Non, les images de synthèse ne « craignent » pas

effets spéciaux

On a souvent pris l'habitude de décrier - à tort - l'utilisation des images de synthèse au cinéma. Et pourtant, les films n'auraient plus rien à gagner à exploiter les techniques en vogue les décénnies passées, genre "bout de ficelle et pâte à modeler".

Non, ce n’était pas mieux avant, et les effets spéciaux de vos films préférés datant des années 70/80/90 n’ont rient à envier à ceux en vogue désormais, même quand ils sont utilisés par Michael Bay.

La force des effets spéciaux, des images de synthèse, c’est justement qu’il soit impossible de les repérer, que vous n’ayez pas l’impression de regarder dont la plupart des scènes ont été générées par ordinateur. Bon, après, il arrive que certaines utilisations maladroite des CGI donnent lieu à de sacrés crises de rire. Mais c’est là un autre sujet. Pour le moment, on va simplement vous relayer cette vidéo, réalisée par la RocketJump Film School, et qui vous explique par A + B pourquoi les images de synthèse ne « craignent » pas :

Tags :Via :gizmodo
Dernières Questions sur UberGizmo Help

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité