HitchBOT, le robot auto-stoppeur américain retrouvé démembré !

HitchBOT

Si les robots ont aujourd'hui clairement le vent en poupe, il ne fait pas vraiment bon être un robot dans notre société. HitchBOT était le résultat d'un projet un peu fou, un robot auto-stoppeur construit de bric et de broc qui devait permettre de découvrir si les robots pouvaient faire confiance aux humains. La réponse est non, HitchBOT a été retrouvé démembré.

Il avait des bras et des jambes faits de frites de piscine, un corps cylindrique ressemblant à une simple poubelle, des gants jaunes et un pouce levé en permanence. Au total, son assemblage n’avait coûté que 1 000$.

« Oh, mon corps a été endommagé« , « J’imagine que, parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots ! Mon voyage doit prendre fin pour le moment, mais mon amour pour les humains ne s’éteindra jamais.« , déclarait le gentil robot sur son site. Il avait parcouru plus de 6 000 km au Canada sans aucun souci il y a un an. HitchBOT avait même visité l’Allemagne et les Pays-Bas, là encore sans encombre.

Mais après seulement deux semaines de voyage aux États-Unis et quelques 480 km parcourus, il a été retrouvé démembré, couché sur le flanc dans des feuilles mortes et des vieux mouchoirs en papier, dans une rue de Philadelphie, en Pennsylvanie.

HitchBOT

La vidéo ci-dessous montrerait toute l’agression, au conditionnel seulement parce que certains indices laissent penser à une simple mise en scène… Aucune plainte n’a en tout cas été déposée. Les inventeurs de HitchBOT, des chercheurs de l’université Ryerson de Toronto, entendent bien maintenant tirer les conclusions qui s’imposent et tentent de consoler les fans : « Nous savons que de nombreux fans de HitchBOT vont être déçus, mais nous voulons leur assurer que cette superbe expérience n’est pas terminée.« 

Des fans qui d’ailleurs pourraient même réparer HitchBOT, comme se propose de le faire un collectif technologique, The Hacktory : « Si nous avons l’aval des créateurs pour réparer ou remplacer des pièces de HitchBOT, nous serions heureux de le faire […], nous pourrions aussi construire un HitchBOT2 qui partirait dans son propre voyage.« 

Tags :Via :Gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Pas de… Pute!!!poil aux couille fripé de ta mere la grosse cochone qui roule du cul comme une chiennasse qui lèche de la merde de phoque un soir de printemps et de pleine lune putain de bordel de balaie à chiotte plein de matiere fecale de sale moche gras du bide sale face de furoncle de merde mon pied va s’entrechoquer dans ta couille droite pour en faire un pruneau putain de saloperie de couille !!!

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
  2. Conclusion : faire confiance au monde oui, tant qu’ils ne sont pas des etats unis d’ameriques…
    6000 km au Canada sans problemes et 480 km au USA et il se fait demonter… WTF

    MURICA YES !!!

  3. La densite de population n’explique pas la violence gratuite.
    Le japon avec une densite bien superieur n’emgendre pas autant de vehemence (surtout envers les robots).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité