Aquila, le drone révolutionnaire de Facebook prêt à s’envoler

facebook aquila

Facebook a terminé la fabrication de son premier drone solaire Aquila, prêt à voler plusieurs mois dans les airs pour connecter à internet les zones les plus reculées de la planète

Pendant que Google emploie des ballons sondes, Facebook peaufine la mise au point d’Aquila, un drone révolutionnaire capable de se propulser à l’énergie solaire et de rester plusieurs mois dans les airs.

Imaginé dans le cadre de de l’initiative Internet.org, Aquila a pour ambition de proposer un accès internet depuis le ciel dans les zones les plus reculées de la planète, ne bénéficiant ni d’une couverture cellulaire, encore moins d’un accès ADSL ou en fibre optique.

« 10% de la population mondiale vit dans des zones reculées ne disposant d’aucune infrastructure internet. Pour offrir un accès bon marché ces populations, nous devons mettre au point des technologies complètement différentes » explique Mark Zuckerberg, le jeune patron de Facebook.

Selon le groupe, Aquila serait encore plus léger que Solar Impulse puisqu’il pèserait le poids d’une petite voiture,malgré son envergure comparable à celle d’un boeing 737. L’autre innovation d’Aquila, c’est un système de transmission de données laser capable d’atteindre un débit de l’ordre de 10 Gb/s soit 10 fois plus que tous les autres systèmes équivalents.

Facebook se donne encore quelques mois pour tester son drone et réaliser son premier vol. Et il faudra encore sans doute quelques années avant qu’une flotte de drone sillonne les cieux africains, asiatiques, océaniens ou sud-américains.

Mais cette initiative démontre en tout cas l’incroyable volontarisme des géants américains de l’internet et que l’avenir, où que l’on se trouve sur terre, sera nécessairement connecté.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Enfin… volontarisme… C’est surtout que toute zone non pourvue d’internet est un manque à gagner pour ces sociétés.
    N’allez pas non plus nous faire croire que Marco s’inquiète du bien être des gens avant de penser à son argent quand même… autant imaginer des politiques honnêtes, n’est-ce pas?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité