Figaro
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Je trouve que nommer l’adaptions au cinéma de Valérian et Laureline, de Star Wars à la Française c’est presque l’insulter. Le problème c’est comme vous l’avez c’est écrit . De plus comme indiquer dans la news c’est star wars qui c’est inspiré de ce chef-d’œuvre de la science fictions ( première publication en 1967), elle étais là avant star-wars…

    1. Dans la vie, il y a les baufs, et ceux qui ont deux trois notions de cinéma. Et ceux qui ont deux trois notions de cinéma savent la différence entre le métier de réalisateur, et celui de producteur>. Ils savent aussi en quoi il est essentiel pour un studio de produire des films grand publique formatés, mais qui plaisent et rapporte beaucoup d’argent, pour pouvoir financer des projets plus borderline qui n’auraient jamais pus voir le jour sans ce mode de fonctionnement.

      Mais bien sur, le bauf ne sait rien et préfère cracher sur un homme à qui on doit de bons films, simplement car il a un raisonnement binaire, est ignorant, et n’a pas envie de voir plus loin que le bout de son nez.

      1. « Mais bien sur, le beauf ne sait rien et préfère cracher sur un homme à qui on doit de bons films »

        bah disons que quand t’as vu Subway t’as déjà tout vu de Besson, au final le beauf c’est peut être celui qui se prosterne devant un réalisateur qui ne fait que produire / réaliser le même film en pire depuis presque 40 ans

        le dernier navet en date : Lucy qui condense tous les clichés de Besson (ici réalisateur et scénariste) et qui ne lui permet même pas d’épouser l’actrice principale à la fin du tournage.

        Pourtant il avait mis le paquet pour Scarlett …

        1. Moi je sais pas quand je vois toutes les adaptations des comics marvel et dc au cinoche et à en série , là je dis c’est ennuyeux à force .
          Si il fait aussi bien que « le cinquième élément » qui était bien dans son genre , qui a apporté une certaine originalité , de la fraicheur à s.f . et qui change des répétitions scénaristiques américaines , je la regarderai avec plaisir cette adaptation .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité