Hiroshima : Faut il célébrer les 70 ans de l’arme atomique ?

hiroshima 1945

C'est ce jeudi 06 août 2015 que nous célébrons les 70 ans du bombardement nucléaire qui détruisit la ville japonaise d'Hiroshima causant la mort de plus de 250 000 personnes. Mais faut-il célébrer une telle arme ?

Le 06 Août 1945 a en effet été un jour décisif dans l’histoire de l’humanité. Ce jour là, le président Truman qui a succédé à Roosevelt à la tête des États-Unis, décide d’utiliser la bombe nucléaire contre son ennemi japonais.

Conçue dans le plus grand secret dans le cadre du projet Manhattan, cette bombe n’explose pour la première fois que le 16 juillet 1945 (test Trinity) dans le désert du Nouveau Mexique. Mais les États-Unis décident de l’engager immédiatement sur le champs de bataille.

Un second exemplaire de la bombe, baptisée « little boy »,  est transférée par bateau aux îles Marianne, à l’autre bout du pacifique, puis est embarquée à bord d’un B-29, baptisé Enola Gay, qui la lâchera quelques heures plus tard au dessus de la ville d’Hiroshima.

En un instant, 75 000 japonais, principalement des civils, sont tués par cette explosion d’une puissance de l’ordre de 15 000 tonnes de TNT. Les Japonais estimeront que plus de 250 000 personnes perdront la vie, dans les semaines, les mois voire les années qui suivront. 3 jours plus tard, une seconde bombe plus puissante (20 kilotonnes), baptisée Fat Man, est cette fois ci lancée sur Nagasaki, faisant 70 000 victimes de plus et entrainant la reddition du Japon, qui sera annoncée le 15 août 1945 par l’empereur Hirohito en personne.

Crime de guerre selon ses détracteurs, cette bombe aurait néanmoins permis de mettre un terme à la seconde guerre mondiale, de précipiter la reddition du Japon et de sauver la vie de dizaines de milliers de soldats américains. Selon un récent sondage réalisé par Pew Research, 56% des Étasuniens pensent encore aujourd’hui que l’usage de la bombe était nécessaire.

Justifiée ou non, ce double bombardement propulsa en tout cas l’humanité dans une nouvelle ère. La fin de la seconde guerre mondiale fut immédiatement suivie d’une guerre froide entre les anciens alliés russes et américains. Dès 1949, l’URSS fit exploser sa première bombe A (fission) rapidement suivie du Royaume-Uni (1952), de la France (1960) ou encore de la Chine (1962). De leur côté, les Américains franchirent dès 1952 un nouveau seuil technologique avec la première bombe H (fusion), cent fois plus puissante qu’une bombe A.

Mais le record de la bombe nucléaire la plus puissante de tous les temps appartient néanmoins aux soviétiques. Baptisée Tsar Bomba (1961), cette bombe à hydrogène développait une puissance phénoménale de 57 mégatonnes, soit 3000 fois plus puissante que la bombe A lâchée sur Hiroshima. La détonation provoqua une boule de feu de 7 kilomètres de diamètre, détruisit complètement la zone dans un rayon de 25 kilomètres. La chaleur de l’explosion fut ressentie à 300 km et son éclair fut vu à plus de 1000 kilomètres… Si cette bombe avait explosé au cœur de Paris, elle aurait détruit toute la région parisienne et tué d’un seul coup près de 10 millions de personnes…

Même si la peur de l’apocalypse nucléaire, très présente dans les années d’après guerre, s’est estompée aujourd’hui et que l’équilibre de la terreur entre les grandes puissances nucléaires a sans doute empêché le déclenchement d’une troisième guerre mondiale, la menace reste bien réelle. En 2012, l’institut international de recherche sur la paix de Stockholm estimait que le monde possédait encore plus de 19 000 têtes nucléaires dont plus de 4400 était opérationnelles. Outre les puissances historiques comme les États-Unis, la Russie, la Grande-Bretagne, la France ou la Chine, d’autres pays comme l’Inde, le Pakistan, Israël et la Corée du Nord ont développé leurs propres bombes atomiques, faisant peser le risque d’une prolifération nucléaire, dénoncée avec un certain cynisme par les pays disposant précisément des principaux arsenaux.

Comme la catastrophe de Fukushima l’a récemment rappelé, le Japon  est également une puissance nucléaire même si cette technologie n’est pour le moment exploitée qu’à des fins civiles. Reste que les explosions d’Hiroshima et Nagasaki ont profondément marqué  les Japonais. De Godzilla (1954) à Akira (1988), la pop culture japonaise témoigne encore aujourd’hui du traumatisme de toute une génération.

Pour les 70 ans du bombardement d’Hiroshima, l’heure n’est donc ni  la célébration, ni à la banalisation de cette technologie, mais simplement à celle des victimes et peut être au rappel, toujours nécessaire, que l’humanité dispose encore aujourd’hui de la capacité de sa propre destruction.

Tags :
Dernières Questions sur UberGizmo Help
  1. En lieu et place de « célébrer », on peut tout aussi bien « commémorer ».
    Même si ceux qui les ont lancées étaient convaincus de l’utilité de l’acte, il n’en reste pas moins le cataclysme, les stigmates et le choc autant physique que psychologique que cela a provoqué.

    1. « Même si ceux qui les ont lancées étaient convaincus de l’utilité de l’acte »

      Mensonge relayé ou ignorance !
      Vous n’êtes pas sans savoir que le Japon est une ile, qui plus est particulièrement pauvre en matières premières et de ce fait, qu’un simple blocus maritime (qui était d’ailleurs deja mis en place) aurait fait capituler le pays qui avait deja envoyé de nombreux signes de début de redditions à l’envahisseur et qu’il ne leur restait à peine 3 semaines avant de capituler.

      Ce n’est ni la volonté de mettre fin à la guerre, ni même la volonté de sauvegarder la vie de soldats américains mais bien de tester, en conditions réelles et sur des CIVILS leur nouveau joujou afin de montrer au passage à la Russie qu’ils avaient les moyens de leur faire subir le même sort.
      Cette version parait d’autant plus logique quand on connait les affreux bombardements incendiaires (de Tokyo il me semble), destinés à encercler de feu des quartiers résidentiels, donc des civils exclusivement, puis faire cramer le rester en « remplissant » ce carré de feu. ‘Murica…

      Dernier élément à charge, la seconde bombe, larguée parce que la météo à Hiroshima n’était pas bonne et que les scientifiques n’avaient pas pu filmer correctement leur horreur.

      Le gouvernement américain a toujours été, est et sera toujours pire que les raisons de la guerre elle même. Ce pays est la plus grande tare de l’histoire de l’humanité et j’espère le voir tomber de mon vivant.

      1. La question n’est même pas là pour moi.

        Quelle que soit la raison, et ces gens là en avaient plein de bonnes pour s’excuser eux même, vraies ou fausses, l’utilisation de cette arme est une horreur sans nom qui ne doit pas être oubliée.

        Comme pour l’Allemagne nazie, ne faisons pas porter aux descendants les horreurs de la guerre, mais rappelons nous-en pour étaler continuellement à la face du monde ce qui se passe quand on se vautre complaisamment dans la haine de l’Autre en pensant que c’est sans conséquences.

        1. C’est pour cette raison que j’ai distingué les états unis et leur gouvernement de la population de ce pays, même si dans sa large majorité, cette dernière pense que ce crime était totalement justifié. L’ignorance de ce peuple n’excuse pas tout.

  2. slt
    l’utilisation de la bombe était nécessaire face au japonais qui voulait combattre jusqu’au bout.

    Je rappelle que c’est le japon qui à déclenché la guerre avec Pearl Harbor le 07/12/1941 par surprise et sans déclarer la guerre, Et qu’ils ont commis un nombre important de crime de guerre digne des atrocités de l’Allemagne nazi.

    Il ne faut donc pas s’étonner de l’emploi de little boy. Les américains leurs avaient lancer un ultimatum depuis la conférence de Potsdam.
    Même après Hiroshima ils ont refusé de se rendre.Il a fallut une 2eme bombe !
    Je vous rappelle aussi que le bombardement de Tokyo avec des bombes incendiaires tua plus de 120 000 personnes soit 50 000 de plus qu’à Hiroshima.
    Oui l’emploi de la bombe a été justifié et a sauvé des vies cotés alliés et peut être même du coté japonais. N’oubliez pas le calcul que les japonais (civil ou militaire) se suicidaient à l’arrivé des troupes alliés. Donc combien de mort cela aurait il fait ?

    Ce commentaire a reçu trop de votes négatifs. Cliquez ici pour voir le message.
    1. En voila un qui porte bien son pseudo !
      Calotte dans ta bouche !!! Va déblatérer ta propagande ailleurs, personne n’en veut ici t’entends-tu ?!

  3. Pourquoi la bombe atomique a-t-elle été utilisée ? D’une part, il s’agissait, en provoquant une capitulation accélérée du gouvernement japonais, de dissuader les Soviétiques de participer à l’attaque et l’occupation du Japon. D’autre part, la mise au point de la bombe atomique avait coûté 2 milliards de dollars et il paraissait inconcevable de renoncer à son expérimentation après l’avoir enfin réalisée. Il fallait s’assurer qu’elle marche. On n’avait pas du tout la certitude que les bombes exploseraient comme prévu.

    J’ai du mal à comprendre comment certains peuvent etre assez crédules pour croire à une raison plus humaine venant des Etats-Unis. Il suffit de regarder leur histoire passée et présente pour comprendre que ce pays ne cherche qu’une chose : conserver à tout prix son impérialisme.
    Les américains ont tout d’abord massacrés veux qui étaient là avant eux.
    Bien plus tard, des documents déclassifiés ont récemment mis en évidence que des attentats contre des civils américains avaient ete évoqués et même réfléchis afin de de retourner l’opinion publique.
    Plus récemment, C. Powell a admis lui même (!!!) s’etre fait berner avec son histoire de fiole de pisse et qu’il n’y avait jamais eu d’armes de destruction massive en Irak, avec les dizaines et dizaines si ce n’est centaines de milliers de morts qu’on peut encore dénombrer aujourd’hui.

    Ce ne sont que 3 exemples répartis dans l’histoire de cette mafia.
    Alors imaginez bien qu’un pays ennemi, ayant attaqué Pearl Harbor (dont les dirigeants américains étaient parfaitement au courant avant que l’attaque ne commence) et dont la situation ne permettrait pas par la suite d’avoir à rendre des comptes sur l’utilisation de cette arme, c’est du pain béni pour ces tarés.

    1. Les américains .tant qu’ils seront en guerre rien ne les arrêtera mais il y a une autre puissance qui monte.l’union soviétique de poutre.savez vous que celui ci est le petit fils de celui qui était le bras droit de lenini.poutre n’a pas peur des état unis.il à les moyen de déclan cher des guerres surtout qu’il est amis avec la Chine.et d’autre qui possède le petrol

    1. Merci pour cet article.

      C’est plutôt sympa de voir un autre point de vue sur ces évènements, surtout lorsque l’argumentaire semble bien posé et plausible.
      Même si je doute que cela change énormément de chose sur la géopolitique d’aujourd’hui comme semble le penser l’auteur.

  4. les américains porteront pour toujours la responsabilité inhumaine des 2 bombes nucléaires lancées sur des civils. Le reportage d’Arte encore visible sur leur site précise la totale ignominie des US. Une grosse tache indélébile, parmi d’autres.

    1. Oui vous avez raison les bombes atomique et ce qui a suivi n’ont pas réglé pour autant les guerres les problèmes sociaux.en bref là violence ne règle rien c’est la mentalité des gens q’il faut changer.il y a un livre millénaire qui prône la non violence.et seule le Dieu qui a créé toute chose peu arrêté toute cette violence.

    1. Lisez le dernier chapitre de la BIBLE.oui cette puissance sera encore en place lorsque la première phrase du plan divin interviendra.le monde est sur la fin Daniel 2 : 44 tout les royaumes injuste de ce monde sera éliminer.rien n’arrêtera la main dU souverain de l’univers.et les bombes atomique ressemblerond à des pétards mouillés

  5. l article de slate présente une version qui lui est propre. Nous ne serons jamais qui avait raison.
    De toute façon que se soit une arme atomique ou une arme conventionnelle je n vois pas ce que cela change. allez voir le borbardement de tokyo

  6. Je ne veux pas me faire l’avocat du diable, mais je pense qu’il faut un peu prendre ce sujet avec des pincettes. Je pense que c’est plus compliqué que ce que la plupart d’entre vous on l’air de penser. Aucun d’entre nous n’a vécu la guerre, et c’est plutôt facile après coup de critiquer. Mais personne ici ne peut s’imaginer ce que c’est que d’avoir les responsabilités d’un président d’un pays comme les Etats-Unis, et encore moins en temps de guerre. D’autant plus que personne n’a eu accès aux informations que Truman pouvait avoir à l’époque. Entre les pressions financières dues à la création de la bombe et l’agacement, voire la colère de voir des américains mourir en quantité, ou revenir totalement mutilé (même si c’était pareil pour les japonais) il n’avait pas vraiment de raisons de ne pas envoyer cette bombe. C’était la GUERRE, et tant qu’une reddition n’est pas signée, la guerre n’est pas finie… Dans ce contexte si tu as une arme plus puissante qui te permets de « gagner », ce serait « bête » en quelque sorte de ne pas l’utiliser.

    D’autant plus que suite à cette démonstration, plus personne n’ose utiliser la bombe atomique, malgré le fait que la plupart des pays développés soient en sa possession. Et heureusement, car les bombes d’aujourd’hui sont bien plus puissante que celles lâchées sur Hiroshima ou Nagasaki. Et si les américains n’avaient pas « essayés » leurs bombes pendant la guerre, d’autres l’auraient fait plus tard, pour une raison X ou Y, et les dégâts auraient certainement étaient bien plus important.

    Je pense donc qu’il faut un peu peser ses mots, parce que cette acte (aussi triste et grave soit-il) à jusqu’à présent permis d’éviter l’apparition d’une guerre nucléaire car plus personne n’est prêt à prendre la responsabilité d’une telle attaque, sachant que le pays attaqué serait certainement en mesure de riposter.

    1. La population japonaise commençait déjà à crever la dale et n’avait plus envie de se battre. Ils n’avaient plus aucune force que ce soit sur la mer ou dans les airs.
      Le gouvernement jap a aussi ses responsabilités (volonté de ne pas assumer de face, publiquement leur défaite et ont ainsi menti à la population, mais en sachant tout de même qu’ils était inévitable qu’ils aient à se rendre) mais les amerlocs avaient parfaitement conscience que la bombe n’était pas nécessaire, puisqu’ils avaient intercepté des conversations entre les ambassades japonais et Moscou sur leur volonté de trouver un accord pour mettre fin à la guerre.

      Vous n’avez peut etre pas tous les éléments car vous ne vous renseignez pas assez, mais 70 ans plus tard, ceux qui ont le « courage » d’aller s’intéresser plus profondément au sujet (et les documents, reportages, témoignages ne manquent pas) savent parfaitement que ce crime contre l’humanité n’était pas nécessaire.

      Et que dire des scientifiques americains qui ont disséqué les morts dus aux radiations contre l’avis des familles et étudié les blessés sans jamais chercher à les soigner ?

      Quant aux possibles futures attaques nucléaires, si vous n’arrivez pas à tirer au clair ce qu’il s’est passé les 6 et 9 aout 1945, j’aimerai bien savoir comment vous pouvez prédire l’avenir avec tant de certitude.
      De nombreuses armes sont déjà interdites, ça n’empêche pas certains pays de les utiliser.

      Bref, cherchez un minimum, arté a encore sorti toute une flopée de documentaires avec des éléments nouveaux dont personne ni même les japonais n’avaient entendu parler.
      La culture c’est gratuit, l’ignorance on en paye le prix.

      1. Je suis tout à fait d’accord quant au fait que les bombardements d’Hiroshami et Nagasaki n’était pas nécessaires, mais encore une fois, c’était la guerre, qui plus est une guerre mondiale, ce qui par définition est déjà un crime contre l’humanité.

        Après certes un grand nombres d’armes sont utilisées malgré que ce soit interdits, mais dans ce cas précis je parle d’arme de destruction massive comme les bombes atomiques ou la bombe-H.

        Et pour finir, je n’ai pas la prétention de prédire l’avenir, je constate juste ce qu’il s’est passé jusqu’à présent. Et jusqu’à preuve du contraire, aucun pays n’a souffert un bombardement atomique depuis cet épisode, et heureusement car les conséquences en seraient bien plus dramatiques au vu de la puissance des bombes actuelles.

    2. Aller dire ça a tout ceux qui on perdu des membres de leurs familles dans ces bombes nucléaire et toutes celles qui sont décédé dans des souffrances atroces à cause de ces bombes atomiques meurtrière

    3. Et qui a penser à toutes les mères avec des bébé sans chauffage pour chauffer les biberons..c’est grâces à toutes ces femmes que la nouvelle génération à pu voir le jours et que vous vous êtes la.moi ma grand mère m’a raconter comme cela a été dure pour ces femmes qui devaient survivre seule avec des enfants.les hommes sont fort pour se battre.mais pour penser d’abortive à leurs familles.leurs épouses. Ils sont égoïste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité