Charon : la lune la plus geek de l’univers !

charon nom geek

Le mois dernier vous avez pu suivre le survol de Pluton et de sa lune Charon par la sonde New Horizons. Les photos que nous avons reçues nous ont permis de découvrir 2 nouveaux mondes ! Les images en haute-définition prise par New Horizons ont créé un nouveau problème. Comment appeler ces plaines, cratères et chaînes de montagnes ?

Des noms et des règles

Pour des raisons pratiques, l’équipe de New Horizons a donné des noms à chaque zone géologique et géographique découverte à la surface de Pluton. Ils envisagent maintenant de soumettre ces noms à l’Union Astronomique Internationale qui est le seul organisme au monde à pouvoir nommer officiellement les objets célestes.

Les noms retenus sont tirés de films, de programmes télé et de livres qui devrait ravir tous les cœurs de geeks du monde. Ils ont pioché dans Star Wars, Star Trek, Doctor Who, Firefly, Alien, Lord of the Rings et les œuvres de H.P. Lovecraft.

Si vous êtes un fidèle lecteur de ce site, vous savez déjà qu’en mars dernier, l’équipe de New Horizons avait sollicité le monde entier pour soumettre des noms aux reliefs de Pluton et Charon. On peut constater aujourd’hui qu’ils ont tenu leur promesse.

Pluton nom geek

Des noms moins geeks sur Pluton

Selon les règles de l’Union Astronomique Internationale, Pluton doit avoir ses noms fictionnels tirés de la mythologie liée aux Enfers ou aux mondes souterrains. L’équipe de la NASA a donc proposé la région Cthulu (il s’agit d’une immense zone avec une coloration différente) et la Balrog macula (ou tache Balrog) qui rendent respectivement hommage au dieu cosmique de Lovecraft et au démon souterrain de J.R.R. Tolkien.

nom geek sur Charon

Charon, la lune geekissime

Mais c’est sur Charon que l’équipe de la NASA a largement puisé dans la culture geek. L’Union Astronomique Internationale autorise les noms en référence aux « destinations et événements importants de l’espace fictionnel », ainsi que les vaisseaux et voyageurs de fiction.

On a ainsi des cratères qui ont reçu les noms (encore non officiels) de Vader, Skywalker ou Leia Organa. Bien sûr, le cratère Vader est le plus sombre de tous.

On peut aussi retrouver les cratères Spock, Kirk, Sulu et Uhura au milieu de la plaine Vulcain. Le chasma Tardis traverse la tache Gallifrey (un chasma est un canyon ou une vallée à fortes pentes). Ces deux derniers noms rendent respectivement hommage au vaisseau du Docteur et à sa planète d’origine.

Le cratère Ripley et le chasma Nostromo font référence à Alien, tandis que le chasma Serenity vient de la série Firefly de Joss Whedon.

Et pour faire bonne mesure, il y a une autre référence à Tolkien au pôle Nord de Charon, la tache géante du Mordor !

star trek nom charon

Des noms provisoires

Même si ces noms sont encore provisoires, il y a de bonnes chances que l’UAI les approuve. Ils aiment bien les noms connus depuis de nombreuses années. Star Trek existe depuis près de 50 ans maintenant. Et Star Wars va bientôt souffler sa 40e bougie ! D’ailleurs, l’UAI a précédemment approuvé les noms de Frodon et de Bilbo sur Titan, la plus grosse lune de Saturne.

Par contre, ce sera la première fois que des noms issus de Star Wars et du Docteur Who seront donnés. Même chose pour Star Trek si on ne tient pas compte du cratère martien qui s’appelle Gene Roddenberry d’après le nom du créateur de Star Trek.

A mon avis, c’est le nom de Serenity qui a le moins de chance de passer, même si l’unique saison de la série de science-fiction Firefly a connu un énorme succès (en DVD) qui l’a rendu culte. J’aurai quand même préféré un cratère Arthur Dent ou Heart of Gold en référence au Guide du voyageur galactique.

Peu importe, Charon est  la lune la plus geek du système solaire et même de tout l’univers.

Tags :Sources :JPL-NASAVia :Our Pluto
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. Dommage qu’ils ne fassent aucune allusion au roman (ou à la BD également) Forever Wars (Guerres Éternelles dans nos vertes contrés), dont une partie de l’histoire prend place … sur Charon justement.
    Alors OK, pas de William Mandella, d’Octavio Cortez, de Marygay Potter … mais un Joe Haldeman m’eut parut assez juste (d’autant que l’auteur est membre de la National Space Society).

  2. Je trouve sa dommage qu’on utilise pas pour toute la carte des noms faisant référence aux enfers dans la mythologie greco-romaine. Je suis plus d’avis d’utiliser des noms comme « les plaines des asphodèles, l’érèbe, les champs élyséens, le styx, le phlégéthon, l’achéron, le cocyte, le léthé, la rivière de tantale, le mont sisyphe, la fosse des danaïdes, le tartare, les aloades » et plein d’autres. Parce que les films de fiction c’est bien mais je pense qu’il serait mieux de trouver une planète et qu’on lui donne un nom d’une planète de star wars par exemple, avec une topographie qui fait référence au film (les héros, les lieux etc…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité