Pour seulement 40 $, vous pouvez devenir un cyborg !

kit implant cyborg

Amal Graafstra. Ce nom ne vous dit rien ? L'homme avait fait l'actualité après s'être fait implanté une puce RFID dans chaque main - comme le montre la radio ci-dessous -. Grâce à cette "amélioration du corps", il n'a pas plus besoin de clefs ou de mots de passe. Et aujourd'hui, il vend des kits prêts à l'emploi.

Amal Graafstra est convaincu, comme beaucoup de spécialistes d’ailleurs, que cette amélioration technologique de notre corps représente l' »évolution naturelle ». « Ça change fondamentalement la condition humaine, une étape à la fois, de manière incrémentale, vous donnant davantage de liberté. » C’est donc tout à fait logiquement qu’il a créé sa société de e-commerce, Dangerous Things, spécialisée dans le « biohacking ».

Pour 39$, vous aurez un kit avec un tag RFID/NFC basique. Le kit d’injection NFC est, lui, vendu 99$. À noter, il n’y aucune source d’alimentation ou de batterie dans ces minuscules appareils, ceux-ci sont alimentés en les approchant des différents lecteurs. Si chaque implant est vendu avec un manuel, Amal Graafstra recommande de ne pas effectuer la procédure soi-même. C’est d’ailleurs pour cette raison que Dangerous Things s’est associée avec des professionnels du piercing notamment pour créer un réseau reconnu.

kit implant cyborg

Tags :Sources :Site OfficielVia :Business Insider
Dernières Questions sur UberGizmo Help
    1. Un pigeon doublé d’un mouton, le tout pucé comme du bétail, c’est certain. Un cyborg, certainement pas.
      Et l’autre raclure qui se permet de dire que ça permet plus de liberté… Y’a du gibier de potence qui se perd.

      1. Les technologies font de vous un mouton selon l’usage que vous en faites.
        Vous pouvez utiliser facebook pour raconter votre vie insipide ou l’utiliser pour organiser une RDV de 200 personnes (bonne chance par téléphone ou par mail…), c’est vous qui voyez.
        Quoique vous en pensiez, ce type d’implant risque de se généraliser. Perso, je suis pas contre troquer mon trousseau de clé et de carte magnétique en tous genres (comptez les, entre domicile, travail, véhicules, etc…vous devriez pas être loin d’au moins 15) contre une puce sous cutanée, dans la mesure ou son usage serait limitatif par exemple simplement au contrôle d’accès et surement pas étendu comme moyen de paiement.
        C’est bien sur un peu anticipé, mais d’ici 10 ans, si une norme universelle sécurisée émerge, ça fera un vrai carton.

        1. @jcb :
          Pour piquer une voiture, il suffit effectivement d’un couteau, mais il n’y a pas besoin de s’en servir…
          Comme pour rentrer chez toi, tu peut avoir la meilleure serrure, un bon coup de pompe dedans, si elle ne s’ouvre pas, la fenêtre le fera…
          D’autant plus que qui a parlé de la nécessité de se faire implanter ca dans la main? un des critères de sécurité, comme pour les trackers GPS, c’est surtout de ne pas savoir ou il se trouve!

        2. « Les technologies font de vous un mouton selon l’usage que vous en faites »

          Où l’usage que les grands firmes voire même l’Etat désirent faire.
          Ce n’est pas pour vous réveiller, mais déjà dans le métro, on retrouve dans certaines affiches des capteurs capables de réaliser une reconnaissance faciale.
          Vous voulez que quelqu’un puisse suivre tous vos déplacements parce qu’il n’y aura plus d’autre moyen de rentrer dans le métro que cette puce ou la carte bleue ?

          Le problème ce n’est pas ce que chacun fait de ses trackers, c’est ce que certains veulent et peuvent faire avec ceux des autres !

  1. Devancer une vie d’esclave moderne, marqué avec une puce. Super !
    Le plus pathétique ? Certains ne voient pas où est le problème.
    On comprends pourquoi l’humanité semble ne pas évoluer, mais stagner dans la stupidité depuis 4000 ans.

  2. Haha j’aime! Les technologies NFC c’est un des trucs les moins sécurisés, les plus facilement hackable, autant donner les clefs aux gens pour qu’ils rentrent chez toi ou démarre ta voiture c’est pareil.
    D’autant plus que tu paies 99$ ton kit, et après t’en fait quoi ? T’es obligé d’équiper tout ton appartement juste pour pouvoir te la péter à pas sortir tes clefs de la poches ? Bravo l’évolution naturelle…

    1. Vous manquez de perspectives…
      Imaginez ce que les choses vont devenir, pas ce qu’elles sont.
      Si tout le monde raisonnait comme ca, le TGV fonctionnerai au charbon…
      Alors certes, c’est hackable, avec un usage aujourd’hui modéré, sauf que si il y a trois ans on vous avait dit que vous pourrez payé avec une CB sans contact ou votre téléphone, vous auriez eu le même discours, et vous auriez eu tort pour les mêmes raisons.

      1. Sauf que la, ça ne touche pas à une innovation qui permet des avancées collectives, mais un choix personnel qui risque d’être imposé aux autres.

        Quant au coup du paiement pas CB sans contact, les nombreux et au moins aussi variés « désagréments » pour être gentil, ont déjà démontré que prendre le temps de faire son code, ce qui prend approximativement 3 secondes de plus, permet d’éviter bien des problèmes.

        1. une technologie naissante n’a jamais permis des avancées collectives, mais seulement individuelles pour les plus aisés. A mi-vie, elles bénéficient à la majorité puisque économiquement abordable, puis tombent en obsolescence et deviennent collectives.
          Le sans contact démarre aujourd’hui les voitures tout juste milieu de gamme et juste avant ça votre ‘vraie clé’ (objet en voie de disparition) possédait déjà une puce sans contact pour l’antidémarrage…
          C’est tout autour de nous depuis des lustres et vous semblez croire que c’est nouveau, c’est juste en phase d’explosion, plutôt logique étant donnée l’ampleur du marché.
          Enfin personne ne vous obligera jamais a quoi que ce soit, et de toutes façons ça ne finira probablement sous la forme sous cutanée d’une puce pour chien, c’est juste une étape transitoire, adaptée aux possibilités industrielles encore un peu limitées dans ce domaine aujourd’hui.
          L’avenir et la technologie nous réservent bien des surprises !

        2. « Enfin personne ne vous obligera jamais a quoi que ce soit »

          Une phrase qui resume toute votre ignorance.
          Exemple ?
          Aujourd’hui, pour travailler, se loger et se chauffer, il est obligatoire d’avoir un compte en banque, donc de manière quasi automatique, la carte qui va avec et par déduction, la possibilité de suivre vos paiement et les lieux géographiques où ils ont eu lieu.
          On ne vous oblige à rien ?
          Quand de la même manière, il sera obligatoire d’avoir cette puce pour prendre les transports en commun et « les rendre plus sûrs », on en reparlera.

          Sans mauvais jeu de mot, je ne comprend pas comment ne pas avoir la puce à l’oreille vis à vis de ces trackers quand on sait les lois que le gouvernement fait passer en ce moment.
          Regardez idiocratie et lisez 1984, vous comprendrez peut être plus de choses

  3. Il ne faut pas confondre « cyborg » et « homme bionique ». Pour les incultes qui n’ont jamais vu Terminator, un cyborg est un robot recouvert de tissus humains (chair, sang, muscles, peau). Il n’est pas possible pour un humain de devenir cyborg car son squelette est forcément en os et son esprit n’est pas un programme contenu dans une puce électronique.

    Il serait même exagéré de dire que l’article parle d’homme bionique (on n’est pas un homme bionique juste avec 1 puce RFID implantée dans chaque main), mais je crois que c’est ce que l’auteur de l’article essayait de prétendre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité